#157 FIV ICSI 1 – TEC 1 : le transfert !

giphy
La nuit avant le transfert.

9 heures du matin. J’ai l’air zen, mais je n’ai dormi que quatre heures cette nuit, preuve que cette histoire me travaille un peu.

La secrétaire nous annonce que le transfert a été décalé d’une heure. Il y a d’ailleurs une autre patiente de Madame-Hope avec moi, très énervée par cet imprévu. Elle m’explique que c’est son troisième transfert. [Ah, il y a des transferts qui foirent avec Hope ?!]

Je vous la fais courte : en position gynécologique, Lucien à ma gauche et Hope entre mes jambes. Le tas de cellules s’est parfaitement décongelé, il est vivace et a bien repris son développement (son « petit frère » est resté bien au frais). Trois manipulations plus tard et le voilà dans mon utérus, échographie à l’appui. Dernières recommandations : pas de caféine, pas de port de charges lourdes ni quoi que ce soit qui mobiliserait les abdos. Je gagne même un arrêt de travail pour la fin de la semaine. Un ovule d’UTROGESTAN puis on redescend les six étages nous menant au secrétariat … par l’escalier !Lire la suite »

#156 FIV ICSI 1 – TEC 1 : veille de transfert

sms
Le SMS « petit coup de pression ».

Je suis rentrée hier d’un long week-end à la mer qui m’a / nous a fait beaucoup de bien. J’ai découvert le style « PMette à la plage » : intérieur du coude violacé (les joies des prises de sang), trois rectangles bizarres sous le nombril (les joies des patchs d’estradiol) et le protège-slip dans la culotte de maillot de bain (les joies des ovules de progestérone) (d’ailleurs quelle horreur ce truc, c’est juste pas possible).

J’ai été très vite replongée dans le bain de la PMA dès ce matin, avec un appel du secrétariat de Madame-Hope pour décaler l’heure du transfert de demain. Et puis des documents autorisant la décongélation des embryons, à renvoyer au plus vite.

J’ai du mal à déterminer dans quel état d’esprit je me trouve … Ce sera mon premier transfert, la toute première fois en 30 ans qu’il y a un truc vivant dans mon utérus. Une part de moi veut y croire, l’autre a un mauvais pressentiment. Une seule chose est sûre : quel que soit le résultat, je ne serai plus jamais la même après ça.

#155 FIV ICSI 1 – TEC 1 : deuxième contrôle ! [édit inside]

Deuxième prise de sang et deuxième échographie endovaginale en 48 heures. Et moi qui croyais que le TEC serait plus tranquille que le trio stimulation – déclenchement – ponction … Ajoutez à cela que je tousse comme une tuberculeuse et que mon état dépressif ne m’a pas encore quitté ; vous obtenez une Lucienne qui se demande à quoi ça rime tout ça au top de sa forme pour partir en long week-end à la mer.

Sinon, qu’est-ce que ça donne ? Côté hormones, ça augmente un peu par rapport à lundi :

hormones_tec

Mais comme je n’ai aucune idée des chiffres qu’il faudrait atteindre, je ne suis pas plus avancée ! Vous pouvez m’éclairer un peu ?

Débriefing et écho avec Madame-Hope dans deux heures !Lire la suite »

#153 FIV ICSI 1 – TEC 1 : premier contrôle !

Dans le genre « mon moral joue aux montagnes russes », je suis repassée dans une phase « fond du trou ». J’ai fait 1000 écarts à mon nouveau « régime naturopathie » et j’en ai tellement culpabilisé que l’angoisse a repointé son nez. J’ai passé une nuit affreuse et comme le karma est un gros bâtard le lendemain j’avais chopé la crève. Depuis je suis une zombie morveuse, boulimique et déprimée qui (re)gobe du Lexomil. La prochaine phrase positive, elle arrive quand ?

Venons-en au principal : à l’échographie, Madame-Hope dit que « c’est encore un peu fin » mais le transfert est toujours maintenu pour la semaine du 29 mai. Le traitement sera ajusté en fonction des résultats de la prise de sang.Lire la suite »

#152 Patchée !

Je me suis peut-être un peu emballée quand j’ai écrit que les patchs c’était génial. Alors Ok c’est carrément moins invasif que les piqûres, mais ça reste quand même un gros paquet d’hormones de synthèse (qui s’ajoute à celles qui m’ont mise en ménopause artificielle).

Ça a pris quelques jours, mais je commence à ressentir des choses : j’ai un peu mal au ventre, des seins parfois sensibles, une libido qui pointe le bout de son nez, des crises de larmes inopinées, des boutons, des sensations de ballonnement … Bref : il se passe des trucs dans mon corps. Si mes connaissances théoriques sont bonnes, je prépare une muqueuse utérine douce, accueillante et sans adénomyose. Reste à confirmer cela lundi lors de mon rendez-vous avec Madame-Hope.

Je n’ai pas touché un Lexomil depuis mon rendez-vous chez la naturopathe, je mange plutôt bien (avec des légumes, du bon gras et des protéines), je ne cours pas comme une acharnée, je dors 9 heures par nuit … Si avec ça le tas de cellules n’a pas envie de s’installer, je ne comprendrai pas.

#151 Quand j’oublie que je suis en PMA …

Ce week-end je me suis découvert une nouvelle passion. Une passion sans risque et que je pourrai continuer si un jour je suis une fois enceinte : la photographie ! J’ai « shooté » des parachutistes pendant deux jours. J’ai des images géniales et des portraits franchement beaux. Preuve ultime : plusieurs personnes ont utilisé mes clichés pour changer leur image de profil sur Facebook ! ^^ Du coup j’ai décidé de m’intéresser de plus près à cette activité et j’ai acheté quelques bouquins. Affaire à suivre !

IMG_3770
La solitude du parachutiste anonyme ! ^^

Lire la suite »