#150 Bye bye la ménopause artificielle !

giphy (7)J’ai noté cette date depuis un mois dans mon agenda : le 12 mai. Aujourd’hui je dois commencer les patchs VIVELLEDOT. Une bonne dose d’estradiol qui devrait éloigner les effets secondaires de ma ménopause artificielle et surtout préparer mon corps pour le transfert.

Il était temps ! Je n’en peux plus de me réveiller 10 fois par nuit juste pour … transpirer ! D’autant que les bouffées de chaleur me poursuivent maintenant aussi en pleine journée et de plus en plus avec l’arrivée des beaux jours ! J’ai l’impression d’être une cocotte-minute. Une cocotte-minute hypersensible et fatiguée.

D’ailleurs je crois que si on me donnait le choix entre  lécher du vomi ou boire de la morve revivre un cycle de stimulation ovarienne ou un mois de ménopause artificielle, je choisirais la stim’ sans hésitation ! Même si l’on doit chaque jour s’enfoncer une aiguille (voire deux) dans le bide. Même s’il y a les prises de sang et les échographies endovaginales. Parce que j’ai globalement mieux supporter les effets secondaires. Et puis surtout parce que ça dure carrément moins longtemps. Enfin bref. Espérons tout de même que je n’en ai pas besoin hein.

C’est donc la première chose que j’ai faite ce matin, juste après ma douche : me coller deux patchs sur le bide. Légère impression d’être une femme bionique. Ça donne presque un style. Et c’est parti pour la suite !

#149 J’ai testé l’ostéopathie en PMA !

Tout d’abord un grand merci pour vos commentaires déculpabilisants à propos de mon rendez-vous chez la naturopathe. J’essaye depuis de trouver un équilibre entre ce qui est bon pour moi, ce qui est bon pour mon moral mais pas pour mon corps, ce qui devrait être bon pour mon corps donc aussi pour mon moral, ce que je dois vraiment changer, ce qui devrait l’être mais dont je ne me sens pas capable, ce qui n’est vraiment pas essentiel pour l’instant … etc etc. Une nouvelle expérience à temps plein ! On s’occupe comme on peut en attendant le transfert … Plus que 3 semaines !

Alors que je racontais il y a quelques jours être complètement en vrac, SuperSouris m’a donné les coordonnées d’une ostéopathe « spécialisée » dans la PMA (et située dans le 92, pour celles qui seraient potentiellement intéressées). Je me laisse tenter par l’idée, dans l’optique de mettre toutes les chances de mon côté. De toutes façons, ça ne peut pas me faire de mal !Lire la suite »

#148 La naturopathie, la culpabilité et moi !

Vendredi j’ai passé 1 heure 30 en compagnie d’une naturopathe. Une jeune nana (pas si jeune que ça en fait, mais visiblement ça conserve super bien la naturopathie) très sympa, souriante, compréhensive, agréable, passionnée, compétente, ouverte, encourageante … Et pourtant je suis ressortie de son cabinet franchement minée, avec une seule pensée : j’ai un mode de vie hostile à toute implantation d’embryon. Une alimentation anarchique, un sport néfaste, des addictions toxiques, des carences à gogo … et j’en passe ! Avec ce détail qui tue : à quatre semaines du transfert, le délai est trop short pour réellement changer les choses.

cryingLire la suite »

#147 Ménopause artificielle, corps en vrac et angoisse …

La veille d’entamer mon deuxième mois de ménopause artificielle, Madame-Hope m’avait dit : « Ne vous inquiétez pas, ça n’augmentera pas les effets indésirables que vous ressentez déjà. » Je l’avais crue sur parole. Mais dans les faits, put*** c’est une autre paire de manches !

Ça a commencé il y a une quinzaine de jours. Et j’ai l’impression que c’est de pire en pire. Au menu : infection urinaire (le truc que je chope une fois par an, et encore), sorte de tétanie nocturne (tous mes muscles se crispent en même temps), bouffées de chaleur présentes de plus en plus tôt en soirée (en plus de chaque heure la nuit, évidemment), la peau qui part en vrille (un mélange entre l’ado boutonneux et la mamie sèche et fripée), une ampoule de malade sous le gros orteil qui m’oblige à marcher de travers (et donc à me faire mal ailleurs) (bon Ok ça n’a rien à voir avec la ménopause ça, mais quand même) … Bref : je me fais un peu pitié. Ajoutez à cela que je pleure pour rien et vous obtiendrez une Lucienne version loque humaine.Lire la suite »