#189 La DHEA, l’acné et moi !

giphy (12)Quand Lucien est allé seul au rendez-vous de préparation pour la FIV 2, Madame-Hope lui a dit : « Lucienne a fait de l’acné pendant son adolescence ? Bon alors vous ne lui direz pas que ça peut revenir avec la DHEA. » Évidemment, Lucien m’a tout raconté (mais j’aurais fini par trouver seule à force de Googler tout ce que je gobe ou m’injecte). Juste pour info et d’après mes connaissances, la DHEA utilisée en PMA sert à ressusciter les insuffisances ovariennes et / ou améliorer la qualité des ovocytes pourris.

Cela fait donc plus d’un mois que j’avale consciencieusement chaque matin ma pilule de DHEA (en plus du reste). Parce que je suis une bonne élève et surtout parce que je me suis laissée l’option de stopper ce truc si jamais je commençais à ressembler à une calculatrice. Parce que la peau c’est un truc HYPER important pour moi. En effet quand j’étais au collège j’avais constamment le droit à des « commentaires » (le mot est un peu light mais vous imaginez bien que les ados ne sont pas du genre à exprimer des remarques constructives sur ce sujet) à propos de mon acné. A l’époque on ne parlait pas de harcèlement comme maintenant, mais avec le recul je réalise que ça n’était ni plus ni moins que ça. Ça a pris fin quand je suis entrée au lycée : je ne côtoyais plus la plupart de tous ces connards, j’ai commencé à prendre LE traitement de cheval (Roaccutane®) et je suis sortie avec LE gars populaire du bahut. La « routourne » avait tourné : j’avais quitté le côté obscur des ados parias.

La chance aidant, le traitement a parfaitement fonctionné sur moi. Sauf que le mal était fait : j’étais devenue une flippée de la pustule, une maniaque de l’épiderme parfait, une angoissée du microkyste. Persuadée d’être encore moins sortable que Quasimodo si jamais un bouton apparaissait sur mon visage. Il m’est même arrivé il y a quelques années de rester cloîtrée chez moi et de ne pas me rendre au boulot pendant plusieurs jours à cause d’une poussée d’acné (due au stress selon ma dermato). Bref, vous l’aurez compris : le sujet est donc plus que sensible pour moi !

Alors entre mes 75 mg quotidien de DHEA et mon passé de fille blindée d’acné, ça n’a pas loupé : si je n’ai pas encore les gros boutons rouges et blancs de mon adolescence (ne me remerciez pas, c’est cadeau ce détail), ma peau a tout de même changé. Chaque soir je scrute mon grain de peau (re)devenu imparfait et je me dis : « Demain je ne prends pas ma DHEA, je diminue et je passe à un jour sur deux ! » Le lendemain j’avale TOUS mes cachetons en pensant : « Allez je peux encore tenir un peu, c’est pour la bonne cause ! » Mais put*** je prends vraiment sur moi ! On a beau dire qu’il faut continuer à vivre lorsque l’on est en PMA, parfois c’est compliqué quand les petites merdes s’accumulent : infertile boutonneuse, ça devient franchement complexe à gérer pour moi.

Heureusement je suis maintenant incollable sur les choses à faire / ne pas faire pour prendre soin de sa peau. Adepte du less is more et du naturel, les produits d’Aroma-Zone sont devenus mes meilleurs alliés. Et pour le moment c’est encore supportable ! Mais je ne vous cache pas que je suis à la limite de ce que je peux endurer, même si Lucien (qui n’a jamais eu d’acné de sa vie le bougre) trouve que j’en fais des caisses pour pas grand-chose.

Publicités

37 réflexions sur “#189 La DHEA, l’acné et moi !

  1. Aucun conseil a propos de l’acné malheureusement…
    Si ce n’est, comme tu le dis déjà toi même que « mince, si ça marche, ça vaut le coup… »
    Je suis bien embêtée que DN arrive encore à appuyer là où ça fait mal, et réveiller de vieux démons, comme si en créer de nouveaux ne suffisait pas :-s

    Aimé par 1 personne

  2. Oh punaise !!! Je compatis et te rejoins dans le club des ex ados boutonneuses (et pour ma part avec appareil dentaire ! 😩). Ce traitement m’a sauvée !
    Bon courage et j’espère que les boutons vont rester calmes…
    Bisous Lucienne !

    Aimé par 1 personne

  3. C’est pour la bonne cause. Et je ne voudrais pas enfoncer le clou mais quand tu seras enceinte, ça sera pareil ! 😀
    J’ai une peau dégueulasse et je me nettoie la peau avec des trucs bio mais bon, c’est pas ça. Je me retiens de pas en éclater un !
    Allez, courage !

    Aimé par 1 personne

    • Ah mais c’est moi chaque matin qui me dit que c’est pour la bonne cause !
      J’avais testé il y a un moment l’éponge Konjac mais je ne lui avais rien trouvé d’exceptionnelle. Et puis j’ai toujours peur qu’il y ait plein de bactéries dans ces trucs réutilisables, même si tu les laves correctement.
      Je n’ai pas vraiment de routine 100% Aroma-Zone, en réalité je fais un mix : je nettoie matin et soir au Sébium gel moussant BIODERMA (super efficace) et ensuite c’est au feeling, selon l’état de ma peau. Pour la journée c’est Hydra Genius de l’Oréal et le soir soit rien, soit gel d’aloe vera, soit macérat huileux d’aloé vera + tea tree sur les boutons. L’avantage de ma « nouvelle » peau + grasse, c’est que je ne suis plus obligée de me tartiner de crème hydratante matin et soir ! Et je remarque que « less is more » ça marche vraiment bien comme concept pour la peau !

      Aimé par 1 personne

  4. Adolescente, le roaccutane m’a sauvé la vie (ça et le jour béni où on m’a enlevé mon appareil dentaire). C’est peu de dire que je te comprends. Même sans la DHEA, ma peau m’obsède depuis que j’ai commencé la PMA. Sous synarel en ce moment, je scrute mon miroir chaque matin et chaque nouveau bouton me donne des sueurs froides.

    Aimé par 1 personne

    • Ah ah, l’appareil dentaire j’ai eu aussi (LES appareils dentaires même, puisque j’ai eu les bagues et l’autre truc immonde que tu te colles au palais) (les vrais savent) ! ^^
      Le sujet m’avait bien travaillé aussi pour la FIV 1 mais j’avais eu du bol, ma peau avait été cool !

      Aimé par 1 personne

  5. Pareil, ado bien boutonneuse (et l’intello de la classe, avec une tendance agressive et pratique d’un art martial à haut niveau, autant te dire que les mecs (et les filles aussi) me fuyaient 😉)
    La Diane 35 a sauvé ma peau pour ma part. Et si ça peut te rassurer je n’ai pas eu de problème de peau durant ma grossesse ! Alors qu’une amie fertile qui a toujours eu une belle peau a bien morflé niveau acné durant ses 2 grossesses : vengeaaaaaannnnnncccceeee 😜

    Aimé par 1 personne

    • Waou, sacrée ado ! ^^
      Olala je ne pensais même pas que la grossesse pouvait filer de l’acné ! Je croyais qu’on était resplendissante et épanouie à ce moment, avec une belle peau, de beaux ongles et de beaux cheveux ! #cliché

      J'aime

  6. il n’ y a pas mieux pour une peau acnéique que de recevoir un traitement naturel, équilibré qui donne des résultats à moyen terme oui, mais sans avoir le souci d’avoir des effets indésirables.
    pour moi ça m’a beaucoup aidé ce genre de traitement et maintenant je suis enfin libre d’acné après plusieurs années de souffrance grâce à un petit programme facile à appliquer que j’ai découvert en naviguant sur internet sur cette page: http://ebooksavis.weebly.com/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s