#285 Ma quatrième hystéroscopie diagnostique (celle de trop) …

Après l’hystéroscopie de la révélation, Madame-Hope avait évoqué la possibilité de résoudre mon problème d’adénomyose du col de l’utérus de façon chirurgicale. Docteur Cœlioscopie s’est penché sur mon cas et a décidé qu’avant de trancher (au sens propre comme au sens figuré), il fallait qu’il aille voir par lui-même. Motivée à l’idée de me débarrasser de mes spottings à gogo, j’ai donc accepté une putain de quatrième hystéroscopie diagnostique, pour qu’il puisse voir de ses propres yeux à quoi ressemble ces horreurs cryptes adénomyosiques.

Mon rendez-vous initial était prévu début juillet. Mais c’est évidemment tombé au moment d’une grosse merdouille sur ma ligne de RER. C’est finalement Madame-Hope elle-même qui m’a calé d’office dans l’agenda de Docteur Cœlioscopie lors du dernier rendez-vous.

giphy
Canicule parisienne. 37 degrés. Le bonheur pour une petite hystéroscopie diagnostique !

Lire la suite »

Publicités

#278 Ma troisième hystéroscopie diagnostique (cette fois-ci c’est la bonne) !

Trois heures après l’endocrinologue, rendez-vous chez la Fée de l’hystéroscopie diagnostique pour tenter de donner une explication aux spottings que je traîne depuis l’arrêt de la pilule (en 2014). Madame-Hope m’avait dit : « S’il y a le moindre truc à voir, elle ne passera pas à côté. » Effectivement, je n’ai pas été déçue.

Je lui raconte mon parcours, lui file tous les documents que j’ai apporté. Comme d’habitude, il en manque la moitié. La Fée est calme, douce, assez cash. J’aime bien, mais sans plus. Elle m’installe sur l’appareil de torture : musique douce, exercices de respiration et c’est parti. Je regarde l’écran, elle m’explique au fur et à mesure ce qu’on y voit. L’examen dure longtemps. Moi ça ne me parait pas anormal, mais elle s’excuse 1000 fois pour la durée et la douleur. Elle veut vraiment ne rien louper. Elle s’enquiert de savoir comment je me sens, m’appelle « ma biche » ou quelque chose dans le genre, me dit que je peux rester allongée quelques instants. Je suis un peu sonnée par la douleur et par tout ce qu’elle vient de me montrer. Je ne suis pas sûre d’avoir tout pigé, mais j’ai compris une chose : elle vient de trouver la cause de mes saignements. Elle me laisse quelques instants, je me rhabille et on retourne « discuter » à son bureau.Lire la suite »

#213 Hystéroscopie diagnostique, cœliochirurgie, ovarolysis, épreuve au bleu et endométriose !

Il est pas beau horrible ce titre ?! C’est mon compte-rendu post-op en résumé ! J’ai donc ajouté deux nouveaux mots à mon vocabulaire PMA : « épreuve au bleu » (qui a révélé des trompes au top) et « ovarolysis » (même Google connaît à peine ce mot) (si j’ai bien compris mon ovaire gauche était coincé à cause d’une adhérence d’endométriose et a été libéré d’un coup de ciseaux). Autant vous dire que c’est plutôt light. Parce qu’à part ceci et le nodule de 20 millimètres déjà repéré, il n’y avait rien à signaler. Quarante-cinq minutes d’opération et basta. Rien qui laisse espérer un miraculeux retour en force d’une éventuelle fertilité.

Lire la suite »

#195 FIV ICSI 2 : contrôle écho et hystéroscopie diagnostique

IMG_2491
Wistim, ou la PMA 2.0 qui te permet de connaitre (entre autres) la vie de tes follicules !

Après 5 jours de FERTISTARTKIT, j’ai perdu 5 follicules et les 15 restants sont des feignasses encore petits. Mais Madame-Hope n’a pas l’air alarmé plus que cela. La ponction sera simplement décalée, a priori vers le milieu de la semaine prochaine.

En attendant le prochain contrôle on augmente un peu la dose de FERTISTARTKIT (300 UI, enfin un chiffre rond) et dès demain on ajoute l’ORGALUTRAN. Plus on est de fous …

Sinon dans le genre « je passe ma journée à écarter les pattes devant des médecins » mon hystéroscopie diagnostique a donné exactement le même résultat que celle réalisée il y a un an : tout est correct. Il n’y a rien de visible qui pourrait gêner la nidation. Si la nouvelle semble plutôt bonne, moi j’entends tout autre chose : si mon utérus est normal, alors c’est que ce sont nos embryons qui déconnent (en tout cas les deux de la FIV ICSI 1). Et je ne trouve pas ça super rassurant.

#49 Mon hystéroscopie diagnostique avec une gynéco sympa !

hysteroAvec 45 minutes de retard, « l’assistante » (je présente par avance mes excuses à cette sympathique dame si j’écorche l’intitulé de son poste) vient me chercher en salle d’attente. Comme je suis déjà venue une fois pour rien, la (jeune) gynéco jette un coup d’œil à mon dossier. Je lui réexplique la FIV à venir, l’adénomyose vue sur l’IRM et l’hystérographie et mes saignements (de pire en pire : ce cycle j’ai encore saigné à partir de J14-15, soit juste après l’ovulation). Elle m’avait déjà expliqué, petit schéma à l’appui, à quoi ressemblait mon utérus et en quoi consistait l’examen. Alors hop, j’enlève mes sandales et ma culotte et m’installe sur la table (la robe les jours d’examens gynéco est devenue MON astuce pour éviter de me sentir trop nue).Lire la suite »

#42 J’ai failli passer une hystéroscopie !

en-1998-les-aventures-de-l-adolescente-blasee-daria-sont-diffusees-en-france_160034_w620Il y a 10 jours, en sortant de notre premier rendez-vous en PMA, je suis consciencieusement allée prendre rendez-vous pour l’hystéroscopie demandée par le Docteur-chef-de-service-du-centre-de-fertilité. J’explique à la nana que je dois prendre rendez-vous avec le Docteur L. pour cet examen. J’obtiens une place en plein milieu de matinée mais c’est pas grave, je vais me débrouiller.

Le jour J je prends donc ma matinée pour me taper une heure de RER + 20 minutes d’attente pour obtenir la feuille A4 d’étiquettes + 45 minutes d’attente (un chouilla stressante) avant de voir le Docteur L. pour cet examen inconnu. Quand elle me reçoit, avec trois quarts d’heure de retard, c’est pour me dire : « Vous venez pour une hystéroscopie diagnostique c’est ça ? Mais je ne peux pas le faire aujourd’hui, ce sont seulement les consultations. » Je lui dis que j’ai pourtant bien précisé hystéroscopie quand j’ai pris rendez-vous, histoire de ne pas passer pour une idiote. Mais non, ce ne sera pas pour aujourd’hui.Lire la suite »