#136 Challenge « 28 jours de DECAPEPTYL » : semaine 1

Hé ben, je ne pensais pas que ce serait parfois si compliqué de trouver trois choses positives chaque jour ! Je n’ai sans doute pas encore le cerveau bien paramétré en mode Bisounours pour réussir à capter tous les instants feel-good de ma vie. Mais j’essaye ! Voici donc ce que ça donne pour cette première semaine.

Jour 1 (22/03) : – la petit balade tranquille au soleil avec ma jument Maya
– l’opération du genou de Lucien s’est bien passée
– j’ai supprimé toutes les appli « réseaux sociaux » de mon téléphone (détox digitale en cours ; je vous assure que c’est VRAIMENT nécessaire, je suis complètement accro à mon iPhone)Lire la suite »

#135 Mon challenge « 28 jours de DECAPEPTYL » !

Lundi j’ai commencé la semaine avec une mini prise de sang pour déterminer le jour de la fameuse piqûre de DECAPEPTYL. Quelques heures plus tard, je récupère le résultat :

progesterone

Sachant que je suis à J17, que mes cycles durent généralement 28 ou 29 jours et que je ne prends aucun traitement hormonal, je trouve le taux un peu chelou bas comparé au tableau. Mais le secrétariat de Madame-Hope ne relève pas et me dit de prévoir l’injection pour ce mercredi. Nous programmons le prochain rendez-vous exactement 27 jours plus tard, le 18 avril. En attendant, c’est parti pour la ménopause artificielle !Lire la suite »

#133 DECAPEPTYL, forme à libération prolongée sur 28 jours

28daysJ’ai acheté ma boite de DECAPEPTYL L.P. 3 mg. C’est la sœur de Lucien qui me fera l’injection (elle est infirmière). Elle a proposé de venir avec de la crème anesthésiante, parce qu’il parait que l’injection intramusculaire est plus douloureuse que la sous-cutanée. Enfin comme c’est dans la fesse, je ne m’inquiète pas plus que ça : il y a du gras pour amortir !Lire la suite »

#130 En route vers la ménopause artificielle !

J10, prise de sang et échographie pelvienne de bon matin … Comme un air de déjà-vu !

Madame-Hope me montre un joli follicule à l’écran. Puis quelque chose de moins sympa qui ressemble à du « gruyère » : mon adénomyose. Un truc (ne me demandez pas plus de précisions parce que je n’en sais rien) fait 21 millimètres alors qu’il devrait faire la même taille que le truc d’en face, à savoir 12 millimètre. « Ça peut se tenter » dit-elle. Puis : « Vous avez des saignements ? » Je lui rappelle que oui, et pas qu’un peu : entre 7 et 10 jours de spotting avant mes règles, et ce à chaque cycle depuis que j’ai arrêté les contraceptifs hormonaux il y a plus de deux ans. « Ah. On ne va pas tenter alors. » Mais grande nouvelle : c’est bien l’adénomyose qui cause ces saignements. Enfin quelqu’un qui me confirme ça de façon certaine. Après plusieurs années d’errance médicale concernant ce problème, ça fait du bien d’avoir une réponse catégorique.Lire la suite »