#122 Histoire de poils !

[Oui je me suis surpassée pour le titre.]

Aujourd’hui pas de PMA, d’adoption, d’états d’âme, de FIV, d’histoire de de couple, de médecins (quoique), d’embryons congelés ou d’adénomyose … Aujourd’hui, je vous parle esthétique ! Mais ça reste tout de même en lien avec le thème de mon blog. Parce que qui ne s’est jamais posé la question de son épilation au moment aller écarter les pattes devant sa gynéco (ou toute une équipe médicale lors d’une ponction ovarienne par exemple) ?

giphy
Hein, franchement ? On est d’accord.

Je déteste les poils depuis toujours. Je suis blanche comme un cul lavabo et quasiment brune. Autant vous dire que la moindre pilosité ressort super bien sur moi (une histoire de contraste). Vers mes 16 ans, ma mère a eu pitié de moi et m’a payé quelques séances de laser pour débroussailler un peu mon maillot (et ainsi arrêter de me torturer à coups de rasoirs, de poils incarnés, de brûlures à la cire chaude, de petits boutons et autres joyeusetés). Bon ça n’a pas changé ma vie : je m’obstinais toujours à combattre ce qui restait (et il en restait un paquet) mais c’était quand même moins pire. Quelques années plus tard, j’ai remis le couvert (avec mes sous cette fois) pour mes aisselles. Là, ce fut magique. Alors aujourd’hui je passe à la totale : jambes et maillot intégral.

Je n’étais pas inquiète pour les jambes. Un peu plus pour mon intimité. Je vous passe le moment glamour deux heures avant le rendez-vous, où tu te tartines de crème anesthésiante et tu t’emballes façon rouleau de printemps dans une culotte composée de 10 mètres de cellophane. Deux heures à macérer et marcher comme un cosmonaute. Puis les poses bizarres et acrobatiques que te fait prendre la doc, le nez penché à 10 centimètres de tes muqueuses. Et la douleur, on en parle un peu ? Parce que j’ai quand même hurlé sursauté deux ou trois ou cinquante fois, malgré la crème.

De ces trente minutes de torture, je retiendrai cette phrase magique de la doc : « Détendez-vous les fesses ! » quand elle s’est attaquée à mon « SIF » (sillon inter-fessier pour les intimes).

giphywtf
Me détendre les fesses ?! Sérieusement ?!

Bref : un grand moment. Mais si ça me délivre à vie de la prise de tête de l’épilation, alors vivement avril pour la prochaine séance !

Publicités

28 réflexions sur “#122 Histoire de poils !

  1. 😁
    Je vais chez l’esthéticienne que pour le maillot (et le SIF 😂). Le reste à la pince à épiler. Je n’ai plus grand chose même si je suis une vraie brune.
    C’est doux comme de la peau de bébé ! 😄

    Aimé par 1 personne

  2. Oh puree tu es mon idole! Maillot intégral tu as du morfler a mort.
    Moi jai fais maillot classique il ya 2 ans, a chaque séance j’allais a reculons mais ravie du résultat. Cet hiver j’ai fait les aisselle.
    Et 2018 je vais lancer les demis jambes!
    Budget oblige je pouvais tout faire en meme temps.
    Je note au passage que tu vas te ramaser un sacré lectorat avec ce titre!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Avec la PMA le sujet de l’épilation du maillot prend un autre sens 😀
    Il y a quelques années j’ai fais aussi des séances de laser sur les demi-jambes et aisselle mais comme toi Lucienne malgré la crème anesthésiante je sautais au plafond presque à chaque fois (pour les aisselles). Je suis une grande douillette de l’épilation et je me pose la question de comment je vais m’épiler le maillot en prévision de la ponction ovarienne. Je fais les jambes et les aisselles à l’épilateur mais le maillot je n’y arrive pas du coup je rase :/
    Vous avez des conseils pour moi svp ?

    Aimé par 1 personne

    • Après avoir tenté la cire (chaude et froide), l’épilateur, la pince à épiler, la crème dépilatoire et même les « disques » d’épilation … ben je suis restée au bon vieux rasoir pendant des années. Rapide, efficace, sans douleur … mais à renouveler tous les deux jours !

      J'aime

  4. aille, ouille ! Ici, étant opk ; j’ai beaucoup de poils au niveau du visage donc direction endocrinologue qui m’a envoyé vers sa collègue dermato et là j’ai eu droit au laser. Je pleurais à chaque fin de sérance ! Résultat 7 ans plus tard, me voilà à nouveau avec des poils… moins, mais j’en ai encore ! Merci les traitements !

    J'aime

  5. Aaahh les poils, toute une histoire! Suite à un dérèglement hormonal pendant l’adolescence, j’ai hérité d’une maxi pilosité. Le plus gênant, c’était ceux sur le visage. Pour l’épilation laser, j’ai jamais eu besoin de crème anesthésiante mais j’ai cru mourir pour l’épilation électrique !! J’en garde un souvenir horrible.
    Maintenant c’est pince à épiler et crème Veet.

    Aimé par 1 personne

  6. Tu m’a fait rire avec l’emballage façon rouleau de printemps pour la crème anesthésiante !!
    On en avait déjà discuté ensemble mais ça va être le prochain investissement pour moi, je pense commencer par maillot et aisselles…parce-que pareil bien brune + souci OMPK bonjour la pilosité !! En attendant selon les zones c’est l’épilateur électrique (pour les demi-jambes) et pour le reste rasoir ou cire selon mon humeur et le temps que j’ai devant moi 😀

    Aimé par 1 personne

  7. Même si je rêverais de ne plus avoir à me faire ch…suer à m’épiler les jambes j’ai trop peur d’éventuels effets à long terme non encore découvert à cause de l’épilation au laser. Après l’un dans l’autre je pense n’être pas trop mal lotie, j’ai les jambes et les bras poilus mais pour les aisselles et le maillot c’est léger, je ne fais qu’un petit coup de rasage de temps à autre pour les aisselles, le maillot je ratiboise de temps en temps et je rase le peu qui dépasse quand je dois aller à la piscine.
    On a justement eu un débat avec ma BS et son mari l’autre jour sur l’épilation du maillot, eux sont zéro poils, nous le maillot intégral c’est hors de question, trop « petite fille » pour mon homme et hors de question que je m’inflige ça pour ma part. Le poil c’est pas sale, au contraire, ça protège 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Ah les poids! !! Étant brune et ayant une pilosité assez importante je comprends…
    Je n’ai jamais franchi le pas de l’épilation au laser ou bien à la lumière pulsée. .déjà pour une question budget et puis pas envie de faire plein de séances. …et je n’aime pas trop qu’on me tripatouille alors pas encore fait.
    Et comme j’ai une réaction avec les produits dépilatoires, et que la cire sur le visage ça me donne des rougeurs et boutons je fais à la pince à épiler pour le visage et la poitrine et au rasoir pour le reste….
    Vive la pilosité féminine 😣

    J'aime

  9. Bien pensé à ton article à mon écho de monitorage ce matin! Jambes et maillot non faits je commence à m en foutre royalement parce que si en plus de gérer les rdv à l’hôpital je dois caler ds mon busy agenda les rdv esthéticiennes alors je vais pas m’en sortir… un traitement après l’autre pour le moment pma au taquet avt de m’attaquer à la guerre des poils!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s