#346 Insémination numéro 2 !

Vendredi 13 septembre 2019. L’appel à la grève de la RATP le plus suivi depuis dix ans (rien que ça). Dix lignes de métro à l’arrêt et un gros bordel sur le RER que Lucien et moi empruntons. En temps normal j’aurais simplement dit fuck au taff et je serais restée chez moi. Sauf que ce vendredi c’est le jour prévu pour l’IAC. Et après une douzaine d’injections en tout genre, impossible de dire fuck.


Dès la veille ça me stresse. Pas l’insémination en elle-même, maintenant que je sais comment ça se passe. Mais le parcours du combattant que ça va être pour m’y rendre et en revenir. Et puis qui sait si tous les laborantins chez Eylau ne seront pas absents pour cause de problèmes de transport ?!

Déprime et angoisse(s) au rendez-vous. J’engouffre Ben & Jerry’s, beignets au Nutella et M&M’s à gogo alors que ça ne m’est pas arrivé depuis des mois. Lucien s’énerve pour rien, après une télévision qui ne fonctionne pas ou une porte de placard qui s’ouvre mal, ce qui ajoute un niveau de plus à mon stress. Je passe une nuit dégueulasse. En plus c’est bientôt la pleine lune. La vérité c’est que je ne crois pas du tout à cette IAC.

giphy (1).gif
Moi la veille de l’IAC.


Lendemain matin. J’imagine déjà un score de spermatozoïdes déplorable (malgré – encore une – fois un double recueil) et j’envisage des trucs stupides : ne même pas rester les dix minutes réglementaires sur la chaise de torture après l’insémination, ne pas prendre les ovules de progestérone, ne pas tenter la troisième et dernière IAC … À quoi bon franchement ?

Lucien remonte un peu le niveau de la journée en giclant 1.9 millions de spermatos (contre 1.2 la fois dernière). Peut-être que les compléments alimentaires servent à quelques chose finalement ?

En entrant dans la salle d’attente, je suis tellement à l’ouest que je dis « bonsoir » (il est 11 heures 40). Ça fait sourire les nanas présentes. Je discute avec Lucien et j’envoie quelques messages à ma dernière copine en PMA (qui a rendez-vous une heure après moi). Quand je relève les yeux de mon téléphone, je constate que ma N+2 est dans la salle d’attente. WTF ?! Plus tard ma pote m’apprendra que c’est l’échographiste du cabinet qui est venue la chercher … Tout de suite je m’imagine le pire (ou le meilleur pour elle, chacun son point de vue). Je bitche avec une collègue qui me dit que c’est peut-être juste la pose d’un stérilet, puisque la nana a déjà +/- 40 ans, deux gosses et semblent maintenant à fond sur sa carrière. On se rassure comme on peut.

En entrant dans le cabinet de Madame-Hope, je lui parle de ma N+2 dans la salle d’attente. Elle me demande son nom puis me dit que ce n’est pas une patiente à elle. Je me dis que si ça avait été le cas, le secret médical aurait été à son top niveau là …

L’IAC en elle-même se déroule exactement comme la dernière fois. Madame-Hope me raconte qu’elle est venue travailler « en patinette » à cause des grèves. L’image de ma gynéco dans cette situation me fait marrer. Elle propose à Lucien de me rejoindre durant les dix minutes « d’attente psychologique ». « Mais c’est très important le psychologique vous savez. » me répond-elle quand je me moque de ce moment qui – physiologiquement – ne sert à rien.


Je suis ballonnée comme au lendemain d’une ponction. Ça durera plusieurs jours, comme la fois précédente. Nous n’avons même pas baisé pour augmenter nos chances. Cette IAC m’a crevée, le moral n’est pas bon et j’ai mal au ventre. Je n’ai qu’une envie : reprendre ma vie normale. Et tant pis si cette vie normale inclut des footings et du yoga aérien (mon nouveau délire). Ce sera comme ça. Gros ras-le-bol de devoir vivre en fonction de la PMA.

33 réflexions sur “#346 Insémination numéro 2 !

  1. La loose totale l’insémination le jour de la grève, j’imagine le stress. Le yoga aérien me tentait vachement, ça à l’air très rigolo mais quand je m’étais renseignée, il y en avais très peu sur Paris et c’était super cher. Tu nous feras un retour ?

    J'aime

    • J’en fais ici : https://www.somasana.fr/yoga-aerien (rue de Miromesnil, pas loin de chez Madame-Hope). C’est 210€ pour 10 séances, donc les tarifs habituels des cours de yoga à Paris.
      J’aime beaucoup, même si ça n’a vraiment pas grand-chose à voir avec le yoga traditionnel ! Le hamac permet d’aller plus loin dans certaines postures, dans d’autres son instabilité corse un peu les choses ^^ et en relaxation tu t’en fais un petit cocon très agréable.

      Aimé par 1 personne

  2. Le choc de voir ta N+2 dans le cabinet ! Alors la ! !je me serai planquée en attendant mon tour 😂…j avoue, une iac le jour de la greve des transports , la misère! Bravo lucienne ! Tu tiens le coup malgré tout , courage ….

    J'aime

  3. Oh mince pour la grève, le stress.. C’est vrai qu’en iac même si c’est light le protocole, c’est quand même contraignant et on peut se démotiver au vu des chances de succès. Mais qui sait, je croise les doigts 🤞. Le yoga aérien me tente beaucoup aussi, je n’ai pas trouvé de cours pour l’instant par chez moi

    J'aime

    • On bosse de l’autre côté du parc Monceau donc ça doit l’un des cabinet gynéco le plus proche du boulot. Ce qui est drôle c’est que je savais qu’elle avait un rendez-vous médical à midi ce jour-là. Mais jamais je n’aurais imaginé que ce serait au même endroit que moi !!!

      Aimé par 1 personne

    • Bon en vrai on a dépassé le stade du « sur un malentendu » … Aucune projection (j’allais écrire « aucun espoir » mais ça fait très négatif alors que je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit) et aucune interprétation de pseudo-symptômes : si mon corps m’a bien appris un truc en PMA, c’est de ne jamais lui faire confiance quand il est sous hormones artificielles ! Donc « mode autruche » maintenant, on fait comme si rien ne s’était passé et on verra dans 15 jours !

      J'aime

  4. Écoute je viens d’apprendre que ma cousine retourne bosser après une ponction et fais ses transferts entre midi et 2 ! Et sa FIV 2 a marché alors je dis OUI à la vie normale !!!
    En revanche j’ai besoin de savoir : où tu trouves des beignets au Nutella ????

    J'aime

  5. J’ai croisé un collègue de l’étage au dessus dans la salle d’attente de l’hôpital aussi (consultation PMA et gynéco classique, mais bon majoritairement PMA tout de même) , même si contrairement à toi je ne bosses pas avec lui et je ne le connais que de vue. On s’est tous les deux matés.
    J’ai pu voir qu’il avait RDV avec la même gynéco que nous (bon lui il n’a pas vu ça) vu qu’il était juste avant nous.
    Et les joies du secret médical : sur le bureau de la gynéco bien en évidence, y’avait la liste des RDV de l’aprem et sous son nom « RDV en vue d’une IAC ».
    Y’a toujours un malaise maintenant quand on se croise au café XD

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s