#342 En remettre une couche …

En « feuilletant » ma Kindle, je suis tombée dans mes anciennes notes sur ce passage extrait de « Félicitations, c’est une FIV ! ».

Je lui avoue que depuis qu’on rencontre des difficultés, la course à pied est devenue une catharsis pour moi, un exutoire pour ne pas craquer et je lui confesse que j’ai largement augmenté mes séances en nombre, en vitesse, en distance et en durée. Je ne vois pas le problème, jusqu’ici tous les médecins ont encouragé ma pratique sportive, me congratulant même : « un esprit sain dans un corps sain ». Je regarde saint Gygy qui semble dubitatif. « Vous savez Mademoiselle, aux temps préhistoriques (je ne vois pas en quoi l’âge de pierre me concerne mais je décide d’écouter attentivement), lors des pénuries alimentaires, les femmes, qui assuraient d’ordinaire la logistique de la tribu – cuisine, enfant, etc. -, se mettaient à chasser avec les hommes ; leurs efforts physiques étaient donc décuplés, et figurez-vous qu’à ces périodes particulières, elles devenaient stériles, pour ne pas avoir une bouche de plus à nourrir et pouvoir continuer, le temps de la disette, à chasser pour alimenter les leurs. En ayant une pratique physique très importante, vous envoyez un message clair à votre corps, vous lui indiquez que vous n’êtes pas disponible pour procréer, qu’un embryon ne pourrait pas survivre de toute façon. » Alors là, je suis scotchée, si j’avais su qu’une partie de mes problèmes relevait de la préhistoire ! En même temps, c’est la première fois que je trouve une explication logique, qui fait sens à mes problèmes. C’est très dur de culpabiliser sans savoir quelle est la cause de cette honte. Or, saint Gygy m’offre un début d’explication, prémices de réponse qui me parle, sur laquelle j’ai le pouvoir d’agir, enfin une hypothèse concrète !

Lire la suite »

#340 On se lève tous pour …

Après la mort de ma lapine Bergamote l’automne dernier, j’avais dit : « Plus jamais ! Les animaux c’est chou mais quand ça meurt on est beaucoup trop triste. » Puis le chagrin est passé. Lucien a d’abord dit : « Chaque chose en son temps. » Sous-entendu : réussissons d’abord à faire un bébé, on adoptera un animal ensuite. La vie nous a répondu : « Ahahah. FUCK YOU. » Alors le discours s’est changé en : « On verra après les vacances ». Je n’ai pas insisté, étant moi-même encore super ambivalente sur le sujet. Et puis un samedi du mois d’août, on est tombé sur cette bouille.Lire la suite »

#339 Lettre à la Lucienne de 17 ans …

Spoilet alert : on sort un peu de la thématique PMA aujourd’hui. La « saison » (genre le truc est une série) (ou un championnat sportif) (voire les deux) ne reprendra pas avant octobre : Lucien et moi avons décidé de privilégier de nouvelles vacances en septembre plutôt que l’IAC 2. La vie est courte hein, autant en profiter.

En attendant moi je kiffe toujours écrire quel que soit le sujet. Je suis parfois tombée sur ce type de texte, au détour de divers blogs. J’aime l’idée de cette lettre virtuellement envoyée à la jeune version de soi-même. Un peu comme « Notes pour trop tard » de Orelsan.

Bref : lisez ou ne lisez pas. Mais si ça inspire certaines d’entre vous, n’hésitez pas à me faire signe pour que je vienne voir ça. 🙂Lire la suite »

#338 La culpabilité : épisode 3 !

[L’épisode un – mon premier contact avec la naturopathie – est ici.  Le second – lié à mon passé – est là-bas.]

Depuis mes 17 ans, je cours. Footing, jogging, course à pied, running … appelez ça comme vous voulez. J’ai couru pour m’entrainer pour le baccalauréat, pour maigrir, pour compenser mes crises de boulimie, pour me vider la tête, pour progresser et me dépasser en compétition, pour partager un moment sympa avec mon père ou ma soeur … Au fil des années j’ai couru pour mille et une raisons, plus ou moins bonnes et plus ou moins saines.

Depuis que j’essaye de faire un bébé, il y a une remarque qui revient souvent. De la part de personnes connaissant la PMA comme de la part des « autres », ceux qui adorent balancer des lieux communs du même style que « arrête d’y penser ». Cette remarque récurrente – on me l’a encore sortie il y a à peine quatre jours – c’est : « Tu devrais arrêter de courir. »Lire la suite »

#337 J’ai testé la culotte menstruelle !

Il y a exactement trois ans, je vous parlais de la coupe menstruelle. Ce mois-ci – suite normale de ma prise de sang négative – j’ai mes règles et … je teste la culotte de règles menstruelle ! J’avais déjà lu énormément de blogs sur cette chose. Il y a aussi la vidéo de EnjoyPhoenix qui est sortie plus ou moins au même moment. Perso j’ai opté pour une FEMPO. Mais si j’avais eu connaissance plus tôt de la marque RÉJANNE, c’est sûrement un de leurs shortys colorés que j’aurais acheté.

Bon je vous épargne le speech sur la composition et tout le système technique de tissus à l’intérieur. Vous trouverez votre bonheur via les liens ci-dessus. Je vous épargne aussi le scepticisme de Lucien – responsable officiel des lessives chez nous – sur la façon de laver cette étrange culotte. ^^

Attention le paragraphe à venir peut heurter les âmes sensibles.

Lire la suite »