#145 Mère poule et futur TEC (transfert d’embryon congelé)

ilovmymomCe matin, ma mère m’appelle pour prendre des nouvelles de ma ménopause et de la suite des événements. Je lui expose les grandes lignes et elle me raconte l’histoire de la belle-fille de sa kiné « qui a fait la même chose que toi et qui a été mise en arrêt-maladie directement après le transfert ». [Ah tiens, qu’est-ce que je disais déjà ? « Dans ma famille, j’ai distillé l’info au compte-gouttes et je sais que personne n’ira rien ébruiter du tout. » Ah ouai, c’était presque ça.] Je lui explique que Madame-Hope m’a effectivement dit qu’il faudrait rester « très tranquille », mais de là à ne même plus aller bosser … Je travaille dans un bureau hein, pas sur un chantier ! « Oui mais il y a les transports en commun. Et d’ailleurs il faut que l’on décale le déjeuner pour l’anniversaire de ta sœur, parce que tu ne devras pas faire trop de voiture. » J’habite à 40 bornes de chez mes parents, mais quand même : ma mère refuse catégoriquement que je fasse une heure de route dans les jours qui suivent le transfert. Je n’essaye pas de la contredire, je sais que c’est perdu d’avance. « Mais du coup il faudra prévenir ton oncle pour qu’il ne prenne pas sa journée exprès. On lui dit quoi d’ailleurs ? » [Le téléphone arabe à donc deux versions : on parle sans souci avec la kiné mais on ne dit rien à l’oncle. Why not.]

Bref. J’ai gagné le droit d’annoncer à mon oncle (et à sa femme, et à leurs trois enfants) notre « aventure », histoire d’éviter à ma mère de se prendre le chou pour savoir quoi dire ou ne pas dire.

Sinon je vous passe les passages où ma maman me rappelle qu’il faut que :
– j’appelle au plus vite l’ostéopathe spécialisée en PMA que m’a recommandée SuperSouris « parce qu’après ce sera trop tard et elle n’aura plus de place »
– je mette au courant mon médecin généraliste pour qu’il n’hésite pas à me faire des arrêts-maladie (comme si le mec allait me fournir ça sur demande)
– je vérifie que tous mes vaccins sont bien à jour (on ne sait jamais : avec la chance qu’on a on pourrait choper la coqueluche et le tétanos)

Mais pour en revenir au transfert, je m’interroge. Je me doute bien que je vais devoir faire une croix sur le parachutisme et l’équitation. La course à pied aussi, au moins au début. Mais pour le reste ? On peut bosser normalement même si on a deux heures de transports par jour (et pas forcément en position assise) ? C’était comment vos 10-15 premiers jours après  le transfert ? Un grand merci par avance pour vos réponses.  🙂

Publicités

22 réflexions sur “#145 Mère poule et futur TEC (transfert d’embryon congelé)

  1. Les 2 premiers transferts j’avais fait super gaffe, j’avais même eu un arrêt de 4 jours… et je n’ai pas eu d’accroche. Du coup la fois d’après je me suis laissée vivre, j’ai continué de bosser, de faire du sport (même de l’équitation la veille de ma prise de sang j’suis une ouf! :p). Résultat: notre petit mec a bien fait son nid! Bref, Si ça doit pas prendre, on ne pourrait rien y changer… Bisous Lucienne

    Aimé par 1 personne

  2. Je dirais qu’il faut faire ce qui te convient le mieux : parfois c’est bosser et avoir une vie normale pour moi y penser, parfois c’est te reposer pour ne pas culpabiliser et avoir l’impression de mettre toutes les chances de ton côté.
    Je suis de la 2eme catégorie. Perso c’est la semaine qui suit la ponction que j’aime me reposer. Reposer mon corps et ma tête, et puis être au taquet pour le transfert quel que soit le jour. ça me déstresse de me projeter comme ça. Après le transfert en général j’ai repris dans la foulée.
    Au début je posais des congés parce qu’on ne me proposais pas d’arrêt. Mais maintenant (on arrive à la fin de mon année en terme de travail, je manquais de congés!) je remarque que dès que je demande « 1 ou 2 jours, juste la fin de semaine », j’ai 1 semaine à 10 jours… Aucun arrêt demandé ne m’a été refusé (attention demandé dans le cadre de la PMA, suite à une intervention ou à 1 mauvaise nouvelle) – Donc a priori, ton médecin n’hésitera pas à « faire péter » les arrêts je pense

    Sinon, Brigitte m’avait fortement recommandé d’éviter les longs trajets en voiture (sans kilométrer le « long ») et il y avait eu un coup de flip avant la FIV1 sur une immunité rubéole plus à jour

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que pour ce premier transfert, je vais faire une liste de mes potentielles activités et demander à Madame-Hope ce que je peux / ne peux pas faire. ^^
      Pour le repos qui suit la ponction, je comprends bien, j’étais HS après ça ! Mais c’était en janvier, là ça fera 4 mois que je n’ai « rien » (enfin à part la ménopause) et je suis plutôt en forme je crois. Mais je vais quand même faire un piqûre de rappel de mon cas à mon médecin quand je le verrai, au cas. 😉 Merci !

      J'aime

  3. J’ai toujours vécu « normalement » enfin presque arrêt complet du sport et du poney et en effet j’ai vraiment évité la voiture, je crois même que je l’ai prise 3 fois au cours du premier trimestre de grossesse (j’habite dans Paris et je me déplace en métro de toute façon).
    Après faut faire comme tu le sens, y a pas de règles. Si tu pense que tu seras plus zen dans ton canapé, arrange toi pour te faire arrêter quelques jours.

    Aimé par 1 personne

  4. Je trouve ça génial que ta mère se soit renseignée, et surtout qu’elle veuille décaler un repas de famille ! moi ils me diraient juste « ah ben c’est dommage que tu puisses pas venir, on se verra une autre fois » …
    Et sinon je pense que c’est plus facile de parler de ça à quelqu’un d’inconnu/extérieur, que à sa propre famille, car on a pas les mêmes attaches émotionnelles (et on a pas vraiment l’impression de trahir un secret) Je sais que ma mère en a parlé à ses collègues (que je ne connais pas vraiment), alors que pour les membres ou amis de la familles pas au courant, elle reste motus et bouche-cousue.

    Aimé par 1 personne

  5. Trop mignon cette maman au taquet 😉
    Je suis d’accord pour dire que la voiture ou le métro ça ne présente pas de risque plus que dans la vie normale quoi.
    Peut-être éviter tout de même la course (et le triathlon ainsi que le saut à l’élastique ^^). Et puis stopper le boulot, s’il n’est pas spécialement physique, je dirais que c’est plus pour se reposer l’esprit si tu y arrives. Si tu gamberges en flippant et que tu n’aime pas le farniente et que tu te sens bien au boulot, ça peut éviter de trop penser à « ça » !

    Aimé par 1 personne

  6. Moi dans mon centre on m’a dit de continuer de vivre comme d’habitude ! une embryon à ce stade ne pèse rien, c’est pas la gravité qui va le faire tomber, on ne reste même plus allongés les 20 min après le transfert car les études scientifiques ont prouvé que ça ne servait à rien. On m’a juste demandé de ne rien commencer de nouveau « en gros c’est pas le moment de vous mettre à la chute libre » m’a t’on dit lol, mais j’avais demandé pour le taff, la danse africaine (et ça bouge hein) la danse orientale, et rien ne posait aucun soucis.

    Aimé par 1 personne

  7. Elle est mignonne ta maman. Pour l’iac qui avait fonctionné, elle avait été faite a 12h. A 16h on prenait laroute pr aller feter Paques dans la famille, 500 km aller retour!
    J’ai un métier ou je fais bcp de voiture, mais la gynéco ma souvent dit que au depart si ca doit prendre ca prendra et que ensuite il faudra diminuer la route.

    Aimé par 1 personne

  8. Elle est mignonne ta Maman 😍 Je ne suis pas passée par TEC mais on m’a recommandé d’éviter les trajets de plus de deux heures en voiture en tout début de grossesse. Je ne sais pas exactement pourquoi mais j’imagine qu’il doit y avoir une bonne raison 😕 Pour le reste, tant que tu te sens, je pense comme les filles, vis ta vie comme d’habitude. Bisous

    J'aime

  9. Je découvre ton blog avec cet article qui m’intéresse fortement.
    Je passe en FIV au cycle prochain qui devrait débuter début mai.
    Je suis OK avec l’arrête post ponction (surtout que mon doc veut que j’ai une anesthésie générale) mais après le transfert je ne sais pas trop si les 4 jours qu’il veut me faire prendre sont nécessaire. Je les prendrais peut-être si je peux avoir le transfert d’un embryon frais car ça suivra la ponction de quelques jours.
    Par contre si j’ai un TEC, je suis moins sûre, ça m’arrange pas pour le boulot, le doc le sait, il connait mon job (et même mon boss) et donc il m’a dit hier « on verra ce qu’on peut faire ». Il n’a pas vraiment répondu à ma question « qu’est-ce que je risque si je m’arrête pas? » ni « quels sont les bénéfices à s’arrêter? »
    J’aurais pas penser à la voiture, ni au transport….

    J'aime

  10. Le jour supposé de la nidation de mon tout petit j’ai aidé mon chéri à décharger notre lave vaisselle du coffre de la voiture… partant de là inutile de précisé que j’ai vécu parfaitement normalement le reste du temps. Après ce n’était pas suite à un transfert mais une IAD.

    Aimé par 1 personne

    • (j’ai testé un peu toutes les solutions, repos, pas repos… suis pas sûre que ça change grand chose. Quoique j’ai vu passer une étude il y a qq années disant qu’ils avaient un meilleur taux de réussite si la femme se relevait direct après le transfert plutôt que de rester allongée 5min.)

      J'aime

  11. Pour ma part mon centre a toujours dit de vivre normalement sans porter de choses lourdes, sans faire d’activités violentes. ..
    Vu que pendant 2 ans je travaillais en région parisienne et retrouvais mon petit nid douillet avec mon chéri le week-end, mon médecin généraliste m’arretait d’office car elle ne voulait pas que je fasse 2h30 de route dans les jours suivants le transfert.
    Après tout dépend comment tu le sens.
    Pour le côté culpabilisation…je pense que de toute façon on culpabilise en cas d’échec. On se demande ce qu’on a fait de mal ou ce qu’on n’a pas fait pour que ça marche. ..
    Donc fais comme tu le sens après en apresvoir discuté après voir bec ton médecin plaisir
    Bises

    J'aime

  12. Dans mon centre aussi ils préconisent de vivre normalement (pas d’arrêt même post-ponction d’ailleurs !) simplement faire attention avec le sport (ce qui craint le plus je pense, attention aux abdos et au footing, équitation aussi j’arrêterais…) pas tellement pour la nidation mais plutôt pour les risques de FC s’il y a une accroche !😉 la voiture est déconseillée aux femmes enceintes s’il y a un décollement ou en fin de grossesse si MAP, les vibrations peuvent stimuler l’utérus; en tt début aucun soucis a priori, tu peux aller bosser ! Mon centre est à 1h30 de route de chez moi et je suis tjs rentrée directement après les transferts 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s