#292 Pour FIV heureux, FIVons cachés ? Partie 2 : la ponction et l’après (hyperstimulation ovarienne inside)

J21 (cycle FIV – ponction – début novembre) : arrivée à 7 heures à La Muette. Madame-Hope étant toujours en congés, c’est Docteur A. que je découvre. Elle ne me plaît pas du tout : alors que j’attends comme une pauvre merde dans le couloir froid à côté du bloc, je l’entends râler sur tout et tout le monde. Néanmoins elle passe dans la chambre plus tard pour nous annoncer 19 ovocytes (ou « complexes cumulus » selon le compte-rendu). Je n’ai jamais pondu autant ! Mais quantité ne veut pas (du tout) dire qualité, et je l’ai bien à l’esprit.

J22 : je n’ai jamais eu aussi mal au bide, même après la coelioscopie. Le DOLIPRANE et le SPASFON ne sont d’aucune utilité. Ce Docteur A. est une bouchère ! L’appel du laboratoire nous sort du lit : 14 ovocytes matures injectés hier. 12 fécondés aujourd’hui. Tous mis en culture prolongée. Transfert possible dans 5 jours, selon ce que Madame-Hope décidera après le week-end. On est content mais on ne s’emballe pas.

J23 : plus de 48 heures après la ponction, je suis toujours aussi HS et gonflée. Au point que ça inquiète Lucien, qui envoie un mail à Madame-Hope pour décrire mon état. La réponse ne se fait pas attendre : rendez-vous demain à la première heure. D’ici-là direction les urgences si les douleurs s’intensifient.

J24 : Madame-Hope me confirme que je fais une belle hyperstimulation. Mes ovaires ont doublé de volume et j’ai de l’eau dans le bide. On arrête les traitements et je gagne un arrêt de travail de 10 jours avec repos total (alitée au maximum) pour éviter le risque de torsions des ovaires. Je suis bonne pour lui envoyer chaque matin un mail avec mon poids, mon tour de taille et mon état général. Deux consignes précises : en cas de douleurs intenses ou de difficultés à respirer, direction les urgences.

giphy
Bye bye ma seule chance de transfert frais !

Donc adieu le transfert frais. L’essentiel étant pour le moment de ne pas tordre mes ovaires ou noyer mes poumons dans l’eau de mon corps (qui a la bonne idée de s’évacuer à l’intérieur de moi plutôt qu’à l’extérieur comme d’habitude). Elle a pensé que ça allait taper sur mon moral, mais même pas. Je suis étonnement zen et sereine, rien à voir avec le ras-le-bol durant la stimulation.

Vu ma condition, je suis obligée de lever le secret sur notre « FIV cachée » : j’explique la situation à ma soeur et mes parents (Lucien fait de même avec sa famille). En effet, impossible pour moi de courir avec ma soeur dans quelques jours et peut-être même de participer au déjeuner familial. J’ai épuisé ma liste de prétextes bidons et puis surtout je n’ai plus envie de cacher mon état actuel. Bref : un mois jour pour jour après le début de cette FIV, c’en est enfin fini des hormones.

J25 : j’envoie mon mail quotidien à Madame-Hope, photo à l’appui histoire de rigoler un peu.

ventre_hyperstim
Plus 10 à 13 centimètres de tour de taille mais aucun embryon dans le bide ! Le top du glamour !

J26 : la secrétaire de Madame-Hope m’appelle pour prendre de mes nouvelles. Puis elle m’annonce, l’air de rien : « La labo nous a appelé. Vous avez deux congelés, c’est bien. » Sous le choc, je suis incapable de répondre autre chose que : « Quoi ?! C’est tout ?! Vous êtes sûre ?! » La pauvre ne sait plus quoi répondre. Et moi j’ai l’impression d’un put*** de scénario qui se répète.

giphy
14 ovocytes matures injectés. 12 fécondés le lendemain et seulement 2 bastos congelés.

Seulement deux embryons pour cette dernière FIV (IMSI en plus) avec mes ovocytes. Grosse douche froide. Avec l’hyperstimulation en guise de cerise sur le gâteau. Enfin comme dit Lucien, ça a le mérite d’être clair : on n’est pas capable de faire mieux que ça avec nos gamètes, mais on aura tout tenté. On peut toujours espérer un miracle lors d’un transfert, mais personnellement je suis déjà partie en quête d’informations sur le don d’ovocytes. Histoire de ne pas me retrouver comme une conne ignorante quand on sera au pied du mur.

Je suis énervée. En plus d’être triste et déçue. Parce que je ne la voulais pas cette FIV. Je l’ai faite pour laisser à Lucien le temps de se faire à l’idée du don et parce que Madame-Hope pensait que ce n’était pas vain de tenter encore une fois. Tout ça pour ça.

giphy-2

J27 : moral au plus bas. J’enchaine LEXOMIL et DONORMYL pour dormir le plus possible en attendant de retrouver un corps avec lequel je pourrai passer à autre chose en faisant du yoga, de l’équitation ou n’importe quoi qui saura me vider la tête (personne n’est foutu de me dire combien de temps dureront encore les douleurs et le gonflement). Le coup de mon (ex) ami n’arrange pas mon moral. En attendant je fais beaucoup trop d’achats sur Internet. Principalement des fringues et des crèmes qui sauront magiquement me rendre belle et jeune alors que je ne me suis jamais sentie aussi vieille et laide. Les colis s’amoncellent et je ne les ouvre même pas.

Le laboratoire m’appelle et me confirme le nombre de deux blastos. Selon la nana, cette perte est normale (je ne suis pas convaincue mais je n’ai pas le coeur à discuter) et les autres embryons étaient trop moches pour subir une congélation.

De mon côté, c’est clairement le retour de la dépression, sur fond de boulimie et de mélanges anxiolytiques et somnifères. Mon psychiatre me dévissera la tête en apprenant ça, mais avec l’alitement obligatoire j’ai dû décaler mon rendez-vous à la fin du mois. Et avec ce corps inutilisable, je n’arrive pas à reprendre le dessus.

Alors oui je sais : il suffit d’un. Mais au vu notre expérience en la matière – quatre FIV, six embryons (dont un qui n’a pas survécu à la décongélation) et zéro accroche – je suis assez pessimiste. Il devient évident que le problème vient de nos gamètes, et plus particulièrement de mes ovocytes (selon l’analyse de Madame-Hope). Et qu’il est temps de se pencher vraiment sur le don.

Publicités

33 réflexions sur “#292 Pour FIV heureux, FIVons cachés ? Partie 2 : la ponction et l’après (hyperstimulation ovarienne inside)

  1. Ce message est pour te donner un peu d’espoir j’ai connu les échecs 8 Fiv et 5 transfert seulement et la dernière fut la bonne bonne avec 3 embryons transférés à J3 nous avons refusé’ les j5 pour éviter ce genre de perte
    3 J3 transféré’ et un seul bb est n’en le 8/7
    Ne perds pas espoir tu produits déjà bcp d’ovo Comparé à d’aitres Femmes en plus 12 mature sur 19 c’est un super score
    Essaye de faire l’accupencture pour préparer ton utérus ça m’avait aidé mais surtout reste positive même si c’est facile à dire qu’ Faire
    Bon courage et un joli positif lémois prochain

    Aimé par 2 personnes

  2. Je sais trop bien que quand on est comme ça aucune parole ne console vraiment. Malgré tout, 2 j5 c’est déjà très bien, je vois peu de filles qui ont plus en poussant à j5 finalement… Grosse sélection c’est sur, mais vos chances sont réelles avec 2.
    Il faut y croire car ça sera peut être la bonne, même si c’est difficile d’espérer quand on connaît des échecs à répétition. Perso je rêve d’avoir 2j5! Mais pour cela, il faut pas mal d’ovocytes comme toi.
    Courage pour l’hyperstim.
    Reste positive pour le transfert surtout.
    Un conseil que la biologiste m’a donné avec les j5, je partage tu en feras ce que tu veux, c’est de faire les transferts 1 par 1 car l’environnement joue beaucoup pour l’implantation, et chaque cycle est différent donc se laisser 2 cycles c’est augmenter ses chances qu’un des 2 tienne, même si c’est plus long.
    🤞

    Aimé par 1 personne

  3. Je compatis ++ pour l’hyperstim, je finissais comme ça à chaque fois (enfin non, pas pour la dernière « vous n’avez plus le même âge, vous ne répondez plus autant » qu’elle m’a sorti la gynéco, ahah…) j’en avais pour 15 jours avant de pouvoir retrouver une activité relativement normale (au bout de huit-dix j’étais debout mais fatiguais vite).
    Et du coup le don il en dit quoi Lucien aujourd’hui ?

    Aimé par 1 personne

  4. le docteur A dont tu parles, c’est le nouveau doc que je vois. a la description, j’ai direct capté que c’etait elle… j’avoue, elle a un caractere de malade, c’est pour ca qu’a l’époque , j’avais decidé de rester avec Dr S… enfin, tu me fais peur quand tu dis que c’est une bouchere ?!!! elle t’a fait mal à la ponction ? concernant le don, envisagez vous aussi le don de sperme ou seulement le don d’ovocyte ? qu’est ce qu’en pense lucien ?

    Aimé par 1 personne

    • Non mais elle a ponctionné tout ce qu’elle a trouvé, alors que Davy ne ponctionne que les ovocytes / follicules mûrs il me semble. C’est pour ça que j’avais 19 ponctionnés alors qu’à l’écho on m’avait dit une quinzaine (et c’était juste puisqu’au final 14 ovocytes étaient matures). Je ne sais pas si c’est une connerie ou quoi mais je me dit que le fait qu’elle ait tout « ratissé » a participé à mon hyperstim. La ponction c’était sous AG donc aucune douleur, c’est après que ça a été dur. Pour le don, ce serait ovocytes seulement. Ce n’est pas un choix du hasard, c’est Madame-Hope qui a dit que dans notre cas c’était ça le plus approprié.

      J'aime

      • Salut Lucienne,
        2 blastos c est certes peu vu le nombre d ovocytes ponctionnés, je te l accorde mais sache qu une belle moison n est pas synonymes de bébé. Lors de ma FIV 2, 19 ovocytes = 9 blastos oui 9 embryon J5 ! Et a ce jours tjrs pas de bébé… J ai une copine actuellement enceinte après 4 ans de pma, tjrs un belle moison mais peu d embryon à la fin. Garde espoir❤️

        Aimé par 1 personne

  5. Je ne vais pas te dire que 2 embryons c’est déjà bien, et qu’il suffit d’1, et blabla… J’ai tellement détesté entendre tout ca pendant mes FIV, quand j’avais le moral dans les chaussettes et le corps en vrac…
    Et puis du fin fond de la RT, quand on a enfin eu des blastos, on a quand même sacrément grincé des dents d’en avoir « que » 2…
    Alors juste, je pense fort à toi et cette foutue hyperstim, et je te souhaite le meilleur rétablissement possible. Et d’ici qu’on papote du don toutes les 2, j’espèrerai quand même très fort en secret pour vos 2 poussières d’espoir. 😘

    Aimé par 1 personne

  6. Remets toi bien prends soin de toi. La stim a été éprouvante, normal que la pression retombe. Et je comprends bien la déception du « tout ça pour ça » je te dirais pas d’y croire ou qu’il suffit d’un, l’espoir ça finit parfois par être

    Aimé par 1 personne

  7. Chère Lucienne, quel courage vous avez tous les deux de remonter en selle comme vous le faites. C’est vraiment éprouvant physiquement et moralement ce genre de parcours. Et ceux qui ne se sont jamais confrontés à ce type d’épreuves ne devraient pas avoir le droit d’émettre un avis, à moins d’y avoir été conviés (cf : le couillon d’ex ami). Je rejoins celles et ceux qui se veulent rassurants en te disant qu’il suffit d’un… Notre parcours PMA était du côté de la branche génétique pour faire faux bond à une maladie héréditaire. Le coup de la poule pondeuse la panse blindée d’œufs, j’ai connu trois fois. Entre 12-15 ovocytes en moyenne, 5-6 embryons obtenus pour 1 seul sain (non porteur de la maladie) transféré à J4 aux deux premières fiv et 2 embryons sains pour la 3ème, la bonne, où après le transfert des 2, un a bien voulu enfin se nicher dans mon utérus. C’est dur ces montagnes russes. On met tellement d’espoir et à chaque fois on monte d’un cran dans le désir d’être parents ; et la chute n’en est que plus violente… Et pourtant, tous ceux qui comme nous ont eu la chance de devenir parents, sont bien la preuve que vous devez vous accrocher à cet espoir. Belle idée l’acupuncture. Fais leur un nid douillet, pour qu’ils aient envie de s’y nicher.

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou Lucienne, et ben…. On avait fait la même chose que vous: une der des ders avec Hope et ensuite le don (d’ailleurs, suis par là aussi si besoin…) ça nous avait laissé le temps d’accepter ma « pourritude » intérieure…bon ensuite, c’est bateau ce que j’écris mais c’est vrai que c’est pas encore tout à fait fini…. Enfin bref, je sais que c’est difficile donc je pense juste à toi, remets toi vite de cette hyperstim de marde… Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  9. Bon, je les remballe mes cèpes tardifs… J’ai un nouveau nom pour une acupunctrice qui a l’air top, elle associe acupuncture et massages + ventouses. Si ça ne fonctionne pas pour une grossesse, au moins ça permet de se détendre. Si ça t’intéresse, je pourrai te donner le nom. Évidemment, là où on en est du parcours on a pas envie d’entendre « il suffit d’un »… Je l’ai suffisamment entendu lors de ma première FIV pour savoir combien ça m’a arraché les oreilles et le coeur… Alors je te souhaite juste encore de garder du courage pour la suite car tu auras été au bout de la démarche et si vous cheminez tranquillement vers le don, c’est une bonne chose aussi. Je te souhaite de tout coeur de l’avoir ton petit miracle. Bises

    Aimé par 1 personne

  10. douces pensées pour toi, je comprends tout à fait ce que tu traverses! Nous venons de subir un énième échec FIV en octobre. C’était ma Fiv 3bis, 5ème ponction… Je suis déjà prête au don, mais pas Chéri. Enfin, l’idée fait son chemin contraitement à avant où c’était refus total. Mais notre prochaine tentative sera « pour lui » , pour tenter une dernière fois avec nos gamètes car rien de concret n’indique que ça ne marchera pas. Mais pour l’instant, on n’a JAMAIS eu d’embryon congelé… Malgré 5 ponctions dont deux tentatives en IMSI.

    Aimé par 1 personne

  11. Lucienne, je comprends ta déception, j’ai vécu la même. C’était il y a presque exactement 3 ans, fiv3, la première où on poussait tous les embryons à j5. 12 ovocytes fécondés. Pas de nouvelles avant le transfert. Transfert (frais pour moi) de 2 embryons j5, on me dit que les autres (il en restait 6) allait être mis en culture une journée de plus pour espérer en congeler. Mais finalement, ils sont partis à la poubelle. J’étais désespérée de n’avoir que 2 j5. Et finalement, ma fille était l’un des deux…
    Je ne veux pas te donner de faux espoirs, avec ton passif d’ailleurs ça ne t’en donnera sûrement pas vraiment mais rien n’est impossible. Et 2 c’est à la fois peu mais déjà de l’espoir.
    Je t’embrasse et te souhaite plein de courage. 😘😘

    Aimé par 1 personne

  12. Lucienne, que c’est rude… je te souhaite de te remettre au plus vite de cette éprouvante Stim devenue hyper. Ça a l’air vraiment trash à vivre.
    Vous n’êtes pas au bout du bout de l’espoir (même si c’est difficile à croire présentement)
    Des gros bisous.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s