#319 Question de timing !

Mi-mars. J1. J’arrête tous les médicaments que je prenais dans le cadre de la PMA (et de la dépression associée). 28 jours passent. Mouvementés. Salutaires. Parce qu’au final j’ai réussi : je ne prends plus médicaments. Ni pour ma thyroïde, ni pour dormir, ni pour me détendre, ni pour ne pas déprimer. Je fonctionne au naturel et c’est vraiment moi, avec ma sensibilité high level et tout ce qui va avec.

Mi-avril. J1. Pile à l’heure, façon horloge suisse. Exactement au même moment, Super Souris accouche. Quelques jours plus tard, elle me montre le mail de félicitations que Madame-Hope lui a envoyé. J’en fais des cauchemars pendant trois nuits : des trucs surréalistes où la gynécologue interrompt le rendez-vous pour aller s’émerveiller devant des bébés d’anciennes patientes …

Lire la suite »