#268 FIV ICSI 2 bis : en route vers le second transfert !

Cette semaine m’a moralement épuisé. L’incertitude totale dans laquelle j’ai navigué ne m’a pas du tout réussi. J’étais totalement incapable de me projeter au-delà de la prise de sang suivante et sans aucune motivation pour rien (à part manger). Une vraie larve.

giphy
Moi devant Netflix ces derniers jours.

Lire la suite »

Publicités

#266 FIV ICSI 2 bis : la suite après l’échec du double transfert

Laboratoire Eylau. Prise de sang. Salle d’attente. Comme un putain d’air air de déjà-vu.

Madame-Hope m’a tout de suite demandé comment ça allait, se doutant bien que je ne pétais pas le feu. Je lui ai raconté le petit down qui avait suivi le résultat et ma façon de compenser sur la bouffe. L’inquiétude face à la suite aussi.

Elle a pris le temps de répondre à toutes mes interrogations. Pour faire court et au risque de jeter un pavé dans la mare : à part le diagnostic pré-implantatoire encore interdit en France pour les couples sans souci génétique, les examens style Fish test, Era, Wintest et même MatriceLab n’ont rien de fiable à 100%. « MatriLAB ça marche très bien sur les réseaux sociaux parce que ça parle de « cellules tueuses », NK and co. On est les seuls en France à le pratiquer ; si c’était si génial que ça, pourquoi les autres pays ne le proposent-ils pas ? Peut-être que dans quelques années on pourra affirmer que c’est un test indispensable, mais pour le moment il n’en est rien. » En résumé : tous ces tests donc j’entends parler sont trop expérimentaux, non concluants ou alors les études à leur sujet se contredisent. D’après Madame-Hope même l’IMSI est remis en cause, car finalement ça n’apporte pas de meilleurs résultats que l’ICSI.Lire la suite »

#263 FIV ICSI 2 bis : le résultat du (premier) double transfert

Mercredi 25 avril 2018. 9 heures 30. Lucien vient de partir travailler.

L’idée me trottait dans la tête depuis la veille, un peu comme une application qui tourne non-stop en arrière-plan. Ordinateur. Google. Je cherche un laboratoire d’analyses médicales dans la ville voisine. Trois clics plus tard, je trouve ce qui m’intéresse. « Le laboratoire effectue à votre demande, avec ou sans ordonnance les analyses que vous souhaitez. » Résultats disponibles sur internet. Parfait.Lire la suite »

#262 FIV ICSI 2 bis : entre le transfert et la prise de sang (bis)

Après quelques hésitations, Lucien et moi avons décidé de faire la prise de sang un jour plus tôt. Pourtant après la phase « je veux savoir tout de suite » est apparu le déni : j’ai tellement peur de me prendre un résultat négatif que je suis prête à repousser la date fatidique. Mais vendredi signant mon point mensuel avec la DRH quant à l’éventuelle poursuite de mon télétravail, je me suis dit qu’il valait mieux savoir quelle direction allait prendre le mois de mai … Puis une première prise de sang un jeudi, ça permet de remettre ça 48 heures plus tard si jamais il y a une bonne nouvelle. Et dans le cas contraire, j’ai rendez-vous avec mon psychiatre le matin avant d’aller bosser … Parce que soyons honnête : malgré mon ZOLOFT bon moral actuel, je ne sais pas du tout comment j’encaisserais un échec.

Jeudi Lucien restera travailler à la maison avec moi. Nous irons sûrement au laboratoire de ma ville, celui où tu dois poireauter jusqu’à 17 heures 30 avant d’avoir les résultats, et ce même si tu t’es fait piquer à 7 heures du matin.

Je ne suis pas sûre du tout d’avoir hâte d’être à jeudi.

#261 FIV ICSI 2 bis : entre le transfert et la prise de sang …

Je m’étais dit que j’allais gérer ça comme une chef. M’enfiler ma vache qui rit® progestérone matin et soir, changer mes patchs toutes les 48 heures et faire ma vie tranquille. Et puis j’étais super positive aussi. Crevée, donc encore plus optimiste. Bah oui, c’était forcément un symptôme de grossesse.

Ça n’a pas duré : trois jours après le transfert, j’étais déjà en train de perdre la raison et Googler « prise de sang trois jours après le transfert d’un blasto ».

Et puis c’est passé. Et revenu. Et re-passé. Sereine quelques jours et délirante l’espace de quelques heures. Légèrement instable !

giphyLire la suite »

#260 FIV ICSI 2 bis : le (premier) double transfert !

Presque 10 mois après le dernier transfert, nous revoilà à la Clinique de La Muette. Pas en mode stressé comme la première fois, ni en mode lassé comme la seconde. Depuis le temps que j’ai à nouveau « envie de couver », je suis juste contente d’en arriver là.

Réveil à 6 heures, bouchons parisiens puis pause café (ou Perrier, pour remplir la vessie comme il se doit) (toi-même tu sais).

IMG_7044Lire la suite »

#253 FIV ICSI 2 bis : vers un premier transfert …

Évidemment c’est (encore) LE jour où j’ai rendez-vous chez Madame-Hope que le RER me sort le combo maléfique : accident grave de voyageur + dégagement de fumée + signal d’alarme tiré + malaise voyageur. J’adore. Mais surprise quelques heures plus tard à l’échographie : l’utérus est correct, on va pouvoir tenter un transfert. Ça aura donc été une ménopause express cette année !

La question à 1000 dollars maintenant : on transfère un ou deux embryons ? Madame-Hope nous laisse le choix. Avec Lucien nous étions tout de suite partant pour deux mais au moment où j’écris ces mots, j’hésite. Pas à cause de la possibilité d’avoir des jumeaux, mais à cause de la baffe monumentale qu’on risque en en perdant deux d’un coup. Nous allons en reparler tous les trois, mais que feriez-vous vous ? Sachant que nous avons au congélateur 4 embryons issus de la FIV 2 bis de janvier.

#173 FIV ICSI 1 – TEC 2 : le transfert !

J’aurais presque pu réécrire mot pour mot mon article du TEC 1. La lassitude en plus. Parce qu’il y a exactement un mois, nous faisions le même parcours : RER, métro, marche, secrétariat du rez-de-chaussée, secrétariat du 7ème étage (bim : 165€), salle de transfert au 6ème (coucou Madame-Hope et coucou Numéro 2) puis retour en bas (re-bim : 200€). J’avais l’impression que c’était hier. Avec cette fois la certitude que, la prochaine fois que nous mettrions les pieds dans cette clinique, ce ne serait pas pour un transfert …Lire la suite »

#157 FIV ICSI 1 – TEC 1 : le transfert !

giphy
La nuit avant le transfert.

9 heures du matin. J’ai l’air zen, mais je n’ai dormi que quatre heures cette nuit, preuve que cette histoire me travaille un peu.

La secrétaire nous annonce que le transfert a été décalé d’une heure. Il y a d’ailleurs une autre patiente de Madame-Hope avec moi, très énervée par cet imprévu. Elle m’explique que c’est son troisième transfert. [Ah, il y a des transferts qui foirent avec Hope ?!]

Je vous la fais courte : en position gynécologique, Lucien à ma gauche et Hope entre mes jambes. Le tas de cellules s’est parfaitement décongelé, il est vivace et a bien repris son développement (son « petit frère » est resté bien au frais). Trois manipulations plus tard et le voilà dans mon utérus, échographie à l’appui. Dernières recommandations : pas de caféine, pas de port de charges lourdes ni quoi que ce soit qui mobiliserait les abdos. Je gagne même un arrêt de travail pour la fin de la semaine. Un ovule d’UTROGESTAN puis on redescend les six étages nous menant au secrétariat … par l’escalier !Lire la suite »