#85 La goutte d’eau qui fait déborder le vase …

will-the-fear-the-walking-dead-zombies-be-beautiful-being-from-laSamedi matin, énième prise de sang (en duo avec Lucien). Une longue attente, puis mon tour. La même nana que la dernière fois, celle qui m’a retiré 14 tubes sans souci. Elle me reconnait au moment où son regard croise mon tatouage, on en rigole. Quatre tubes cette fois. Easy, je me dis.

Ben non. J’ai découvert que les veines pouvaient rouler. Qu’on pouvait se faire triturer le bras avec l’aiguille pendant 2 minutes avant d’arriver à les choper et que ça pouvait faire très mal.

Cela faisait plus d’un an que je n’étais pas tombée dans les vapes durant une prise de sang, mais là ça n’a pas loupé. Petite nouveauté cette fois : la crise de tétanie inconsciente, où il paraît que je me suis redressée sur mon siège toute raide façon Walking Dead et j’ai déglingué tout le matos.
Je reviens à moi. Deuxième tentative, même problème, mêmes résultats. Puis je retrouve assez de lucidité pour dire quelque chose du style : « Tu veux pas essayer avec l’autre bras parce que là j’ai quand même super mal, t’y arrives toujours pas et tu viens de me niquer ma journée avec deux malaises à la suite ? » Et cette fois, ça passe. Sauf que moi, je suis complètement cassée. En plus d’être pâle à faire peur.

Mise dehors dès que j’ai pu me lever, je rejoins Lucien. Heureusement, nous sommes venus en voiture. Parce que, quelques minutes plus tard, je repars à moitié dans les pommes et surtout j’ai une douleur de dingue en bas du ventre (en plus de l’intérieur du coude). Je passe les 30 minutes de trajet complètement allongée sur le siège passager, recroquevillée en chien de fusil. Je me retiens de pleurer, mais dans ma tête ça tourne en boucle : je ne veux pas de tout ça, je ne veux pas souffrir pour ça, je ne veux pas faire ça.

De retour chez nous, Lucien et moi avons dormi 3 heures, blottis l’un contre l’autre. J’ai été HS jusqu’au soir. Heureusement, c’était normalement la dernière prise de sang de 2016 …

Nous n’avons même pas commencé « réellement » la PMA (disons plutôt que nous n’avons pas encore d’échec à notre compteur), mais je trouve que cet acharnement à de moins en moins de sens. Pourquoi s’imposer tout ça, alors que l’adoption est tellement une évidence à mes yeux, depuis des années ?

Lucien m’a dit que, si je n’avais pas « lancé les hostilités » en essayant de chercher à savoir pourquoi ça ne fonctionne pas, lui n’aurait sans doute jamais essayé de comprendre. Ça ne marche pas, c’est tout. « Mais là, on a une chance. » a-t-il dit. Une chance, vraiment ? Et puis une chance sur combien, quand je lis chaque jour un article plus triste que le précédent sur WordPress ?

Publicités

12 réflexions sur “#85 La goutte d’eau qui fait déborder le vase …

  1. Les FIV Ca marche un peu, il y a une petite chance quand même. Nous avons un agrément pour l’adoption depuis deux ans, et malheureusement aujourd’hui l’incertitude d’être parents est aussi grande que pour le parcours pma (a moins que vous souhaitez un enfant grand +7ans et/ou avec des particularités de santé). Les échecs de pma déstabilise et piétinne la confiance en soi, c’est vrai, mais si cela marchait? Je ne peux que te dire d’écouter ton cœur et pas ta raison. Bon courage à toi 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Bon, tout d’abord, j’ai « rigolé » sur ta façon t’écrire la séance de la piqure.
    Je rigole..mais parce que ça m’arrive tout le temps les malaises. Je deviens agressive sans le vouloir fin..c’est une vraie torture les aiguilles.

    Ensuite, nous avons toutes un parcours différent. Alors considère la PMA comme une chance. Malgré les échecs, certaines connaissent aussi la réussite, à plus ou moins court / moyen / long terme. Mais cette réussite existe!

    Courage! Pleins de bisous!

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis passée aussi par ce type de prise de sang râtée, où tu pries pour que la nana te touches plus jamais. Dans mon cas, elle a tenté en vain sur les deux bras et a fini par demander à une collègue qui l’a fait sans problème. J’espère ne jamais retomber sur elle (en plus j’y passe demain matin…).
    Je voulais te dire qu’il existe réellement une chance. On a tendance à l’oublier quand on est pris dans tout ce processus, c’est normal. C’est tellement éprouvant, on se rattrape aux statistiques alors qu’elles ne sont pas bluffantes. On ne voit que des chiffres, trop petits à notre goût pour la peine qu’on endure. Mais le jour où ça marche, on n’oublie pas non mais on se dit que ça valait vraiment le coup.
    Je ne peux que t’encourager à continuer, à ton rythme, car il existe réellement une chance de réussite. Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Ne perds pas déjà espoir avant d’avoir commencé… Vous avez pris la bonne décision d’aller voir les bonnes personnes dès le départ donc vous allez partir tout de suite avec toutes vos chances et gagner un temps précieux… Et n’oublie pas qu’on ressent le plus souvent le besoin d’écrire quand on est pas bien que le contraire mais il y a aussi plein de gens pour qui ça marche, et qui sortent gagnant de la PMA. Plein de courage à vous
    😘

    Aimé par 1 personne

  5. Oh ma pôv louloute !
    C’est déjà pas marrant mais s’il faut en plus endurer le charcutage des soignants…grrr ! Ceci dit, je te rassure, cela ne se passe pas toujours comme ça. La Pma, c’est pas drôle mais c’est aussi une chance pour les gens comme nous. Et c’est un vrai choix. On a parfaitement le droit de ne pas vouloir passer par ce chemin là et d’en emprunter un autre…

    De ma petite expérience, je peux te dire que je n’ai pas si mal vécu les traitements, que malgré le gros coup de tatane qu’on vient de se prendre dans la tronche, c’est toujours préférable à la période d’attente, d’examens et de diagnostic qui n’en finit pas et te plombe franchement le moral. Une fois que tu es sur un chemin, tu es dans l’action et ça va mieux parce que ça avance.

    En tout cas, je suis rassurée de lire que Lucien et toi, prenez soin l’un de l’autre. Gros bisous magiques sur ton bras ma Lulu ♥♥♥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s