#289 La FIV 3 est-elle officiellement lancée ?

Notre énième consultation avec Madame-Hope a enfin eu lieu ! Ce rendez-vous que nous avions fixé mi-juillet, quand nous nous sommes fait (littéralement) recaler de la FIV à cause d’un taux de décondensation de l’ADN spermatique particulièrement pourri. Mille ans compléments alimentaires plus tard, nous revoilà dans le bureau de Madame-Hope. Pas hyper sereins au vu des résultats du récent spermogramme (à base de « oligoasthénoteratonecrozoospermie » et de « type d’AMP à discuter ») et de mon AMH en baisse.

Interlude ambiance : cinq jours plus tôt, je tapais la crise d’angoisse du siècle au mariage du filleul de Lucien. D’où j’ai lâchement fui pour sombrer dans une nuit de 17 heures (oui oui) à base de Lexomil et Donormyl … Dans un autre style, la veille du rendez-vous nous harcelions encore le laboratoire qui traînait pour nous remettre LE résultat de l’examen indispensable (plus de trois semaines pour un put*** de spermogramme), à base d’email bien énervé. La zen attitude à son paroxysme.

stress

Sur une heure de discussion, Madame-Hope a passé plus de la moitié du temps à jouer les psychologues pour moi. Parce que je suis arrivée dans son cabinet aussi dubitative sur la suite de notre parcours qu’énervée contre les laboratoires trop lents, l’échographe qui n’envoie pas les photos avec le compte-rendu ou encore Docteur Cœlioscopie qui a été nul avec moi. Elle me sent « pas bien, pas bien du tout », parce que j’en veux à tout le monde. Ce qui ne serait, selon elle, ni plus ni moins qu’un gros signe de dépression. SANS BLAGUE MEUF !? Ça fait 10 mois que je suis sous antidépresseurs et c’est pas parce que je kiffe la couleur des comprimés. Je fais une dépression consécutive à plus de deux ans en PMA et des tonnes de résultats tous plus négatifs les uns que les autres. Mais je suis soignée pour ça. Grâce au traitement, je vais bien dans ma vie quotidienne et c’est déjà énorme. Mais il y a des sujets sensibles ou des situations que je suis toujours incapable de gérer.

giphy
Moi face à Madame-Hope pendant tout le rendez-vous.

Alors oui, effectivement j’en veux à tout le monde. Et pire : je m’en veux d’en vouloir à tout le monde ! Exemple : ma copine R. (déjà mère d’un garçon de 8 ans) a traversé 2 IAC durant lesquelles elle me parlait presque chaque jour, à moi la vieille roublarde de la PMA. Puis plus de nouvelles. Quand j’envoie un texto quelques semaines plus tard, j’ai le droit à un : « Je ne suis pas retournée en PMA parce que je n’ai pas eu besoin. » – tout comme elle n’a visiblement pas eu besoin de me tenir au courant – suivi de : « J’avais des jumeaux mais j’en ai perdu un. » Sous-entendu : tu peux pas savoir ce que c’est donc je voyais pas l’intérêt de t’en parler (bon Ok là c’est moi qui interprète). Du coup je me suis emballée un peu vite, un peu fort. Depuis c’est silence radio. Moi je culpabilise et cette situation m’attriste.

Finalement, deux jours après mon rendez-vous avec Madame-Hope, ma copine R. organisait un dîner entre filles (et ne me faisait pas du tout la tronche). Les mots de la gynéco ont dû faire leur petit bout de chemin dans ma tête puisque j’y suis allée de bon cœur. Ça faisait plus d’un an et demi que j’esquivais ces dîners. Tout s’est très bien passé et mes amies étaient ravies de me revoir.

J’ai compris qu’être en colère contre le monde entier ne m’avancerait à rien. Et même quand l’une de mes amies sort qu’elle est contente d’envoyer son mioche en classe de neige pour s’en débarrasser une semaine, je ne tique pas. Parce que nous ne vivons définitivement pas dans le même monde. Et je ne peux pas leur en vouloir pour ça.

loveeverybody

Interlude bloguesque : Tidoum, qui a commencé sa première FIV en même temps que moi, s’interroge sur le fait de reprendre la PMA pour un second bébé, un an après la naissance de sa fille. Ou comment se prendre en pleine face à quel point le temps passe et toi tu n’avances pas. En parallèle, je découvre au fil des liens sur WordPress de nouvelles galériennes. Ça fait égoïstement du bien de ne pas se retrouver « toute seule ». [Même si Madame-Hope juge cet environnement virtuel globalement négatif – hé oui, on a aussi parlé blogs – parce qu’on nage dans le malheur des unes et des autres en plus de sa propre situation déjà pas facile. Et quand l’une arrive à être enceinte, on est quand même triste ou en colère parce que « pourquoi elle et pas moi ». Je résume hein, mais en gros c’était l’idée développée par la gynéco.] Et bisous aux anciennes de la team des désespérées ! ^^

hateblog

Pour en revenir à Madame-Hope : je ne suis pas sûre qu’on se soit compris sur tous les points de cette longue discussion. Elle me pense en profonde dépression et dans le déni, alors que je suis parfaitement consciente de mon état, de ma tristesse et même maintenant de ma colère. Elle a voulu me donner des adresses de psychologues mais j’ai décliné, justifiant le fait que ces séances me donnaient l’impression de seulement « remuer la merde ». Et que je préférais faire une heure de yoga ou de promenade à cheval en forêt qu’aller parler à quelqu’un qui me coûtera 60€ et m’obligera à prendre les transports en communs.

psy

Revenons à du (très) concret : la FIV ICSI / IMSI 3 aura bien lieu avant la fin de l’année. Ce sera la dernière avec mes ovocytes. Si ça ne tenait qu’à moi, nous utiliserions déjà les gamètes d’une autre pour cette tentative. Parce que je n’y crois plus et que je suis lasse de recommencer en vain tous ces traitements, ces prises de sang, ces opérations, ces rendez-vous … J’ai autre chose à faire de ma vie. Le sujet du don est donc forcément revenu sur le bureau de Madame-Hope. Selon elle le principal problème, outre mon utérus plein d’adénomyose, ce sont mes ovocytes. Mais Lucien n’est pas prêt pour ça : la « composition génétique » de son enfant ne peut pas encore se faire avec l’ADN d’une inconnue. Et la gynéco pense qu’il n’est pas désespéré de tenter une dernière fois avec mes ovocytes.

Alors on changera de protocole, on tentera l’IMSI et peut-être le transfert frais. Sur ce coup elle a sans doute entendu quand je lui ai dit que j’avais l’impression de toujours faire la même chose, donc d’obtenir forcément toujours le même résultat. Mais tous ces changements restent un gros coup de poker, sans aucune garantie (cf. la FIV 2 qui n’avait donné aucun embryon).allin

Publicités

42 réflexions sur “#289 La FIV 3 est-elle officiellement lancée ?

  1. Beaucoup de courage, aucune garantie certe mais ça vaut le coup de continuer à essayer. Chaque cas est différent mais moi ça aura été lors de la 5ème ponction et 4ème fiv officielle qu’on aura tenté l’imsi (En mode comme c’est la dernière on va tout tenter car vous n’avez rien à perdre) et finalement ça a marché (enfin jusqu’à présent). Je sais que ce type de commentaire n’apporte rien quand on a du mal à y croire mais j’espere quand même te donner un peu d’espoir. Moi ce qui m’a presque toujours permis d’avancer c’est l’espoir du don avec ces taux mirifiques de 90% de réussite avec 3 tentatives. Mais j’entend également que ce n’est pas une option pour tout le monde. Mon conjoint était super récalcitrant alors que moi pas du tout (si ça n’avait tenu qu’a moi je pense que dès la 4ème tentative je serais partie en RT, ne croyant plus dans mes ovocytes). Et finalement vu mes gènes pourris ça aurait été sûrement mieux pour mon futur bébé car si c’est une fille j’espere ne pas lui transmettre cette maudite endometriose.

    Aimé par 1 personne

    • Madame-Hope n’est pas convaincue que l’IMSI change quelque chose, mais ça ne pourra de toutes façons pas « faire pire » que l’ICSI.
      Elle nous a sorti la même statistique pour le don, ça m’a laissé sans voix. Lucien n’est pas encore prêt, mais cette fois dans le bureau de la gynéco il a clairement compris et entendu que la FIV 4 (si FIV 4 il y a) ce serait « sans moi ».

      J'aime

  2. Team des désespérées (de la PMA), j’en suis bien malgré moi ! Je comprends à moitié le discours sur les blogs, à moitié car si effectivement ça n’aide pas à se couper de la PMA et son lot d’échecs, ça aide quand même énormément de se sentir comprise (car dans la vraie vie, c’est malheureusement souvent loin d’être le cas !).
    Bref, j’espère pour toi que cette FIV sera enfin celle de la réussite !
    Gros bisous.

    Aimé par 3 personnes

    • Je suis d’accord avec toi, c’est un peu à double tranchant. Et puis sans blog je n’aurais jamais rencontré les quelques copines PMettes qui m’accompagnent / m’ont accompagné dans la « vraie vie » et avec qui je peux / pouvais tout partager. Il y a un juste milieu à trouver dans tout ça.

      Aimé par 1 personne

      • Je vous rejoins là dessus, même si y a des périodes où la blogosphère est plus dure (et dans ces moments, je pense qu’on s’en éloigne naturellement), dans l’ensemble ça m’aura beaucoup apporté. Je ne serai pas où j’en suis dans ma tête sans vous toutes ❤

        J’avoue avoir eu la même pensée que toi avec les nouvelles arrivantes (j’en ai croisée au moins 4 supplémentaires encore ces dernières semaines). On commençait à se sentir seules ces derniers temps il est vrai…

        Pleins de bisous et de bonnes ondes pour cette tentative 😘

        Aimé par 3 personnes

    • Coucou les filles moi aussi je comprends sans comprendre. Je crois que sur les blogs on prend ce qu’on veut et on laisse aussi ce dont on ne veut pas… Comme les réunions d’aas, personne ne te dit comment faire, c’est juste un partage d’expérience… Je me désabonne régulièrement des blogs de winneuses mais parfois je reviens aussi pour prendre de leurs nouvelles et me donner du courage… Gros bisous.

      Aimé par 2 personnes

  3. C’est une bonne nouvelle pour l’imsi. Je ne sais pas combien de reserve ovarienne il te reste exactement mais tant qu’il en reste je serai pour tenter le maximum et j’espère que tu tiendra bon! Ça fait également 3 ans que j’essaye, je te comprends… courage !!! 💪🏼

    Aimé par 1 personne

  4. Salut Lucienne,
    Ton récit me fait penser au rdv que j’avais eu il y a un an avec Hope. Même discours sur le fait qu’on allait mal (sans déconner?) et qu’il fallait aussi soigner ces maux-là. De mon côté, la psy m’avait fait du bien, mais je crois que chacun doit avant tout écouter ce dont il a besoin. J’ai aussi été en colère contre la terre entière (et hurlé contre les gens qui n’avançaient pas assez vite dans le métro, gratuitement). Mais comment ne pas l’être face à l’injustice? La colère évite aussi de sombrer dans la dépression, pour le coup, c’est un rempart à cette douleur qui nous envahit ; si on arrête d’être en colère, on laisse entrer toute cette lassitude et cette tristesse et on prend le risque que cela nous submerge. Et pour ta copine R., j’ai envie de te dire qu’il est parfaitement compréhensible d’être affectée par une telle indélicatesse, et de ressentir de la colère, mais bon…
    Quant à la blogo, c’est vrai qu’il y a le versant plus « négatif » de voir les autres avancer quand on stagne, et de se dire que même ici on est en décalage avec les autres infertiles, même au sein des groupes de pmettes les autres avancent sauf nous, et ça peut renforcer ce sentiment d’injustice. Mais c’est aussi le seul espace de dialogue où j’ai trouvé, pour ma part, une vraie sphère de compréhension et de soutien, qui n’existe pas dans ma vie réelle (je ne connais juste personne en pma irl; je sais pas d’où sort cette statistique d’1 couple sur 6, mais pas chez moi ). Et perso je trouve ça infiniment précieux d’avoir un espace où se sentir moins seule et incomprise.
    Voilà, j’ai été un peu longue, désolée. Bien sûr je te souhaite le meilleur pour cette fiv à venir, et j’espère que l’imsi sera votre clef, mais ça tu le sais déjà. Surtout du courage, et de prendre soin de toi. On est à tes côtés. Des grosses bises

    Aimé par 7 personnes

    • Ah ah, je comprends parfaitement pour la colère contre les gens dans le métro. ^^ C’est dingue, mais avec que Madame-Hope ne pointe ça, je n’avais jamais remarqué que j’étais autant en colère contre tout le monde et tout le temps !
      Je ne dirais pas que la colère empêche la dépression, mais elle empêche sans doute de s’effondrer totalement.
      Pour R. finalement elle avait des « circonstances atténuantes » (énormes problèmes avec la père de son premier enfant) (tellement énormes qu’elle m’a expliqué que sa grossesse était carrément passée au second plan) (alors me tenir au courant de sa grossesse était encore moins dans ses priorités) (et vu le détail des problèmes, j’ai tout de suite compris) (bon j’arrête les parenthèses). ^^
      Je partage ton avis pour le blog : sans copine partageant la même chose que moi, j’aurais sûrement péter un plomb depuis longtemps.

      Aimé par 2 personnes

  5. Je te l’avais déjà dit je crois, mais la première fois que j’ai parlé du don à Psychoti (après la FIV1, donc en juin 2016), il m’avait répondu « mais moi je veux un enfant de toi ! ». Bref parfois il faut du temps pour ce genre de décision…
    Pour le reste, je reste fingers crossed comme on dit, pour la stim, pour tes ovocytes, pour l’IMSCI… J’ai fait ma FIV3 sans y croire alors je vois bien ce que tu vis. Malgré tout, tout reste possible et envisageable en PMA, alors laisses les copines y croire pour toi ❤️
    Et pour la blogo… je vois bien le petit coté « cercle de pensées négatives » dont parle Hope, mais je reste persuadée que sans vous toutes j’aurai sombré.

    Aimé par 1 personne

  6. Effectivement, je suis comme la plupart, j’ai trouvé dans la blogosphère (et merci pour le lien que tu fais vers mon blog !! ) une écoute et une attention que je ne pourrais jamais trouver IRL. Ma psy est pas du tout calée PMA mais ça me permet de me lâcher sur ma mère :p et depuis que j’ai commencé à écrire, j’ai vraiment ce sentiment d’avoir mis de côté mon histoire… elle existe mais à côté de moi, plus EN moi. Et de voir les copinautes qui commencent des grossesses, moi ça me donne de l’espoir quand on lit les histoires des unes et des autres, ça permet aussi de déculpabiliser sur certains sentiments, certains comportements et de voir que malgré tout ça fonctionne. Notre tour viendra, ou pas, mais perso je me sens moins seule…
    Là ou l’une s’effondre, les autres te relèvent !! et inversement !! Bisous de courage Lucienne.
    Nous sommes des relations virtuelles certes, mais nous sommes bien réelles !!

    Aimé par 5 personnes

  7. T inquiètes je te suis dans le clan des galeriennes :((( je vais même venir chercher de l espoir chez Hope car j en ai plus du tout de ce côté de la Méditerranée !!! Tu fais partie des 1 ères a qui j ai écrit a l époque justement pour avoir des infos sur hope et pourtant j avais privilégié une autre option espérant ne pas en arriver là 😦 on doit avancer qd meme et même si la blogo peut être dure elle permet de voir qu on est pas seule et ça fait un bien fou!!! Courage cette fiv3 peut être la fin sinon le don je trouve que c une formidable option, je pense comme toi je serai prête s’il le fallait 🙂 des bises

    Aimé par 1 personne

  8. J’ai fait ma 3è FIV 2 ans après la 1è et tout ça m’a semblé tellement long… et au final j’étais aussi envieuse de celles qui avaient réussi dès leur 1er transfert 😦 (c’étaient un peu les C1 des galeriennes si on veut ^^)
    Mais bon il faut continuer d’avancer jusqu’à ce que ça marche, garder espoir! (pour nous c’est seulement le tec de la fiv3 qui a été le bon).
    Je t’embrasse et t’envoye plein de courage!

    Aimé par 1 personne

  9. Coucou Lucienne ! Allez, si Mme Hope vous accorde cette FIV3 c’est qu’elle y croit ! De tout coeur avec toi pour la suite. Concernant la blogosphère, tu vois même après l’arrêt de cette fichue PMA, j’y suis encore, et je ne suis pas forcément que des blogs de PMette, il y a de tout sur la blogosphère ! Par contre, j’ai été une vraie adepte des forums par un temps et j’y ai rencontré pas mal de monde. A l’heure actuelle, certaines ont eu deux enfants, voire trois, ça fiche un coup ! Bon courage miss ! !

    Aimé par 1 personne

  10. Hope a une vision déformée de la blogosphère, elle n’y voit que le côté obscur, les échecs qui découragent ; j’en avais déjà parlé avec elle. Elle ne voit pas tout l’intérêt que j’y vois moi: l’écriture qui nous libère chacune de nos poids et la possibilité d’échanger avec des personnes qui traversent les mêmes épreuves que nous. C’est super important. Je fais maintenant le parallèle avec mon groupe de parole de personnes endeuillées par le suicide qui m’aide beaucoup à tenir et à avancer…
    Ta colère ne te sert pas à rien, bien au contraire : elle te donne l’énergie pour rebondir et pour agir (ma psy me le dit souvent), c’est positif en ce sens. En tout cas, c’est une bonne chose cette dernière fiv avec tes ovocytes, tu n’auras pas de regrets si vous devez passer par le don. Vous avez vos chances, sinon elle ne l’aurait pas proposé (elle ne me l’avait pas proposé…). Bonne chance pour cette future tentative ! Bises.

    Aimé par 2 personnes

    • Lucien n’a pas beaucoup de spermato, mais les quelques-uns que l’on peut utiliser en FIV sont corrects (d’après ce que j’ai compris). C’est surtout ma qualité ovocytaire qui n’est pas top, et ça se voit à l’évolution des embryons après la fécondation.

      J'aime

  11. Coucou!

    Ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles 🙂 !
    C’est amusant car Hope m’a aussi dit que j’avais besoin d’une psy car il fallait absolument soigner mes angoisses , et qu’il fallait que j’arrête de lire les blogs et surtout insta ( oui je suis team insta! Je ne sais pas aussi bien écrire que vous !).
    Bref, elle m’a tellement pris la tête que j’ai pris rdv avec sa psy au nom composé .
    Je suis vraiment contente d’avoir Hope en gyneco mais parfois je me dis qu’elle ne peut pas comprendre effectivement ce que l’on vit . Et que oui, forcément que ce soit sur insta / blog il y a forcément un versant négatif ; on est heureuse ( ou pas) pour les réussites tout en se disant que c’est injuste car la nana a eu une iAC alors qu’on galère depuis 3 ans en FIV icsi.
    Cela crée de l’envie et parfois du ressentiment . Mais whaouh parler avec des filles qui comprennent, qui vivent la même chose , qui ont développé le même humour noir que nous, c’est une sacré béquille dans ce parcours !
    Désolée pour le pavé , je sors du bloc il faut croire que l’anesthésie me rend loquace !
    Je te dis merde pour la suite de ton parcours !

    Aimé par 1 personne

    • Ah ah, j’ai découvert la team Insta PMA il y a quelques jours justement ! ^^
      Comme tu dis, Madame-Hope voit tout ça depuis sa fenêtre. Alors effectivement comme ça fait 15 ans qu’elle exerce, elle connait pas mal son sujet. Mais quand même, je reste intimement persuadée qu’il y a des aspects de la « vie d’infertile » que tu ne peux vraiment comprendre que quand tu les vis.
      Ps : je valide à fond l’humour noir entre PMettes ! ^^

      J'aime

  12. Ma Lulu je suis navrée. Sous prétexte de ne pas vouloir être invasive je réalise que je n ai pas été à la hauteur. Je suis désolée de lire ce compte rendu et j’espère que Hope aura pris la mesure de la situation et fera les ajustements nécessaires pour faire renaître l’espoir. Je suis là en physique si tu as besoin (mais ça implique de prendre les transports en commun 😜) je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

    • Oh bah non bichette, ne dis pas pas ! Tu sais ça m’a pris presque une semaine à pondre ce « compte-rendu » de rendez-vous avec Madame-Hope, parce que j’ai laissé le truc se décanter dans ma tête. J’ai écrit un peu tous les jours ce qui me venait, avant de le publier quand j’ai jugé que là c’était bon, tout ce que je voulais écrire y était et c’était redevenu le calme dans mon cerveau. ^^ Bref, tout ça pour dire que tu n’as pas été été intrusive (et encore moins invasive ^^) et c’était très bien comme ça, parce qu’en sortant du rendez-vous j’étais pas vraiment apte à aligner des pensées structurées ! Bon c’est un peu confus comme explications, mais j’imagine que toi aussi tu as dû connaitre ce genre de rendez-vous où tu ressors un peu secouée et où il te faut un moment avant de poser les choses. 🙂

      Aimé par 1 personne

  13. Câlin virtuel, c’est lourd tous ses traitements, je ne voulais pas entendre parler de psy non plus jusqu’à ce que je n’arrive plus à gérer toute seule. Je suis tombée du 1er coup sur une perle mais si ça n’avait pas coller j’aurai chercher ailleurs parce que j’avais besoin d’un espace safe rien qu’à moi pour lâcher la pression. La blogo m’aide aussi mais ce n’est pas privé et elle a beaucoup d’expériences en PMA.
    J’espère que tu trouveras un moyen de soigner cette souffrance…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s