#311 La FIV DO pour les nul(le)s : faire un choix !

Une fois que Madame-Hope a validé la FIV DO à l’étranger, il a bien fallu commencer quelque part …

J’ai contacté IVI (Espagne). Alors là attention les yeux : deux appels dans la journée + un mail + un SMS m’invitant à les rappeler. J’ai trouvé ça oppressant, limite agressif.

J’ai contacté Barcelona IVF. « La première étape de tout traitement consiste en une consultation présentielle ou par Skype. » Fuck.

J’ai contacté Fertilab Barcelona. Le français à l’arrache du mail me fait bien rire : « Nous allons contacter à Madame-Hope dès que possible. Si vous le souhaitez, vous pourriez l’emmener vers le début de l’été (…) » Mouhaha. Ouai je vais emporter ma gynéco en vacances tiens. Et puis j’ai halluciné devant ça :Lire la suite »

#302 FIV-DO : Appel à témoin !

Ce n’est plus une surprise : la dernière FIV de notre parcours se fera via un don (d’ovocytes sans doute).

Comme je ne sais pas par où commencer mes recherches, je profite de mon blog pour faire appel à votre gentillesse. Promis je ne vais pas vous demander de l’argent ! ^^

Si vous êtes passées par le don (d’ovocytes ou de spermatozoïdes), à l’étranger ou en France, et que vous avez envie de m’aider un peu dans ce parcours en prenant quelques minutes de votre temps pour me raconter vos aventures, les commentaires vous sont grands ouverts (ainsi que mon adresse mail : lucienne.leblog@gmail.com).Lire la suite »

#297 FIV IMSI ou ICSI ? Le doute ! (édit et fin du suspense inside)

Depuis début novembre, on ne va pas se mentir, ce n’est pas la folie :

  • ma lapine est morte (après 11 ans à vivre ensemble dans la même pièce, ça fait bizarre)
  • les (seulement) deux blastos (j’ai bien conscience que le « seulement » peut être abusif, mais vu comment c’était bien parti – 12 fécondés le lendemain de la ponction – c’est un peu la douche froide)
  • l’hyperstimulation qui m’a mise totalement HS durant une semaine
  • l’hospitalisation de mon père qui m’angoisse 100 fois plus que ce à quoi je m’attendais (c’est d’ailleurs là que j’ai compris que tous les échecs en PMA m’avaient bien fragilisée moralement)

Je vis sous tension permanente. Mon corps, mes muscles sont littéralement tendus, ma mâchoire toujours contractée. Mon cerveau est incapable d’arrêter de cogiter. La nuit je ne dors pas sans DONORMYL (autorisé par le psy). En journée il m’arrive même de gober un quart de LEXOMIL tellement je suis électrique (et ça c’est une automédication avec une vieille boite). Bref : comme je vois bien que j’ai du mal à gérer, j’ai avancé mon rendez-vous chez le psychiatre.

Et puis il y a eu cet article de Dame Lapin qui a réveillé quelque chose : le doute. Lors de la ponction début novembre, tout s’est déroulé comme d’habitude. Nous avions une ordonnance de Madame-Hope pour une FIV IMSI. Lucien a aligné les chèques qu’on lui demandait pendant que j’étais au bloc opératoire. Naïvement, nous avions confiance.Lire la suite »

#292 Pour FIV heureux, FIVons cachés ? Partie 2 : la ponction et l’après (hyperstimulation ovarienne inside)

J21 (cycle FIV – ponction – début novembre) : arrivée à 7 heures à La Muette. Madame-Hope étant toujours en congés, c’est Docteur A. que je découvre. Elle ne me plaît pas du tout : alors que j’attends comme une pauvre merde dans le couloir froid à côté du bloc, je l’entends râler sur tout et tout le monde. Néanmoins elle passe dans la chambre plus tard pour nous annoncer 19 ovocytes (ou « complexes cumulus » selon le compte-rendu). Je n’ai jamais pondu autant ! Mais quantité ne veut pas (du tout) dire qualité, et je l’ai bien à l’esprit.

J22 : je n’ai jamais eu aussi mal au bide, même après la coelioscopie. Le DOLIPRANE et le SPASFON ne sont d’aucune utilité. Ce Docteur A. est une bouchère ! L’appel du laboratoire nous sort du lit : 14 ovocytes matures injectés hier. 12 fécondés aujourd’hui. Tous mis en culture prolongée. Transfert possible dans 5 jours, selon ce que Madame-Hope décidera après le week-end. On est content mais on ne s’emballe pas.

J23 : plus de 48 heures après la ponction, je suis toujours aussi HS et gonflée. Au point que ça inquiète Lucien, qui envoie un mail à Madame-Hope pour décrire mon état. La réponse ne se fait pas attendre : rendez-vous demain à la première heure. D’ici-là direction les urgences si les douleurs s’intensifient.Lire la suite »

#290 Pour FIV heureux, FIVons cachés ? Partie 1 : l’avant et la stimulation

cache

J20 (cycle pré FIV – début octobre) : début du PROVAMES (1 comprimé matin et soir)

J23 : prise de sang pour l’anesthésiste. Le PROVAMES commence déjà à me taper sur le système.

J26 : rendez-vous avec l’anesthésiste. Le mec (poils du torse apparents et grosse chaîne en argent autour du cou) m’oublie en salle d’attente et me sort : « Bah il faut vous manifester ma p’tite dame ! » Analyse interne de la situation : il est 9 heures du matin, si je pète un câble maintenant la journée risque d’être longue. J’inspiiiiiiire de l’amour et j’expiiiiiiiire la colère. Finalement il est pas si nul, il prend le temps et répond à mes questions. Du coup je me ravise : j’évite de lui dire que j’espère que ce n’est pas lui qui sera présent le jour de ma ponction.Lire la suite »

#289 La FIV 3 est-elle officiellement lancée ?

Notre énième consultation avec Madame-Hope a enfin eu lieu ! Ce rendez-vous que nous avions fixé mi-juillet, quand nous nous sommes fait (littéralement) recaler de la FIV à cause d’un taux de décondensation de l’ADN spermatique particulièrement pourri. Mille ans compléments alimentaires plus tard, nous revoilà dans le bureau de Madame-Hope. Pas hyper sereins au vu des résultats du récent spermogramme (à base de « oligoasthénoteratonecrozoospermie » et de « type d’AMP à discuter ») et de mon AMH en baisse.

Interlude ambiance : cinq jours plus tôt, je tapais la crise d’angoisse du siècle au mariage du filleul de Lucien. D’où j’ai lâchement fui pour sombrer dans une nuit de 17 heures (oui oui) à base de Lexomil et Donormyl … Dans un autre style, la veille du rendez-vous nous harcelions encore le laboratoire qui traînait pour nous remettre LE résultat de l’examen indispensable (plus de trois semaines pour un put*** de spermogramme), à base d’email bien énervé. La zen attitude à son paroxysme.

stress

Lire la suite »

#274 J’ai lu : « Félicitations c’est encore une FIV » de Karine Degunst

Lorsque j’ai commencé ce blog, j’ai écrit un petit article sur « Félicitations c’est une FIV » de Karine Degunst. Surprise dans ma boite email il y a quelques jours : l’auteur en personne me propose de m’envoyer la suite, en échange « d’un petit billet, doux ou dur ». Avec plaisir, je joue le jeu !

felicitations-couv-v3 (2)
Spoiler alert : on y parle transferts PMA, d’embryons congelés, Googlages intempestifs, fausses couches, superstitions diverses et variées et … FIV !Lire la suite »