#252 FIV ICSI 2 bis : ménopause artificielle & moral …

J’ai vu le psychiatre vendredi. Comme chaque fois, je lui fais l’état des lieux de ma vie depuis notre dernier rendez-vous. Et entre la reprise du taff et la ménopause artificielle, j’avais des choses à raconter.

Comme l’année dernière, je cumule presque tous les effets secondaires « très fréquents » de l’injection de DECAPEPTYL : difficultés à dormir, changements d’humeur, diminution de la libido, bouffées de chaleur et transpiration excessive. Tout cela est « dépressogène » d’après le psy. Si l’on ajoute que ma façon de gérer ces bouleversements passe par les excès alimentaires compulsifs à outrance, vous obtenez LE cocktail fatal pour ruiner n’importe quel moral, même ceux dopés au ZOLOFT.

giphy1

Ma ménopause artificielle, c’est une lutte incessante contre moi-même. La frontière est mince entre le lâcher-prise positif et le laisser-aller dépressif. Ces derniers temps j’ai un sérieux penchant pour le second.

Pour autant mon traitement antidépresseur n’a pas été augmenté. J’étais un peu borderline il y a un mois et j’imagine qu’il ne serait pas bon que je devienne « trop heureuse ». Quand le psychiatre m’a demandé comment je voyais la suite, j’ai répondu en toute honnêteté que mon moral serait gérable tant que j’ai la possibilité de bosser depuis chez moi (pas de transports en commun, pas d’horaires imposés, je peux faire une sieste et du sport quand je veux ; pour moi c’est l’idéal en ce moment). L’avenant à mon contrat prend fin le 31 mars et j’espère que personne ne sera contre la reconduction de mon télétravail.

Je vois Madame-Hope dans une semaine. Je ne me fais pas d’illusions : je doute fort que toute mon adénomyose se soit barrée en un seul mois. Je m’attends donc à repartir pour 28 jours de DECA. Et ça m’arrangerait presque, parce qu’un transfert dans la foulée m’empêcherait de partir quelques jours en Corse avec une amie (j’ai décidé cette fois de ne pas prendre le moindre risque : zéro sport et zéro long trajet dès l’instant où l’on me calera un embryon dans l’utérus).

Publicités

15 réflexions sur “#252 FIV ICSI 2 bis : ménopause artificielle & moral …

  1. Tu n’as pas de chance de cumuler ainsi tous les effets secondaires du Décapeptyl 😦 😦 😦
    Mais je retiens que tu vas partir prochainement en Corse, et ça c’est chouette ! C’est une échéance positive du calendrier à laquelle se raccrocher 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s