#302 FIV-DO : Appel à témoin !

Ce n’est plus une surprise : la dernière FIV de notre parcours se fera via un don (d’ovocytes sans doute).

Comme je ne sais pas par où commencer mes recherches, je profite de mon blog pour faire appel à votre gentillesse. Promis je ne vais pas vous demander de l’argent ! ^^

Si vous êtes passées par le don (d’ovocytes ou de spermatozoïdes), à l’étranger ou en France, et que vous avez envie de m’aider un peu dans ce parcours en prenant quelques minutes de votre temps pour me raconter vos aventures, les commentaires vous sont grands ouverts (ainsi que mon adresse mail : lucienne.leblog@gmail.com).

Dans quel contexte vous êtes-vous retrouvées en don ? Comment avez-vous choisi le pays / la clinique ? Combien avez-vous payé ? Qu’avez-vous pensé de la prise en charge / la communication avec la clinique ? Et côté organisation ? Comment avez-vous vécu tout ça ? Le résultat a-t-il été à la hauteur de vos espérances ? Là tout de suite c’est tout ce qui me vient, mais n’hésitez pas à me raconter tout ce qui vous passe par la tête !

1000 mercis par avance. ❤
giphy

64 réflexions sur “#302 FIV-DO : Appel à témoin !

  1. Alors au début de ma dernière FIV, ma gynéco m’a fortement incitée à penser à « l’après » et donc au don d’ovocyte. Elle m’a vanté (le terme n’est pas trop fort) la qualité des cliniques espagnoles, dont la technique est à la pointe…grâce aux fonds privés !
    La carte génétique complète de l’ovocyte est établie, ce qui fait que tu bénéficies a priori à la fois de ceux qui « s’approchent » le plus de ton profil, et aussi de ceux qui ont le plus de chance de s’implanter.
    En France, il n’est pas permis d’explorer nos propres embryons avant implantation…même pas pour savoir s’ils auront les meilleurs chances de se développer in utero. Quel retard.
    Voilà pour ma plus que modeste contribution à ton projet.
    Je vais continuer de te suivre, et je te souhaite beaucoup de force.

    Aimé par 1 personne

    • Waou je ne savais pas le coup de la carte génétique de l’ovocyte. La différence de prix entre l’Espagne et la RT doit s’expliquer en partie à ce niveau j’imagine.
      Quand ta gynécologue t’a parlé du don, tu n’as pas souhaité donner suite ?

      J'aime

      • Non. Tu sais je suis en pma depuis 2011 et je vais avoir 43 ans…on m’a dit le don c’est 60 % de chances….mais les stats ne sont jamais de mon côté lol du coup ce gros investissement physique et financier me semble insurmontable.
        Je me résigne. Et puis le don c’est pas pour moi. Ce n’est pas d’être enceinte qui m’attire dans le fait d’avoir un enfant. Alors couver un œuf qui n’est pas le mien ne me dit rien. Mais c’est mon point de vue. Mon mari n’est pas attiré non plus pas cette procédure, on est bien d’accord sur ce point. J’ai rdv le 14 janvier chez ma gynécologue, je la ferai à nouveau parler sur le don. D’ici là tu auras eu d’autres témoignages mais j’essaierai d’apporter mon p’tit caillou à ton édifice 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Hello ma belle Lucienne.
    Je n’ai pas eu le temps de lire tout ton post d’hier mais je suis navrée de l’issue de cette dernière FIV… C’est tellement injuste ! Mais quelle force de rebondir si vite sur le DO ! Je suis passée par là avec Hope (et toujours dans la course). J’ai fait quelques articles sur le sujet mais je vais te faire un mail pour t’expliquer tout ça 😊
    Je pense bien à toi 😘😘

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne peux pas t’aider pour le don mais je viens de faire une Fiv DPI avec Ivi Barcelone après 7 échecs de transfert de blastos. J’ai choisi cette clinique sur leur réputation et l’acces plus pratique pour moi étant sur Toulouse. La prise en charge est très complète mais la communication est plutôt compliquée. Il me semble que les délais d’attente pour le don se sont rallongés à 3-4 mois. Tu as l’association maia qui peut t’apporter des réponses http://maia-asso.org/
    Bon courage 🍀😘

    Aimé par 1 personne

    • Et ça a donné quoi la DPI pour vous ?
      Madame-Hope nous l’avait proposé mais le prix nous avait freiné. Surtout on s’était dit : si le problème vient de nos embryons, au final on devra se tourner vers le don. Et si nos embryons sont corrects, alors on ne sera pas plus avancé sur la cause de nos échecs.
      Merci pour les infos. 🙂

      J'aime

      • J’ai du faire deux stimulations car je répondais très mal à la première qui a été arrêtée avant la ponction. Finalement, nous avons quand même retenté car nous avions besoin de réponses et nous avons eu 3 blastos à priori tous sains 😊.
        C’est effectivement très cher mais si nous étions passé par un don de suite, ça aurait été un échec. Ce test nous a beaucoup apporté mais il faut savoir que le PGS n’analyse que le nombre de chromosomes et qu’il n’est pas fiable à 100%. Il existe un autre test PGD qui recherche des maladies génétiques uniquement chez les personnes ayant déjà une maladie à transmission génétique connue.
        Même si les ovocytes sont le plus souvent responsables des anomalies lorsque les embryons ne sont pas viables, les médecins ne pourront pas vous dire avec certitude si ce sont les ovocytes ou les spermatozoides en cause.
        L’intérêt de ce test pour moi est de savoir si les échecs sont liés à un problème d’implantation ou à une cause embryonnaire. Malheureusement, ce test étant interdit en France, on ne peut pas demander de remboursement contrairement à la FIV don.
        J’espere ne pas trop vous faire douter sur votre décision future mais je pense que c’est important de connaître toutes les options possibles pour pouvoir choisir la solution la plus adaptée en vous aidant de l’avis de Hope.
        Bon courage 😘

        Aimé par 1 personne

        • Ne t’inquiètes pas, aucun doute pour nous ni pour Madame-Hope a priori. Quand on a parlé du don d’ovocytes avec elle la dernière fois, elle semblait trouver que c’était la suite logique dans notre parcours. J’ai fait tous les tests possibles concernant mon utérus et a priori il n’y a rien d’anomal.
          Ps : je suis un peu effarée que tu me dises que le PGS n’analyse que le nombre de chromosomes et donc qu’il n’est pas fiable à 100%. Je ne savais pas !
          Ps bis : quelle est la différence en GPS et GPD ?

          J'aime

          • J’espere ne pas te dire de bêtises mais de ce que j’ai compris le PGS est un test de dépistage qui consiste à rechercher une anomalie au niveau du nombre de chromosomes. Il permet de ne transférer que des embryons ayant un nombre normal de chromosomes. Le PGD, c’est aussi le DPI réalisé en France , permet le diagnostic de maladie génétique chez les patients ayant déjà une maladie à transmission génétique connue ou ayant une anomalie au caryotype. Ce test est souvent associé au PGS en Espagne pour ne transférer que des embryons sains avec un nombre de chromosomes correct .

            Aimé par 1 personne

  4. Salut
    Pour ma part, j’ai demandé un 2eme et dernier avis médical cette semaine pour étudier mon cas.
    J’ai deja la tête à moitié dans une FIV DO étant donné mon parcours catastrophique (aucun embryon de bonne qualité obtenu tout au long de ce douloureux parcours).
    Je commence à sérieusement craquer psychologiquement.
    Et avec les fêtes qui arrivent… j’en peux plus de voir mes copines fabriquer des calendriers de l’avent à leur bout de chou, leur préparer un beau noël, etc…
    Bref… tu connais ça.

    J’ai commencé à me renseigner et il y a l’association les cigognes de l’espoir (adhésion 30€) qui est très bien et qui a des tarifs spéciaux avec zlin, sànus en République tchèque et ferticentro au Portugal.

    On les a rencontré au cours d’une journée de rencontre en novembre à Paris.
    L’association organise une nouvelle journée en janvier à Lille et Strasbourg.
    Très intéressant de les rencontrer en vrai.

    Pour ma part, on a un penchant pour Zlin au vu des nombreux témoignages sur internet.

    Seul hic pour nous : en République tchèque (comme en France), l’enfant n’aura jamais accès aux données sur la donneuse à ses 18 ans (alors qu’au Portugal, oui).

    Cela me travaille bcp, je ne veux pas pénaliser mon enfant, j’ai peur qu’il en souffre.

    Par contre, on a décidé de ne jamais lui cacher son histoire et nous lui écrirons un « livre » pour lui expliquer notre parcours et nous lui remettrons quand il sera en âge de comprendre (si cette solution marche évidemment… ce qui n’est pas garanti non plus).
    Il existe des livres pr enfant qui expliquent bien la situation dès leur plus jeune âge.
    Tout ceci est une décision personnelle à prendre au sein du couple concernant la décision de l’expliquer à l’enfant.
    Il y a eu une émission à ce sujet sur France 2 le 6 décembre (« ça commence aujourd’hui »)..

    Bonne réflexion.
    Je pense que la prise en charge peut se faire dans les 4 à 6 mois à venir à peine.

    ❤️ courage ❤️

    Aimé par 1 personne

    • Je me tâte un peu pour un nouvel avis médical, bien que j’ai une confiance totale en Madame-Hope. Une part de moi serait curieuse de savoir ce qu’on peut dire sur notre dossier, et l’autre en a tellement marre qu’elle préfère s’éviter un énième rendez-vous médical.
      D’après ce que je comprends, chaque association à « ses » cliniques. On me parle beaucoup de MAIA … Pourquoi tu as choisi « les cigognes de l’espoir » toi ?

      J'aime

      • De notre coté nous avons adhéré à l’assoc après seulement avoir choisi la clinique… car effectivement chacune est en lien avec des cliniques précises.
        Mais du coup y adhérer nous a surtout servi à avoir une reduc financière (5%) vu que nous avions déjà fait toutes nos recherches et pris notre décision en amont.

        Aimé par 1 personne

      • Idem que Psychota
        On a d’abord choisi la clinique Zlin avant l’association, elle nous permettra d’avoir des reduc (mais on y adhérera qu’au moment d’engager les démarches).

        Dans mon centre PMA, on a bcp de retours positifs sur celle-ci.
        Donc choisi d’abord tes cliniques (par élimination) et ensuite tu choisiras l’association !

        Aimé par 1 personne

  5. Ici aussi on doit passer, depuis le début, par un don d’ovocytes.
    On a opté pour un Hopital public sur Paris pour nos 2 premières FIV et finalement on a récemment changé d’hôpital. Et on repart de zéro avec une attente des plus longues… Je me dis qu’on aurait dû miser sur le privé…

    Aimé par 1 personne

    • Je ne suis pas sûre de comprendre : tu as fait deux FIV classiques alors que tu sais depuis le début que vous devez passer par le don d’ovocytes ? Ou vos deux premières FIV était des FIV-DO réalisées en France ? Et dans ce cas, c’est combien environ l’attente pour une FIV-DO en France ?

      J'aime

  6. Bonjour Lucienne, j’étais en insuffisance ovarienne et je me suis tournée vers le don après 3 échecs de fiv en France. J’avais moins de 43 ans (41), mais vu la liste d’attente en France, on a décidé de partir à l’étranger. Et vers des pays où le don est anonyme, comme le souhaitait mon mari (moi j’y voyais du pour et du contre, je n’arrivais pas à me décider). Pour choisir, j’ai fait un comparatif de cliniques (je peux t’envoyer par mél mon tableau Excel, mais il date de plus de 3 ans, tu y verras les tarifs pratiqués « à l’époque ») et ensuite nous avons bcp hésité entre une clinique espagnole et une tchèque. IV* Barcelone est proche de chez nous et surtout est à la pointe (ils font bcp de recherche), mais c’est très cher. Repr*fit est plus abordable et nous semblait plus « à taille humaine », je crois qu’il n’en est rien finalement. Nous avons finalement opté pour la Tchéquie, parce que je pensais que les donneuses auraient plus facilement un phénotype proche du mien, il n’en est rien non plus! Et un truc bête, il y avait moins d’attente (2-3 mois à ce moment-là). La prise en charge a été nettement au-dessus de celles en France (j’ai fréquenté le centre de PMA privé et le centre public également de la ville rose), plus humaine, mais c’est mon ressenti et je pense vraiment que ça dépend des personnes sur lesquelles on tombe. Par contre, pour la communication on repassera. Toutes les personnes qui passent par là le disent. Cela se fait bcp par mél ou Skype selon les cliniques, c’est tout le problème de l’étranger et donc de la distance. On a vécu l’organisation comme celle d’un voyage, donc sans aucun souci. Je suis l’heureuse maman de Zébulette, 2 ans et demi, donc évidemment, ça a été la plus belle aventure de ma vie! Pour moi, la clé de la réussite, c’est surtout le suivi d’un excellent gynéco en France (comme Hope), car si vous choisissez une clinique étrangère et à cause de la distance, les protocoles sont assez standardisés: certaines cliniques ne les adaptent pas du tout aux patientes ou seulement après plusieurs échecs. Pour ma part, c’est Hope qui a adapté mon traitement à mon cas particulier (et chacune l’est!). Pardon pour le pavé, mais si ça peut servir à d’autres pmettes qui passent par là… Tu peux aller voir mon blog, en cliquant « FivDO » dans les catégories. Ou carrément m’envoyer un petit mél pour me poser des questions plus « personnelles » si tu veux. Je suis même ok pour qu’on s’appelle si besoin. Bon cheminement!
    PS: il te reste encore une FIV ici, non?

    Aimé par 3 personnes

  7. Encore une nouvelle épreuve à affronter… courage
    De notre côté,fiv icsi avec don de spermatozoïdes.
    L annonce de l azoospermie de mon conjoint n’a pas été évidente (mars 2016) mais l’envie d un bébé nous a conduit vers le don de spermatozoïdes ( évidemment s beaucoup de questionnements et de peurs)
    si tu as besoin d infos plus précises n hésite pas.

    Aimé par 1 personne

    • Concernant le don de sperme, les cliniques les plus réputées sont les mêmes que pour le don d’ovocytes ?
      En tout cas si Madame-Hope nous dit que ce sont les spermatos de Lucien sont vraiment pourris, on est pas dans la mer** … Autant il commence à se faire à l’idée du don d’ovocytes, autant le don de sperme c’est no way pour l’instant pour lui !

      J'aime

  8. Ici on a commencé par des ICSI intra-coupla grâce à une biopsie testiculaire positive (mon homme a une azoo excrétoire, il produit des spz mais ils ne peuvent pas sortir, c’est con quand même ! lol) puis rapidement don de sperme, avec un parcours en France tout ce qu’il y a de plus basique. L’homme ayant eu le temps d’accepter la chose pendant les FIV qui ont précédée (on savait que le passage au don serait nécessaire si échecs répétés).
    Avec le recul je me dis que mes ovocytes ne devaient pas être de super qualité non plus (jamais de J5 et embryons pas terribles à J3 au point d’avoir des transferts de 3 embryons), j’ai eu une grossesse terminée tragiquement, mais il n’y a jamais eu d’investigations de mon côté au delà de mon caryotype. Faut dire que mon parcours commence à dater au vu des progrès rapides de la médecine, il y a un tas d’examens que je vous vois passer aujourd’hui dont je n’entendais absolument pas parler à l’époque, et puis de toute façon au bout d’un moment je n’en pouvais plus, on n’en pouvait plus, et on a changé de chemin.
    Bref ça t’aide pas beaucoup mais si tu as des questions sur le don de sperme… 😉

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Lucienne,
    Nous sommes passés par le don en RT, chez Reprogenes*s, la clinique concurrente de Reprof*t, à Brno – la coordo était très bien (Anna, pour celles qui l’ont connue…elle est décédée il y a peu). Rien à dire sur la communication, ça nous a semblé bien et facile. Il nous restait une FIV à faire en France, donc on a été très bien remboursé!
    Je suis tombée enceinte dès la première tentative, mais oeuf clair…il nous reste 2 blastos au frais mais je dois d’abord me faire opérer des trompes et pour l’instant je ne veux plus entendre parler de pma, d’autant que nous avons depuis 6 mois une petite fille grâce à l’adoption…on verra dans qques temps si on veut agrandir la famille!
    Bon courage dans tes démarches – se décider pour le don n’est pas chose facile, mais c’est un réel espoir! Avant le don je n’avais jamais vu un test de grossesse positif, maintenant je sais que c’est possible (juste pas avec mes gamètes pourries! 😉
    Des bises!

    PS: je crois que qqun posait la question pour Hope, elle a accepté de nous prendre comme patients alors que nous nous dirigions vers le don…par contre je ne suis pas fan du tout de ce médecin, je ne retournerai jamais la voir, je la trouve trop dure voire humiliante (mais je crois être la seule à penser cela…).

    Aimé par 2 personnes

  10. Coucou pour nous clairement le choix de la RT s’est imposé rapidement et Hope nous a aussi dit que Espagne/RT ça se valait mais juste RT est 2 fois moins cher…au niveau prise en charge, rien a redire accueillis comme des princes de a à z… Infos tous les jours sur nos embryons et leur croissance… Même le dimanche…Vraiment niquel… Ensuite ben pour nous ça a merdé mais faut pas oublier que ça reste 40% de chances… Les grosses stats c’est pour les nombreux essais. Et c’est vrai que c’est rapide… Pour la secu ils remboursent max 1500 euros env mais ta mutuelle si elle est OK peut quasiment combler… Mais c’est clair que tu avances environ 5000 euros. Voilou pareil il y a plein de renseignement sur mon blog, peut être qu’on ira en même temps lol ?😉. Gros bisous ma belle !

    Aimé par 1 personne

  11. Salut Lucienne,

    Vraiment navrée pour le négatif.

    Nous on a fait une première FIV DO à Barcelone dans la fameuse grande clinique… Je suis globalement déçue du temps d’attente: annoncé à 1 mois mais en réalité de 3-4 mois et aussi 3-4 mois d’attente avant d’avoir le premier rdv. J’ai aussi le sentiment que le protocole aurait pu être mieux adapté à notre cas en particulier. Mais c’est un ressenti… et aussi la FIV DO a échoué, ce qui impacte nécessairement mon avis sur la question…

    Et aussi: naïvement (… hum… alors que sérieusement après 3 ans de pma on pourrait s’attendre à être un peu moins fleur bleue), quand on est passés au don, je me suis dit que cette fois on avait peut-être trouvé « la solution » et que ce serait plus facile… en vrai, j’ai eu de nouveaux problèmes et on n’a eu que 2 blastos… si c’était à refaire, j’irais un peu moins la fleur au fusil… donc, ce que je veux dire par là, c’est que si tu es du genre à préférer te protéger trop (en n’anticipant pas trop une issue positive), ça peut-être une idée de le faire un peu sur ce coup-là aussi….Je dis ça, mais je ne veux pas non plus arrêter un éventuel élan d’espoir… parce qu’il paraît que l’espoir c’est la vie!…

    Mais en tous cas: Bonne chance! … et surtout ne néglige pas de prendre soin de toi entre temps!

    J'aime

    • C’est IVI la fameuse grande clinique ? Ou Eugin ? Il y en a tellement !
      Tu n’avais pas un suivi avec un docteur en France ? Dans les témoignages que j’ai reçus, les patientes de Madame-Hope était suivie par elle et elle leur concoctait un protocole sur-mesure.
      Je peux te demander ce que tu as eu comme « nouveaux problèmes » qui ont fait que tu n’as eu que deux blastos ? Tu peux m’écrire pas mail si tu veux. Ou ne pas m’écrire du tout si c’est trop indiscret évidemment !
      Je suis d’un naturel assez positif et j’avoue que Madame-Hope m’a vendu du rêve la dernière fois en me disant que le don c’était 90% de réussite. Mais avec 4 FIV et aucun résultat j’ai bien intégré qu’en PMA, rien n’est jamais gagné, quelle que soit la « technique » utilisée !
      Merci en tout cas ! 🙂

      J'aime

  12. Salut Lucienne,

    Vraiment navrée pour le négatif.

    Nous on a fait une première FIV DO à Barcelone… Je suis globalement déçue du temps d’attente: annoncé à 1 mois mais en réalité de 3-4 mois et aussi 3-4 mois d’attente avant d’avoir le premier rdv. J’ai aussi le sentiment que le protocole aurait pu être mieux adapté à notre cas en particulier. Mais c’est un ressenti… et aussi la FIV DO a échoué, ce qui impacte nécessairement mon avis sur la question…

    Et aussi: naïvement (… hum… alors que sérieusement après 3 ans de pma on pourrait s’attendre à être un peu moins fleur bleue), quand on est passés au don, je me suis dit que cette fois on avait peut-être trouvé « la solution » et que ce serait plus facile… en vrai, j’ai eu de nouveaux problèmes et on n’a eu que 2 blastos… si c’était à refaire, j’irais un peu moins la fleur au fusil… donc, ce que je veux dire par là, c’est que si tu es du genre à préférer te protéger trop (en n’anticipant pas trop une issue positive), ça peut-être une idée de le faire un peu sur ce coup-là aussi….Je dis ça, mais je ne veux pas non plus arrêter un éventuel élan d’espoir… parce qu’il paraît que l’espoir c’est la vie!…

    Mais en tous cas: Bonne chance! … et surtout ne néglige pas de prendre soin de toi entre temps!

    (Si tu veux plus de détail, je te les donne volontiers en MP)

    J'aime

  13. Coucou ma jolie, je suis tellement désolée pour le double transfert négatif. Tu as bien sur mon mail et mon tel si tu veux qu’on parle plus en détails du don et des démarches. Financièrement pour 1 FIV DO basic et 1 TEV on a dépensé 5700€ (et il faut ajouter à cela avion, train et hôtel)… et on n’a pas encore eu tous nos remboursements !!!
    Bon courage à tous les 2 pour la suite 😘

    Aimé par 1 personne

    • J’ai bien conservé tous tes messages sur le sujet ! On a décidé de prendre notre temps avec Lucien, mais je n’hésiterai pas à venir te voir si j’ai des questions (c’est la même clinique que pour vous qui commence nettement à se profiler). Merci ma Psychota ! ❤

      J'aime

  14. Notre petite est arrivée par FIV DO faite en Espagne après un long parcours en France. Je peux aussi te parler de notre expérience. J’ai cherché une clinique de taille humaine (je n’en pouvais plus des gros hôpitaux), de bonnes références, avec qui la communication était simple et facilement accessible depuis Paris. On a été ravis de notre choix! En termes de prix, c’était 5,7 – 6 mille euros, après réduction d’une association.
    A ta disposition si besoin.
    Bon courage!

    Aimé par 1 personne

      • Je peux te donner plus de détails dès que possible. Je suis sur les rotules et j’ai passé une partie de la nuit au tel avec mon homme qui a passé la nuit aux urgences avec ma mère qui a eu un accident en sortant de la maternité hier…
        En gros, le 5700 c’est ce qu’on a payé après réduction de l’association et aussi avoir eu la chance d’avoir les médicaments pour la donneuse. Je pense que avant tout ça, on est plus sur les 8000 euros ce qui est probablement comparable à ce que tu as en tête pour l’Espagne…

        Aimé par 1 personne

  15. Bonjour Lucienne,
    J’avais laissé le témoignage suivant sur le blog de https://latetedansluterus.wordpress.com/2018/08/16/les-doutes/ qui est plus sur le questionnement que l’on peut avoir sur la filiation avant de se lancer dans l’aventure Don d’ovocytes. Nous cumulions une OATS sévère pour mon mari et une insuffisance ovarienne liée à l’age (j’avais 41 ans à la naissance de mon fils)

    « Bonjour, je suis maman d’un petit garçon issu d’un DO en République Tchèque; Il a presque 4 ans et toutes les questions que je me posais sur le don et la filiation se sont complétement envolées à sa naissance même si je n’oublie pas d’où il vient et que nous ne l’occulterons pas quand viendrons les questions de « comment on fait les bébés ! » ;
    Dès sa naissance, je lui ai raconté que mes graines à bébé étaient malades et que j’ai du aller dans un pays où une gentille dame/fée m’a donné une mini-graine pour que je la fasse pousser dans mon ventre avec la graine de son papa; J’ajusterai ensuite l’histoire en fonction de son age et des ses demandes.
    Pour être franche, plus le temps passe plus nous avons tendance à oublier le don; Certes ce ne sont pas mes gamètes mais j’ai porté mon fils dans mon ventre, nous avons vécu des échanges in utéro pendant 9 mois et mon amour pour lui est une évidence ! En ce qui me concerne le fait d’avoir vécu 9 mois de grossesse m’a permis de lever tous les questionnements quant au don; Les gamètes ne sont pas des personnes, pas des embryons mais juste des cellules ; C’est parce-que notre amour et notre désir d’enfant était tellement fort que nous avons entrepris ces démarches et que ces gamètes se sont croisées pour grandir en moi sans cela ces gamètes ne se seraient probablement jamais croisées ; En cela je trouve que cela renforce le rôle du couple et de l’amour dans la construction de l’enfant puisque c’est une volonté tellement forte qui préside à sa conception !
    Par ailleurs, il semblerait que des échanges génétiques se fassent aussi in utéro ; Je crois que c’est l’épigénisme et en ce qui me concerne ce que je trouve le plus incroyable dans notre histoire c’est que mon fils me ressemble énormément physiquement alors que nous sommes sensés ne pas avoir de gènes en commun !
    La PMA est un parcours ardu, injuste et incertain mais il permet aussi une vraie réflexion sur le désir d’enfant, la vie sans enfant, le deuil de ses gènes…et après avoir traversé toutes ces épreuves quand on a la chance de ressortir de ce parcours avec un enfant dans les bras le bonheur est encore plus grand et vient apaiser tous ces questionnements même si on reste marqué au fer rouge par ce parcours long et ardu (5 ans en ce qui nous concerne, 5 fiv en France…HORRIBLES et la fiv DO de la win en RT ) ! »

    Je vous conseille le site des cigognes de l’espoir pour avoir des renseignements sur les cliniques en RT; Nous avons envoyé notre demande en janvier et le transfert a eu lieu mi-avril et la naissance en janvier suivant; La clinique Sanus où nous étions est très sérieuse et la prise en charge sécurisante et tout compris nous avait permis d’être bien détendus pour cette tentative; Ce séjour a presque fini par ressembler à des vacances car en don le suivi médical est bien plus léger que pour une FIV Classique
    Je vous souhaite le meilleur dans votre parcours !

    Aimé par 1 personne

      • Tellement désolée….
        Je suis en plein parcours de FIV DO en France (public) et en Espagne, je vais donc te faire un mail pour tout détailler.
        Je profite des commentaires pour quelques informations: En Espagne, notre clinique est Procreatec Madrid – Espagne choisie car je suis métisse donc plus simple pour donneuse à la peau mate, et proximité de Bordeaux -, que nous recommandons fortement (techniquement et humainement).

        Niveau tarifs, nous avons déboursé environ 8500 euros environ tout compris ( hors remboursements ) pour des blasto à J5. Délai rapide: 2 à 3 mois. Le remboursement sécu est maximum de 1500 euros.
        Le site FIV.FR est plutôt bien alimenté à ce sujet (remboursements, formulaires à remplir, dossiers à fournir, etc) .
        Dans tes recherches et comparatifs, il faut bien regarder ce qui est compris ou en option, toujours (embryoscope, blasto J5, partage des ovocytes ou non, traitement de la donneuse, durée de vitrification des embryons non transférés etc)… nous avons vu certaines cliniques arguant des « 3 emrbyons garantis / satisfaits ou remboursés etc »…cela nous à permis de faire le tri (pas du tout notre état d’esprit).
        Ne pas oublier non plus le coût de ton traitement…bref, il te faut des devis équivalents / c’est le côté le moins « humain » du parcours, mais qui vous permettra d’être plus sereins une fois que tout sera organisé et calculé.
        Physiquement, les doses espagnoles sont franchement élevées – certains pharmaciens te regardent bizarrement… – mais je confirme que le traitement, bien qu’il ne soit pas anodin, est bien plus léger en tant que receveuse dans le cadre d’une FIV DO , que pour une FIV classique: c’est la donneuse qui fait la stimulation de la mort qui tue.

        Concernant la France, attention, le fait de « rapporter » une donneuse influence la place sur la liste de manière très différente selon les régions, et les critères pour être donneuse sont drastiques.
        En revanche, très bonne prise en charge, avec des rendez-vous chez un psychologue par exemple – très très compétent et salvateur dans notre cas -, biologiste, responsable centre PMA, ce qui permet d’obtenir toutes les réponses aux questions légitimes. Mais les délais peuvent être longs.
        D’après notre avis, plus vous aurez d’informations, surtout si vous allez les chercher vous-mêmes, plus vous vous sentirez impliqués et à l’aise, mais il faut simplement attendre d’être prêts…

        Et le point le PLUS important: une super madame Hope pour vous accompagner / indispensable.

        Grosse dose de bonnes vibes pour cette fin d’année / je te fais un mail détaillé

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s