#363 Emprunter les mots des autres.

Vous le savez peut-être – ou pas – mais je lis beaucoup. Je surligne des tonnes de phrases qui restent enregistrées dans ma Kindle.

J’ai récemment dévoré « Un cancer pas si grave » de Géraldine Dormoy. Pas pathos et très positif, j’ai beaucoup aimé le style. Je ne vais évidemment pas comparer le cancer et l’infertilité, mais j’avais envie de partager ce court passage sur l’écriture.

Pour toutes celles qui – comme moi – utilisent leur blog comme exutoire.

Nommer mes émotions m’aide à ne pas les laisser me submerger. Je me dédouble. Je me vois. J’en arrive à prendre mentalement des notes au moment où il m’arrive quelque chose. J’écris au ras des événements. Tout devient motif à écriture. Mes interrogations sont une matière première à malaxer. Une fois sur le papier, elles m’oppressent moins. Je les tiens en joue.

4 réflexions sur “#363 Emprunter les mots des autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s