#281 Interlude vacancier !

Nous avons passé 15 jours au top. Les meilleures vacances de ma vie ! Merci la météo extra, merci Lucien ❤ et merci le Zoloft de me faire kiffer la vie même si c’est pas toujours cool. Ça nous a fait une vraie coupure, si l’on oublie que :

  • il a fallu prendre rendez-vous pour la suite des opérations quand J1 s’est pointé (en mode film d’horreur avec MÉGA morceaux d’endomètre inside)
  • on a reçu la facture de MatriceLAB (465€ absolument pas remboursés)
  • on a eu les nouveaux résultats de spermogramme de Lucien (de pire en pire) (si si c’est possible)

Enfin comme dirait l’hypnotiseur de Super Souris, on se concentre sur ce qui est et non pas sur ce qui devrait être / ne devrait pas être / a été. On y arrive assez naturellement, je suis fière de nous. 🙂

Lire la suite »

Publicités

#280 Biopsies de l’endomètre : ERA et MatriceLAB pour les nul(le)s

Alors que je suis habituellement du genre à creuser les sujets PMesques me concernant, j’ai vraiment du mal à m’intéresser à ces deux biopsies. Sans doute parce que, dès le début, Madame-Hope m’a dit que les résultats étaient plutôt aléatoires. Encore aujourd’hui, alors que je patiente dans la salle attente pour me faire ratisser l’utérus (Lucien parle de « forage » ; chacun sa vision du truc), je ne sais pas réellement ce que vont m’apporter les résultats de ces deux tests. Mais histoire de partager mes aventures PMesques, je vous raconte comment tout ça s’est passé pour moi.

Lire la suite »

#278 Ma troisième hystéroscopie diagnostique (cette fois-ci c’est la bonne) !

Trois heures après l’endocrinologue, rendez-vous chez la Fée de l’hystéroscopie diagnostique pour tenter de donner une explication aux spottings que je traîne depuis l’arrêt de la pilule (en 2014). Madame-Hope m’avait dit : « S’il y a le moindre truc à voir, elle ne passera pas à côté. » Effectivement, je n’ai pas été déçue.

Je lui raconte mon parcours, lui file tous les documents que j’ai apporté. Comme d’habitude, il en manque la moitié. La Fée est calme, douce, assez cash. J’aime bien, mais sans plus. Elle m’installe sur l’appareil de torture : musique douce, exercices de respiration et c’est parti. Je regarde l’écran, elle m’explique au fur et à mesure ce qu’on y voit. L’examen dure longtemps. Moi ça ne me parait pas anormal, mais elle s’excuse 1000 fois pour la durée et la douleur. Elle veut vraiment ne rien louper. Elle s’enquiert de savoir comment je me sens, m’appelle « ma biche » ou quelque chose dans le genre, me dit que je peux rester allongée quelques instants. Je suis un peu sonnée par la douleur et par tout ce qu’elle vient de me montrer. Je ne suis pas sûre d’avoir tout pigé, mais j’ai compris une chose : elle vient de trouver la cause de mes saignements. Elle me laisse quelques instants, je me rhabille et on retourne « discuter » à son bureau.Lire la suite »

#277 Mon premier rendez-vous avec l’endocrinologue

Vu que j’ai une thyroïde qui mène une vie propre et que c’est la biologiste du siècle (virée de la clinique de La Muette depuis) qui m’avait initialement mise sous LEVOTHYROX en novembre 2016, Madame-Hope s’est dit qu’il faudrait peut-être que je consulte un médecin spécialisé.

J’ai donc remis la main sur mon échographie et les différents bilans sanguins pour créer cette oeuvre :

Capture d_écran 2018-06-01 à 18.57.09
Je suis pas spécialiste, mais à la vue de ce tableau magnifique on dirait bien que j’ai une TSH qui s’en bat les c******* s’accoutume au LEVOTHYROX.

Lire la suite »