#319 Question de timing !

Mi-mars. J1. J’arrête tous les médicaments que je prenais dans le cadre de la PMA (et de la dépression associée). 28 jours passent. Mouvementés. Salutaires. Parce qu’au final j’ai réussi : je ne prends plus médicaments. Ni pour ma thyroïde, ni pour dormir, ni pour me détendre, ni pour ne pas déprimer. Je fonctionne au naturel et c’est vraiment moi, avec ma sensibilité high level et tout ce qui va avec.

Mi-avril. J1. Pile à l’heure, façon horloge suisse. Exactement au même moment, Super Souris accouche. Quelques jours plus tard, elle me montre le mail de félicitations que Madame-Hope lui a envoyé. J’en fais des cauchemars pendant trois nuits : des trucs surréalistes où la gynécologue interrompt le rendez-vous pour aller s’émerveiller devant des bébés d’anciennes patientes …

Ce J1 d’avril marque aussi le début de mon jeûne holistique. Une expérience peu convaincante : mon amie et moi fuyons (littéralement) au bout de deux jours, tant nous avons l’impression d’avoir mis les pieds dans une secte. Retour à la maison : la balance indique 43 kilos et le miroir renvoie une image de maigreur qui me dégoûte.

Le lendemain (alors que j’aurais encore dû être au fin fond du Jura) mon père me téléphone : la greffe de moelle osseuse est avancée précipitamment. L’hôpital m’appelle dans la foulée pour que je vienne au plus tôt repasser tous les tests nécessaires. Lors de l’entretien avec le médecin (qui remarque ma perte de poids, je suis épatée par la mémoire de la meuf), elle me rassure : ce n’est pas trois ou quatre kilos de plus qui auraient changé quelque chose. Il n’empêche : je passe en mode boulimie pour camoufler au plus vite tous ces os apparents. La blague quoi.

Enfin mieux vaut tard que jamais : à 32 ans j’en ai enfin définitivement terminé avec mes délires de « je dois être super mince pour être belle ». Le premier qui sort sa psychologie de comptoir en sous-entendant que je n’acceptais pas d’être une femme – donc encore moins une mère – je l’étripe d’accord ? 🙂 Bien qu’honnêtement – et malheureusement – je pense qu’il y a là une part de vrai … Mais rassurez-vous : je m’en culpabilise déjà bien assez toute seule !

18 réflexions sur “#319 Question de timing !

  1. Je vous souhaite plein de courage et une montagne de chance pour la greffe. Et bravo aussi, pour ce moral en acier et ce joli regard sur la vie, toi, ton corps et tes émotions naturelles! C’est épatant!

    Aimé par 1 personne

  2. Courage lucienne pr la Greffe . Quel courage ! Te rajouter cette intervention alors que tu as deja ta dose de parcours medical . … j espere aussi que ta thyroide va se reguler sans levothyrox. N hesites pas a completer ton alimentation d aliments riche en iode etc …

    Aimé par 1 personne

  3. franchement tu peux être fière de toi, juste d’être capable d’évoluer et d’avoir du recul sur toi même ! ce n’est pas donné à tout le monde ! t’es une warrior ça va finir par payer j’en ai l’intime conviction (et désolée si ça t’agace lol) plein de bises

    Aimé par 1 personne

Répondre à Nina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s