#113 « Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan. » (FIV ICSI 1)

pavillondelamuette.jpg
Footing. Forêt. Soleil. Mon indispensable.

[Dédicace à toutes celles qui ont écouté du MC Solaar dans leur jeunesse.]

Tout d’abord, un grand merci pour vos mots suite à mon article d’hier. Je l’ai écrit sous le coup de l’émotion, dans la voiture, à peine une heure après avoir appris la nouvelle. Incapable de prononcer le moindre mot, incapable de regarder Lucien. Tout ce que je ressentais à ce moment pouvait plus ou moins tenir dans cette phrase : « Tout ça pour ça ?! »

Heureusement, avant d’affronter le repas en famille, il y a eu ce mini footing avec ma sœur et son chien fraîchement adopté à la SPA. Ce grand animal un brin trouillard, le harnais tout neuf avec lequel je les ai équipés tous les deux parce que ma sœur n’arrivait pas à s’en sortir, les promeneurs autour desquels il faut éviter de s’enrouler, les accélérations de la bête quand elle voyait un oiseau … Bref : on a beaucoup ri, ça m’a complètement changé les idées et j’ai pu vivre l’après-midi qui a suivi presque sereinement.

« Presque » parce que j’avais tout de même en face de moi mon oncle, ma tante et … leur trois enfants. Une autre version de la famille du film « Le premier jour du reste de ta vie ». De l’énergie et de la vie qui déborde. A côté de ça il y avait la mienne, ma famille proche, celle « au courant ». Lucien, ma sœur, mes parents … et le chien ! Beaucoup moins à l’aise que d’habitude, sans doute à cause de mon texto envoyé quelques heures auparavant : « Bon on a que deux embryons qui ont survécu. Je n’ai aucune idée de comment je vais réussir à faire semblant que tout va bien aujourd’hui. » [Lucienne, ou l’art de savoir mettre l’ambiance.] Mais les apparences ont été sauvées. Même quand ma tante a sorti cette phrase magique : « À défaut d’avoir des enfants, ici il y a des animaux. » J’ai croisé le regard de Lucien qui s’attendait à ce que je m’effondre sur place. Mais non. J’ai juste réalisé, une fois de plus, à quel point les gens ne peuvent pas spontanément imaginer que parfois, la vie ne se déroule pas comme prévu.

Il y a aussi eu vos commentaires, que je lisais au fur et à mesure qu’ils s’affichaient sur mon iPhone. [Le soir, je les ai tous fait lire à Lucien, en espérant que ça atténuerait l’effet « douche froide » qu’il a ressenti.] Réconfortants et plein d’espoir. Qui m’ont surtout permis d’ouvrir les yeux et de relativiser : deux blastocystes congelés, ce n’est pas un échec. Ok j’avais rêvé d’un coup à la Simone, avec au moins le double mais tant pis. Deux, c’est déjà pas mal.

Est-ce que Madame-Hope jugera ça suffisant ou est-ce que je suis bonne pour me taper un autre protocole de FIV dans les semaines à venir, avant que ma réserve ovarienne ne soit totalement à sec ? Est-ce que j’aurai l’envie et le courage de revivre tout ça ? Pour cette dernière question, la réponse est oui, assurément. Pas dès demain, c’est sûr, mais je reste prête à tout pour mettre un maximum de chances de notre côté.

J’ai repris le chemin du travail ce lundi. Ma bonne humeur est aux abonnés absents. Les larmes me montent aux yeux pour rien. Il y a ce froid, mordant, et ce ciel gris. Il y a mon ventre, toujours tendu et gonflé, qui me rappelle la PMA et la boulimie. Il y a ces deux blastocystes, quelque part dans une cuve d’azote ou un congélateur amélioré. Il y a les affiches des couloirs du RER qui ont changé, comme si j’avais vécu loin du monde durant une semaine. Il y a toutes mes questions sur la suite des événements, qui demeurent pour le moment sans réponse. Il y a l’envie d’avancer et le besoin, physique et psychique, d’un ou deux mois de répit avant de reprendre les hostilités, quelle qu’elles soient.

Encore merci pour votre présence, virtuelle mais tellement précieuse. ❤

Publicités

9 réflexions sur “#113 « Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan. » (FIV ICSI 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s