#170 Trente ans et six mois

Trente ans et six mois. C’est exactement mon âge aujourd’hui.

J’ai passé mon week-end à pleurer, manger ou ne pas dire un mot. Mes parents ont évoqué les antidépresseurs. Lucien a dit : « Tu n’étais pas là. » Plus rien ne m’intéresse. Mon cerveau est comme une passoire. Rien n’attire ni ne retient mon attention. Je vis tout comme une corvée. Et je me sens tellement seule avec tout ça …

J’ai pris rendez-vous avec mon médecin généraliste, parce que je sais qu’il faut que je fasse quelque chose mais j’ignore quoi. Je n’ai pas envie de parler, ni à un psy ni à personne. Parler signifierait pleurer sans pouvoir m’arrêter et je ne m’en sens pas la force. Je refuse que toutes ces choses dans ma tête et mon cœur se matérialisent sous forme de mots. Parce qu’après il faudrait affronter tout ça. Je ne pourrai plus faire semblant d’ignorer. Et cette perspective est bien trop effrayante.

Je suis si molle, si faible, si démotivée, si rabat-joie, si mutique, si flippée, si pessimiste. Si angoissée aussi à l’idée des jours à venir, ces fameux 10 jours d’attente après le transfert (prévu pour vendredi matin). Sans parler du résultat et de l’après … Pourquoi ça fonctionnerait mieux cette fois que la précédente hein ?


De façon générale, je ne sais pas si ce blog à grand intérêt. Il m’est salutaire personnellement, mais j’ignore s’il peut être utile à d’autres. En tout cas, c’est grâce à ce blog que je suis retombée sur ça : « (…) sur nos deux blastos, l’un est vraiment parfait et l’autre, plutôt mal barré au début, a fait une bonne remontée sur la fin. » Madame-Hope ne sait pas lequel des deux nous a été transféré la première fois, si c’est le J5 ou le J6. Elle a dit que le labo choisissait « le plus beau », alors on s’est dit que le tas de cellules devait être le parfait J6. Et Numéro 2 « le mal barré qui a fait une bonne remontée ». Quand j’ai rappelé ça à Lucien, il m’a arraché un sourire en répondant : « Il a peut-être la rage de vivre Numéro 2 ! »  Si seulement. La rage de bien se décongeler, d’évoluer comme il faut et de rester dans mon utérus 9 mois. Sacré boulot pour un « mal barré ».

Publicités

22 réflexions sur “#170 Trente ans et six mois

  1. Ton blog me fait du bien aussi car il montre ce côté très dur psychologiquement de la PMA comme aucun autre.

    Moi aussi je lutte contre la dépression et la boulimie. Alors égoïstement je me sens moins seule. Que l’on ressorte par le haut de tout ca !

    Aimé par 2 personnes

  2. Tu te fiches de savoir à quoi et à qui sert ce blog, s’il te fait du bien à toi c’est l’essentiel. Pour le reste, je suis convaincue que la rage de vivre peut soulager des montagnes et s’installer confortablement pour les 9 mois à venir… Je te le souhaite de tout coeur

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne sais pas si c’est ton truc mais je te conseillerai bien de tester une médecine alternative pour lâcher les vannes autrement qu’avec des mots, massage ayurvédique, microkiné, un truc qui englobe le physique et le mental ça fait parfois un bien fou sans le côté « case psy. » Faut encaisser ma belle, c’est dur ça c’est bien vrai…. Mais un échec ne veut pas dire que l’histoire va se répéter. Prend soin de toi….

    J'aime

    • Maxelie a une excellente idée. Ma psy m’avait déjà dit qu’une autre très bonne forme de thérapie pouvait passer par le physique. Le massage, l’acupuncture, etc, peuvent faire un bien fou.
      Courage en cette période difficile!

      J'aime

  4. Et concernant ton moral, je n’ai pas de remède… J’ai aussi passé le weekend à pleurer en me disant qu’on ne verrait jamais le bout du tunnel. Et puis doucement je me relève. Ce qui fonctionne bien chez moi c’est les check-list. Je me liste tout ce que je dois faire ou ce que j’ai envie de faire (et principalement ce qui ne concerne pas la PMA). Je commence par les choses faciles, et ça m’aide à penser à autres choses et avoir la satisfaction que les choses avancent. C’est pas grand chose mais ça pourrait peut-être t’aider ? Des gros bisous de réconfort, en espérant que tes larmes sèchent vite 😚😚

    Aimé par 1 personne

  5. Il faut laisser sa chance à numéro 2, si ça se trouve c’est un teigneux, un embryon qui lache rien.
    J’ai eu 31 ans, j’ai aimé les fêter mais les 32 seront plus difficiles à digérer.
    Le pessimisme, la flippe et l’angoisse, on croise forcément leur chemin en PMA. Ils me bouffent peu a peu, je commence à le sentir.
    😙 de courage pour ce nouveau TEC avec le combattif.

    Aimé par 1 personne

  6. On ressens ta tristesse à travers ton article, c’est très prenant. Ton blog du moment qu’il te fait du bien à toi c’est le principal. Je te souhaite une très bonne nouvelle et je vais te dire la phrase que j’ai détesté entendre mais qui malheureusement est vrai « on ne peut jamais savoir à l’avance ». Et « Pourquoi ça fonctionnerait mieux cette fois que la précédente hein ? », parce que sinon les médecins ne te feraient pas endurer tout cela si il n’y avait pas une petite chance que cela fonctionne.

    J'aime

  7. Je ressens exactement la même chose! Écrire est libérateur! Cest deja mettre en mots la souffrance! Et si jamais il y a aussi les medecines alternatives (moi je fais tout: blog, psy, acu, osteo… ya bien un truc qui marchera) Ma psy ma dit a l’instant même que si je ne mettais pas de mots sur ce qu’on vit je finissais a l’asile.. véridique. La seule chose que je refuse c’est les antidépresseurs. Ça pourrait entraver encore plus nos toutes petites chances d’avoir enfin ce bb…. Courage

    Aimé par 1 personne

  8. Ton blog est le 1er que j’ai lu après des années de forums lu en sous-marins sans vraiment y trouver mon compte. Tu m’a fais rire, émue et tu m’a appris pleins de choses de la PMA que j’expérimentais dans mon coin sans savoir si c’était normal ou non. Et puis tu m’as donné envie d’écrire à mon tour. Et à mon tour j’ai la sensation d’être entourée par des pensées virtuelles certes mais d’une bienveillance extrême.
    Je te souhaite bcp de courage pour ce TEC, j’ai la sensation en te lisant qu’on ressent les mêmes choses en ce moment alors je sais combien parfois les mots peuvent sembler dérisoires et comment ils peuvent faire un bien fou à d’autres moments.
    J’espère qu’on réussira toutes à te faire un peu de bien.
    De gros bisous 💋

    Aimé par 1 personne

  9. Tu dis que tu ne veux pas parler à un doc ou un psy mais en attendant, tu mets les mots qu’il faut sur ton blog… je crois que chaque PMette peut se reconnaître dans tout ou partie de ce que tu décris…et tant pis si ton entourage ne te comprend pas, nous on te comprend ! Quant à l’utilité de ton blog, j’en vois 3 principales : tu peux y vider ton sac, tu peux échanger avec d’autres qui te comprennent et tu aides d’autres galériennes qui te lisent en sous-marin ou pas… bref, Lucienne, je voulais te dire que ces phases basses sont bien normales et que tu vivras des jours meilleurs … bon courage à toi ❤️

    Aimé par 2 personnes

  10. Courage Lucienne, tu es en bas de la montagne russe, et elle va remonter à un moment. Ce transfert est difficile à appréhender, mais c’est aussi un espoir de plus qui vous est donné, et c’est précieux. Une grosse vague de soutien pour ces jours à venir.

    Aimé par 1 personne

  11. Il faut y croire. Ma copine est enceinte suite à sont 2eme TEC, avec un embryon moins beau alors que la 1ere fois avec son embryon parfait ça n’a pas marché.

    Pour ce qui est de ton ressenti, je te comprends tout à fait, je suis dans cette phase là. J’ai passé 4 jours à ne littéralement rien faire (les 2 1er je ne suis même pas sorti de mon lit) puis je n’avais envie de rien, une vrai loque. La semaine passé je m’était organisé des trucs mais force est de constaté que cette semaine, je n’ai toujours envie de rien et c’est difficile malgré mes plans pour contrer ça.

    Ceci dit au contraire de toi, j’ai décidé de faire une pause entre mes transferts. J’étais trop abattue (mon doc ne m’aurais pas laissé reprendre ce cycle-ci en me voyant dans cet état en plus). Je vais aussi chez la psy, ça aide un peu. Il va falloir que je me sente un peu mieux moralement avant de pouvoir recommencer. Avec cette pause je me sens pas avancer mais en même temps j’en ai besoin, j’ai trop peur d’un nouvel échec.

    Courage.

    Aimé par 1 personne

  12. L’essentiel c’est ce que ce blog te fait à toi, et dis toi bien que s’il n’apportait rien aux autres on ne serait pas toutes là à réagir à tes articles 😉
    Comme je ne sais plus qui l’a dit plus haut, il peut être bon de passer par une autre sorte de médecine, d’autres sortes de médecins aussi (je crois que c’est ça qui me plaisait à l’idée d’aller voir mon ostéo ou mon acupunctrice, c’est une autre vision de la médecine et du patient).
    Sinon concernant les larmes je vais te répéter quelque chose que m’a dit une psy un jour et qui m’a fait énormément de bien : pleurer a une fonction, c’est un antidépresseur naturel du corps, donc pleurer est une bonne chose, pleurer est physiologique.
    En début d’année j’ai connu ce blocage, je me sentais très mal mais je n’arrivais pas à me laisser aller à pleurer, j’avais peur de ne pas pouvoir m’arrêter… je me trompais, quand j’ai enfin réussi à ouvrir les vannes (grâce au yoga) ça n’a pas duré si longtemps que ça, mais j’ai retrouvé ma capacité à pleurer quand j’en avais besoin et ça évite de « stocker » 😉
    Je t’embrasse fort.

    Aimé par 1 personne

  13. Les hauts, les bas, beaucoup de bas, de désespoirs, c’est la dure réalité de notre parcours. Et parfois d’écrire les choses, aide à passer à autre chose, pendant un court instant. Du courage, de la force, et une nouvelle lueur d’espoir!

    J'aime

  14. Ton blog me fait du bien ! Depuis que je l’ai découvert il y a 2 jours, je n’arrive pas à en décrocher !!! Ce midi, une collègue m’a demandé ce qui je lisais (elle est au courant qu’on début les FIV fin du mois). Quand je lui ai dit que je lisais le blog d’une fille qui était en PMA, elle m’a dit que c’était du voyeurisme… Sérieux, comment les gens peuvent être aussi con ?! Comment essayer d expliquer à une fille enceinte que lire ce blog me réconforte, m’apaise, me fait sourir aussi ? 🙂

    Merci de mettre des mots sur ce que parfois moi aussi je ressens ou traverse ! Grâce à toi et aux forums, je me sens moins seule et enfin comprise ! Et cela me fait un bien fou ! Donc oui ton blog à un sens ! Je te souhaite que la prochaine soit la bonne 🙂

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s