#136 Challenge « 28 jours de DECAPEPTYL » : semaine 1

Hé ben, je ne pensais pas que ce serait parfois si compliqué de trouver trois choses positives chaque jour ! Je n’ai sans doute pas encore le cerveau bien paramétré en mode Bisounours pour réussir à capter tous les instants feel-good de ma vie. Mais j’essaye ! Voici donc ce que ça donne pour cette première semaine.

Jour 1 (22/03) : – la petit balade tranquille au soleil avec ma jument Maya
– l’opération du genou de Lucien s’est bien passée
– j’ai supprimé toutes les appli « réseaux sociaux » de mon téléphone (détox digitale en cours ; je vous assure que c’est VRAIMENT nécessaire, je suis complètement accro à mon iPhone)

Jour 2 (23/03) : – comme Lucien est en arrêt de travail durant 2 semaines et que je ne commence le boulot qu’à midi, à nous les (presque) grasses matinées quotidiennes !
– le petit kilomètre à 13 km/h lors de mon footing matinal qui me rappelle que je ne suis pas encore complètement rouillée !

Jour 3 (24/04) : – petite sortie avec Maya en forêt (plutôt sympa malgré ma motivation proche de à zéro)
– j’ai passé des heures sur un souci informatique de transfert de nom de domaine ; je n’ai pas totalement résolu mon problème mais j’ai un peu avancé

Jour 4 (25/03) : – j’ai fait du tri dans mes produits de beauté
– la photo du jour :

run
Il fait super beau : short et débardeur pour la première fois de l’année pour courir ! Ça fait tellement de bien de sentir le soleil sur sa peau !

Jour 5 (26/03) : – encore un footing sous une météo superbe, dans les petits chemins pour éviter les sportifs du dimanche
– 5ème jour de ménopause artificielle et RAS côté effets secondaires (si ça pouvait continuer comme ça durant 28 jours, ce serait le bonheur)
– j’ai goûté pour la première fois mon café avec du lait végétal à la vanille : un pur délice !

Jour 6 (27/03) : aujourd’hui je n’y arrive pas. C’est lundi, jour officiel d’ouverture du bureau de la déprime. J’ai juste envie de pleurer (mais je ne me le permets pas), de dormir (c’est quoi ce changement d’heure à la con) et de manger (« boulimiser » serait plus exact comme terme). On est seulement au jour 6 et je n’en peux plus de ce temps qui n’avance pas. Ou bien est-ce moi qui n’arrive pas à « meubler » cette attente ? J’attends et c’est tout ce que j’ai l’impression de faire de ma vie. J’attends que le temps passe.
Je pense à tous ce qui pourrait être si le transfert réussissait et si j’étais enceinte en mai (les travaux à faire dans l’appartement, les fêtes de Noël en mode baleine, le premier printemps après la naissance, etc etc ; ma capacité de projection s’améliore de jour en jour, c’en est presque effrayant). Et je pense à tout ce que je ne pourrais plus faire et qui me manquerait (en tête pour le moment : mes week-ends de parachutisme). (j’ai pourtant googlé « parachutisme enceinte » mais non, VRAIMENT, y a pas moyen, il faut oublier cette idée)

parachutistes en manque
C’est tellement ça ! ^^

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon amie C. Ma première pensée quand je lui ai envoyé un texto a été d’écrire quelque chose du style « j’imagine que ton plus beau cadeau d’anniversaire est sur toi et collé à ton sein ». Et puis finalement je n’ai rien écrit de tel, mais quelques heures plus tard une autre amie disait sur notre conversation WhatsApp : « Un très beau cadeau pour tes 31 ans est celui d’être maman, tu dois être comblée. » Oui, effectivement, elle l’est. Et moi j’ai le cœur qui se serre un peu plus quand je lis ça et que je les imagine toutes, partageant ces moments et ces sentiments qui me sont inconnus. Heureusement que mes tiroirs de bureau sont blindés de nourriture grasse et sucrée pour m’aider à affronter tout ça. Voilà. Je ferme le bureau de la déprime, parce que ça va (un peu) mieux une fois que c’est écrit !

Jour 7 (28/03) :
– dans trois semaines exactement, on sera fixé sur la suite des événements ! Trois semaines : tellement court et tellement long à la fois ! En plus j’ai posé ma journée pour l’occasion.
– hier j’ai préparé deux sacs pleins de fringues que je ne mets jamais (dans ma tête : je fais du vide = je prépare l’avenir)
– mes boss ont validé mes congés d’été : deux semaines de vacances fin août / début septembre !

Bon c’est pas si mal finalement ?! Alors en avant pour la semaine 2 !

Publicités

17 réflexions sur “#136 Challenge « 28 jours de DECAPEPTYL » : semaine 1

  1. c’est pas mal cette idée de 3 jours positives par jour, surtout qund on voit en pratique ce que ça donne 🙂 je crois que je devrais m’y mettre pour arrêter de râler et me rendre compte que mes journées ne sont pas vraiment toute pourries !

    Aimé par 1 personne

  2. En ce moment je suis dans la même situation que toi. Hier j’ai commencé mes pulvérisations nasales de Synarel (c’est aussi un bloqueur style ménopause) et je trouve le temps looooooooooong ! Je passe une échographie et pds de contrôle dans 3 semaines et là j’espère pouvoir commencer la stimulation.
    Je me retrouve à 200% dans ton jour 6 : envie de pleurer, dormir et me goinfrer de bonne nourriture bien grasse et bien salé (alors qu’avec chéri on fait attention et on mange bio). Comme toi je me projette dans les mois à venir si j’ai un transfert fin avril (la veille de mon 32ème anniversaire) et qu’il s’accroche.

    C’est une idée vraiment top de trouver 3 choses positives par jour, ma psy m’avait conseillé de le faire 😛

    Je te suis depuis quelques temps maintenant et j’adore le ton et tes articles. Je te souhaite de tout cœur que dans 3 semaines tu auras une bonne nouvelle et que tu pourras faire ton tec et qu’il t’apporte ce si beau cadeau que tu attends :*

    Aimé par 1 personne

    • Ah j’ai aussi connu les 3 semaines de SYNAREL (avant la FIC ICSI 1 faux départ) ! J’espère que tu seras bloquée comme il faut et que tout ira bien pour la stim à venir.

      Merci beaucoup pour ton gentil message.
      Je croise les doigts pour nous ! 😉 Tiens-moi au courant.

      J'aime

      • Ah ben j’ai loupé ton épisode sur le Synarel. Tu l’avais bien supporté (pas trop d’effets secondaires) ? Pour ma FIV1 mes ovaires étaient bien au repos donc j’espère que ça sera pareil pour cette fois.

        Je continue de suivre ton « aventure » donc je te dirais comment ça se passe. Merci en tout cas 🙂

        Aimé par 1 personne

        • C’était en septembre (il y a une éternité donc) ! Le SYNAREL n’avait pas fonctionné sur moi : un ovaire rebelle et pas bloqué + un kyste ! Mais rien de très dérangeant côté effets secondaires si je me souviens bien.
          A bientôt ! 🙂

          J'aime

  3. Hello ! J’ai découvert ton blog il y a peu et ça fait du bien de lire quelqu’un qui vit des choses similaires et qui qui ne parle pas de « fofos » et de « zozos » à chaque bout de phrase (je pense être devenue allergique aux mots infantilisants).
    Trouver des choses positives (ça fait un peu « pleine conscience » non ? ), c’est une bonne idée, qu’il faudrait que je suive. Et l’idée du blog aussi. Bon courage pour la suite de ta « ménopause » !

    Aimé par 1 personne

    • Ah ah, le fameux langage des forums ! ^^ Si tu lis plusieurs blogs dans le même genre que le mien, tu verras qu’on est finalement très peu à utiliser ces termes insupportables ! 😀

      « Pleine conscience », j’ai déjà entendu parler de ce concept. Mais j’ai encore du boulot à ce niveau je crois (te dit la fille qui fait minimum 2 choses à la fois tout le temps).

      N’hésite pas pour le blog, ça fait toujours du bien de se vider la tête. Et la « communauté » blogs-PMA est franchement cool. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s