#322 Le conseil numéro 1 pour favoriser la nidation !

Je tiens un blog, mais surtout j’aime beaucoup lire ceux des autres. Lifestyle, mode, beauté, cuisine, déco … Un peu de tout selon mes envies du moment. Je passe souvent par Hellocoton et … il y a vraiment à boire et à manger ! De clic en clic, on y fait parfois des découvertes sympa. D’autres moins. Je vous laisse apprécier celle du jour …

Capture d’écran 2019-04-29 à 07.44.04Capture d’écran 2019-04-29 à 07.44.26

Voilà voilà. Ne me remerciez pas, c’est cadeau. Bonne semaine à toutes !

Ps : n’hésitez pas à me partager les blogs que vous kiffez (vraiment) dans les commentaires ! 🙂

37 réflexions sur “#322 Le conseil numéro 1 pour favoriser la nidation !

  1. C’est «étonnant», les autres trucs qui sont VRAIMENT liés au stress, il y a un mécanisme clair mis en jeu (comme l ocytocine pour l’expression du lait)…!
    Mais pour infertilité on nous le balance juste comme une culpabilité (infondée)
    Ça ne peut que aider d’être plus détendu, d’être heureux c’est sûr (facile à dire dans un contexte infertilité!), mais ça n’a jamais rendu stérile/infertile (ou cause de FC, entendu aussi) d’être stressé… Les gens aiment bien faire des raccourcis sans trop se poser de questions

    Aimé par 2 personnes

  2. J’avais lu quelque part que si ça se passait autant dans la tête qu’on semble le dire, alors les enfants seraient fabriqués via fellation. A défaut d’être scientifique ça a pour mérite de rabattre le caquet des donneurs de leçons 😈

    Aimé par 5 personnes

  3. soit-dit en passant, même si ça fait mal au fion, le stress joue certainement un grand rôle… Je me rappelle en avoir discuté avec des chercheurs de l’unité d’à côté qui s’appelait biologie de la reproduction, et plusieurs était convaincus qu’en dehors de toute cause pathologique évidente, le stress (effet sur le cortisol et tout un tas d’autres cascades hormonales) devait jouer un grand rôle… nous ne sommes malgré tout que des animaux, et chez certaines espèces on sait que le stress empêche la reproduction (ce qui permet de gérer les années avec moins de nourriture par exemple, ou ce qui explique que certaines espèces se reproduisent très mal en captivité) donc franchement, même si j’avais pas envie de l’entendre non plus, moi j’y crois… après ça ne justifie pas le « c’est dans la tête ! » systématique dès qu’on ne sait pas ce qui se passe… bien des causes d’infertilité étant encore certainement inconnues.

    Aimé par 1 personne

      • nos corps/esprit ne répondent pas tous pareil au stress, c’est un fait. Pour moi nier toute implication possible de la psyché sur la fertilité, c’est du même niveau que de sortir à tout va que « c’est dans la tête ».

        J'aime

        • Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’implication du tout, je dis en revanche que c’est de l’ordre de l’anecdote, du type « fille de la boulangère »
          Car globalement c’est rare de lire des histoires de couvade détendue du slip, genre m’en fiche que ça marche ou pas. En général les couvades c’est plutôt tendu comme période. Et pourtant y’en a pour qui ça marche non?

          J'aime

          • tu parles de couvade en PMA ou de couvade « normale » ? parce que détrompe toi, j’en connais plein des à qui ça ne venait même pas à l’idée que ça pourrait ne pas marcher… ma belle-soeur m’a fait une crise calgon pour sa 2ème, parce qu’elle était pas enceinte en C3 ! c’était pas normal tu comprends (je te promets que je l’avais mauvaise, et pour info ça a marché en C4). La plupart des nénettes s’imaginent que ça va marcher sur les 3 premiers cycles post pilule (et la plupart auront cette chance) et n’ont aucun stress avant, et tant mieux pour elles ;-)… MOi j’ai commencé les essais stressée, persuadée que quelque chose allait clocher avec mes 15 ans de dépakine… j’avais raison lol

            J'aime

              • là encore… y’a plein de gens « heureux »… moi je dirai plutôt naïfs… j’ai une copine en ce moment qui est excitée comme une puce : elle vient de passer en FIV, elle a déjà prévu de se faire déclencher entre Noël et le premier de l’an et Mamie a déjà commencé la couverture au tricot… elle était dévastée ce matin à J5 post ponction parce qu’on lui a dit qu’il n’y aurait pas de transfert, ses embryons n’atteindront le stade blasto que demain et il ne font pas de transfert à J6, donc congélation. Elle devrait avoir 6 blastos… elle était effondrée ce matin, pour elle c’est un échec (6 blastos quoi !) car pour elle la FIV ça marchait ! on est loin d’être toute aussi anxieuses visiblement.

                Aimé par 1 personne

  4. Ah, c’est sûr qu’entre les piqûres à heure fixe, les examens echo-pelviens tous les 2 jours, les prises de sang, l’option « tout peut s’arrêter à tout moment » et les années d’attente… qu’est ce qu’on fout à y penser toute la journée, sérieux? 😂😂😂

    Aimé par 2 personnes

  5. Ha madré c’est pour ça ! J’y pensais trop alors les spermatozoides de mon chéri ont décidé de se faire la malle ! Et pour les miraculeux qui sont restés, ils ont décidés d’être estropiés, un peu mous du g’noux ou d’être un peu mort ! Ou alors un mélange de tout ça. Punaise, qu’elle force de persuasion j’ai quand même 😅

    Aimé par 2 personnes

  6. Mais heu… c’est quoi son histoire à cette nana là ?
    Une grossesse en C2 ?
    Tain, j’y ai trop pensé le mois dernier et le mois d’après c’était ok ? Ben c’est sur que celles qui disent : « faut arrêter d’y penser » ce sont probablement celles qui n’ont jamais eu « besoin » d’y penser…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s