#264 FIV ICSI 2 bis : se relever après un échec

Un grand merci pour tous vos mots sous mon précédent article. ❤

La pire a été d’annoncer la nouvelle à Lucien. La tronche de la surprise quoi …  Puis on a pleuré (un peu), on a bu (surtout Lucien), on a mangé (trop), on a dormi (mal) et on a confirmé l’absence totale de grossesse avec une seconde prise de sang à la date initialement prévue, histoire de faire les choses dans les règles. Spoiler alert : il n’y a pas eu de miracle.Lire la suite »

Publicités

#263 FIV ICSI 2 bis : le résultat du (premier) double transfert

Mercredi 25 avril 2018. 9 heures 30. Lucien vient de partir travailler.

L’idée me trottait dans la tête depuis la veille, un peu comme une application qui tourne non-stop en arrière-plan. Ordinateur. Google. Je cherche un laboratoire d’analyses médicales dans la ville voisine. Trois clics plus tard, je trouve ce qui m’intéresse. « Le laboratoire effectue à votre demande, avec ou sans ordonnance les analyses que vous souhaitez. » Résultats disponibles sur internet. Parfait.Lire la suite »

#262 FIV ICSI 2 bis : entre le transfert et la prise de sang (bis)

Après quelques hésitations, Lucien et moi avons décidé de faire la prise de sang un jour plus tôt. Pourtant après la phase « je veux savoir tout de suite » est apparu le déni : j’ai tellement peur de me prendre un résultat négatif que je suis prête à repousser la date fatidique. Mais vendredi signant mon point mensuel avec la DRH quant à l’éventuelle poursuite de mon télétravail, je me suis dit qu’il valait mieux savoir quelle direction allait prendre le mois de mai … Puis une première prise de sang un jeudi, ça permet de remettre ça 48 heures plus tard si jamais il y a une bonne nouvelle. Et dans le cas contraire, j’ai rendez-vous avec mon psychiatre le matin avant d’aller bosser … Parce que soyons honnête : malgré mon ZOLOFT bon moral actuel, je ne sais pas du tout comment j’encaisserais un échec.

Jeudi Lucien restera travailler à la maison avec moi. Nous irons sûrement au laboratoire de ma ville, celui où tu dois poireauter jusqu’à 17 heures 30 avant d’avoir les résultats, et ce même si tu t’es fait piquer à 7 heures du matin.

Je ne suis pas sûre du tout d’avoir hâte d’être à jeudi.

#261 FIV ICSI 2 bis : entre le transfert et la prise de sang …

Je m’étais dit que j’allais gérer ça comme une chef. M’enfiler ma vache qui rit® progestérone matin et soir, changer mes patchs toutes les 48 heures et faire ma vie tranquille. Et puis j’étais super positive aussi. Crevée, donc encore plus optimiste. Bah oui, c’était forcément un symptôme de grossesse.

Ça n’a pas duré : trois jours après le transfert, j’étais déjà en train de perdre la raison et Googler « prise de sang trois jours après le transfert d’un blasto ».

Et puis c’est passé. Et revenu. Et re-passé. Sereine quelques jours et délirante l’espace de quelques heures. Légèrement instable !

giphyLire la suite »

#260 FIV ICSI 2 bis : le (premier) double transfert !

Presque 10 mois après le dernier transfert, nous revoilà à la Clinique de La Muette. Pas en mode stressé comme la première fois, ni en mode lassé comme la seconde. Depuis le temps que j’ai à nouveau « envie de couver », je suis juste contente d’en arriver là.

Réveil à 6 heures, bouchons parisiens puis pause café (ou Perrier, pour remplir la vessie comme il se doit) (toi-même tu sais).

IMG_7044Lire la suite »

#258 Réponses aux questions de la honte & TEC en approche !

Avant toute chose, voici ce que vous attendez avec impatience (ou pas) : les réponses de Madame-Hope aux questions de la honte !

Numéro 1 : les rapports sexuels sont aussi interdits que les orgasmes à cause des contractions de l’utérus que cela provoque. Dans le même genre, le sperme peut être « inflammatoire » (pas forcément, mais dans le doute on s’abstient). Donc après un transfert, on ne fait RIEN !

Numéro 2 : la natation est interdite si vous avez la chance (!) de bénéficier de progestérone en intra-vaginal, pour la simple raison que l’eau dilue le produit. Déjà c’est dégueu de foutre ça dans la piscine mais surtout ça perd son efficacité ! De la même façon : pas de toilette intime extrême, même / surtout avant le transfert ! Ça coule et c’est crade mais ça a une utilité !

anyquestionsLire la suite »