#78 Ça y est : je suis la dernière ! #JeSuisInfertile #1couple6

coeurJe l’ai lu mille et une fois sur vos blogs. Le coup des annonces de grossesse des filles « normales » alors qu’on est en PMA infertile. Et pourtant je me suis laissée surprendre. Je n’ai absolument rien vu venir. Et ça m’a fait super bizarre.

Samedi, c’était le mariage d’une de mes meilleures amies. De notre petit groupe de six copines depuis le collège, il ne reste (restait …) que C. et moi à ne pas encore avoir d’enfants. Il paraît que tous les autres ont eu des doutes en voyant sa tenue et son prétexte « je ne bois pas parce que je conduis ce soir » dès le vin d’honneur. Moi, rien. Mais son mec est parfois un peu lourd. Alors quand il en rajoute une énième énorme couche, je comprends.

C. ne nie pas. Je tombe de très haut, toute conne naïve que je suis. Je souris, mais mes yeux se voilent de larmes. Je sens sur moi le regard de Lucien mais je ne peux pas tourner la tête. Félicitations des quelques personnes présentes avec nous. Je suis incapable de masquer mon émotion (sans doute la faute aux quelques verres d’alcool avalés alors que j’étais à jeun). C. ne savoure pas un instant cette révélation « annonce » et me prend tout de suite à part loin des autres. On parle toutes les deux durant un long moment. Elle ne savait pas comment l’annoncer, elle culpabilise. Je la rassure, parce que même si ça m’a fait un choc (carrément plus fort que ce que j’aurais pu imaginer), je suis réellement heureuse pour elle. Quatre mois et demi ! Et moi je n’ai rien vu, alors que sa robe ne laisse quand même pas vraiment place au doute. Je lui raconte mes soucis avec Lucien, la FIV stoppée, le bazar dans ma tête en ce moment. Elle écoute, me conseille ; elle est parfaite dans son rôle d’amie. Et au fond de moi, en boucle, ces mots : un couple sur six (d’ailleurs je vous conseille d’aller voir ce lien même si le québécois c’est parfois un peu chelou dans le texte). Putain. Parmi mes six amies, c’est moi. Je suis le « un » sur les six.

Après avoir longuement discuté avec C. nous avons rejoint les autres. Puis c’est Lucien qui m’éloigne pour me parler. Une conversation franche et directe, comme si nous étions seuls au monde au milieu de la grosse centaine d’invités. L’émotion et les trois coupes de champagne (je ne tiens pas du tout l’alcool …) m’empêchent de me souvenir de chaque détail. Mais j’ai compris ça : lui et moi n’accordons pas la même importance aux mêmes choses. Ce qui va me sembler essentiel lui paraîtra parfois dérisoire. Ce n’est pas pour autant qu’il ne tient pas à moi, qu’il ne rêve pas d’avoir un enfant avec moi. Mais c’est sur ça que moi je bloque je crois. D’autant plus quand je nous imagine formant une famille … Je vois le tableau suivant : Lucienne doit gérer son bébé ET son mec (ET son taff ET son appart ET … tout en fait). Genre Wonder Woman de la vie normale quotidienne. Alors ce n’est pas que je ne m’en sente pas capable, loin de là. C’est juste que je n’en ai PAS ENVIE. Moi j’ai envie d’être sûre de pouvoir me reposer sur Lucien quand je le souhaite. Et à l’heure actuelle, ce n’est pas le cas.
Par exemple, jusqu’à maintenant c’est toujours moi qui ai fait toutes les démarches pour la PMA. Samedi je lui ai clairement dit que je ne les reprendrai pas s’il n’y mettait pas du sien. Ne serait-ce que décrocher son téléphone pour prendre un nouveau rendez-vous avec le docteur-chef-de-service-du-centre-de-fertilité, ce serait déjà un pas énorme. Mais je crois que, si je ne relance pas Lucien 10 fois sur le sujet, ce rendez-vous ne sera pas pris avant des lustres (s’il est pris un jour) … J’espère de tout cœur me tromper, mais au fond je n’y crois plus pas.

Un peu plus tard dans la soirée, la mariée me dira qu’elle a une autre amie qui est aussi en traitement de PMA et pour qui ça ne fonctionne pas comme ça devrait.
Dimanche soir, je réaliserai qu’absolument personne n’a évoqué la grossesse de C. durant tout le reste du mariage. Alors, au milieu d’un torrent de larmes, j’enverrai un message à mes amies pour leur dire que, même si ma vie partait un peu en vrille, je ne voulais pas qu’elles me mettent à l’écart ou qu’elles évitent certains sujets en ma présence, parce que ça me ferait 1000 fois plus mal au cœur que tout ce qui peut bien m’arriver en ce moment.

Cet article #78 est un vrai brouillon, mais ça retranscrit bien l’ascenseur émotionnel qu’à pu être cette longue journée. Parce qu’à côté de ces trucs moyennement réjouissants, j’ai participé corps et âme à l’ambiance de ce mariage. Peut-être pour éviter de penser au reste … Je peux quasiment dire que j’ai passé une bonne soirée … En tout cas une soirée dont je me souviendrai longtemps, ça c’est sûr.

Publicités

26 réflexions sur “#78 Ça y est : je suis la dernière ! #JeSuisInfertile #1couple6

  1. Je suis beaucoup plus âgée que toi et à 29 ans, une seule de mes amies était enceinte ! Toutes mes amies d’enfance ont eu leur premier enfant après 30 ans. Maintenant, je suis toujours celle qui n’en a pas encore mais c’est ainsi. Dans le lot, il y a une amie qui a mis presque 10 ans pour avoir son premier enfant. Et elle a remis ça deux ans après.

    Es-tu vraiment sûre de ne pas pouvoir compter sur ton compagnon pour avoir un enfant ? C’est peut-être une idée que tu te fais ? Il n’est pas trop tard Lucienne. Même si ce sera par la PMA, 29 ans, ce n’est pas tard pour avoir un enfant.

    Bon courage et garde le moral !

    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Lucien n’arrive même pas à comprendre comment je peux m’imaginer qu’il « n’assure » pas. C’est un mec responsable et fiable, pas un cas social qui ne fait rien de sa vie. C’est sûrement une idée que je me fais, mais elle est tenace, à cause de multitudes de détails plus ou moins importants … Ma mère pense que je cherche le « mouton à 5 pattes ». Peut-être suis-je trop intransigeante … Je ne sais pas. Et je ne sais pas quoi faire ! Merci pour ton message. 🙂

      J'aime

      • Je pense comme Amourdemoncoeur. Les hommes n’ont pas la même approche que nous. Tu sais, moi, j’ai crû qu’il me quitterait si on ne pouvait pas avoir d’enfant. Et il m’a dit « comment peux-tu un instant imaginer cela ? ».
        Je pense que ton Lucien est très bien. Zen Lucienne…zen 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Tu sais pour les hommes c’est un terrain inconnu la pma… soit ils ne comprennent rien, soit ils ne mettent pas du leur… ne lui en tiens pas rigeur. Mon chéri est pareil. Et en rentrant je dois lui re-expliquer tout des 10enes de fois avant que ça rentre dans sa cervelle…. c’est usant mais je sais qu’il sera un tres bon père. Lucien en sera un également… recentrez vos priorités. Et une fois le bébé la, et bien tu aviseras. Puis autant il va mûrir en même temps que l’arrivée d’un bébé… il en a vraiment envie, et toi aussi sinon tu n’aurais pas fais tout ça….
    gros bisous

    Aimé par 2 personnes

  3. Ne connaissant pas Lucien, c’est difficile de pouvoir t’affirmer que oui, tout ira bien et que oui, il fera un bon père. Penses-tu être quelqu’un d’exigeant? Car pour te donner un exemple, mon Pilou l’est (exigeant) et m’a déjà fait des remarques sur mes capacités « maternelles ». Par exemple, j’ai horreur du ménage et tant que je peux éviter de le faire, ça me va. Du coup, il se dit que si je ne fais pas mes lessives tous les x jours maintenant, je n’arriverai pas à mieux gérer ces fameuses lessives avec un marmot en plus. Néanmoins, ça ne ferait (je pense…) pas de moi une mauvaise mère… enfin, chacun son avis sur la question bien sûr; mais pour moi, l’important est bien de consacrer du temps à son enfant, et pas tellement que mes paniers de linge sale soient vides… Enfin, tu comprends ce que j’essaie de dire?
    Vous avez sans doute des visions différentes de la vie de couple et/ou de la vie de parents, mais peut-être ne sont-elles pas incompatibles?
    As-tu pu lui faire part de ton ressenti lors de votre discussion de ce w-e?
    J’espère de tout cœur que vous parviendrez à dialoguer et à trouver votre voie! Je t’embrasse bien et si tu souhaites en discuter, n’hésite pas, je suis là.

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense aussi que les hommes vivent tout ça différemment. Combien de fois j’ai du rappeler que tel jour il y avait tel rdv. Jamais il n’a passé un coup de fil lui-même, même pour prendre rdv pour les spermos. Il m’a laissé tout géré mais je suis certaine qu’il sera un bon papa et que je ne gérerai pas tout toute seule. Ca sera beaucoup plus concret pour lui à ce moment la.
    Au sujet de cette phrase: « lui et moi n’accordons pas la même importance aux mêmes choses. Ce qui va me sembler essentiel lui paraîtra parfois dérisoire ». On a fait ce constat avec Pépito il y a quelques années et on s’est tous les deux dit qu’il était nécessaire de faire un effort chacun de notre côté pour mettre plus d’importance aux choses qui importent à l’autre. Ca nous a aidé de faire ce constat et de travailler dessus, je pense que vous avez identifié quelque chose d’important. C’est un bon point de départ pour une discussion au calme.
    Dur dur pour l’annonce de ton amie… Bisous.

    Aimé par 1 personne

  5. Dur dur cette annonce… en même temps je me mets à la place de ton amie, j’aurais aussi été mal à sa place. Ton Lucien a l’air d’avoir envie d’avancer, à toi de voir si tu veux franchir cette étape avec lui. Bisous ma jolie

    J'aime

  6. Je pense que tu n’es pas la seule à avoir des doutes et des inquiétudes… Je me suis dit plusieurs fois que mon mari devait murir, que ce n’était plus un adolescent et qu’il fallait qu’ils prennent ses responsabilités (genre s’occuper davantage des préoccupations liées à notre vie de couple). Je crois qu’il est à son max (waouh, il a posé une (pas deux) question au docteur…). Je suis convaincue qu’un homme est moins mûr qu’une femme qui, en PMA comprend rapidement qu’elle va devoir prendre les choses en main si ELLE veut un bébé… (c’est notre corps qui endure les ttt) parce qu’un homme va comprendre un peu plus tard qu’il fallait se bouger pour prendre un rdv et du coup on a perdu un mois par exemple (le cycle est débuté, on patiente jusqu’au prochain).
    Je crois aussi que psychologiquement c’est compliqué la pma pour un homme, question de virilité (honte de prendre rdv, de parler aux secrétaires qui sont des femmes, de croiser d’autres hommes qui ont des pbls pour concevoir…) Ce n’est pas le même rapport que nous (on ressent plutôt de la culpabilité mais pas de honte).
    La clé est de communiquer.
    C’est pas parce que Lucien n’appelle pas pour fixer les rdv qu’il ne s’en préoccupe pas… et un homme est moins pressé que nous (pas d’horloge qui dit que c’est trop tard, dommage…)

    Quant à être la dernière de l’équipe qui n’a pas d’enfant, je connais cette situation… les annonces à répétitions aussi… Mais il faut garder espoir Lucienne, peu importe d’être la première ou la dernière, l’important est d’être heureux.
    Dans mon entourage, je suis peut-être la dernière mais certaines se sont trompées et des couples se séparent…
    Tout est question de point de vue…

    Aimé par 3 personnes

  7. Pour Lucien, tu sais, les hommes sont un peu à part dans ce parcours. Ils vivent la pma a travers nous. Parce que nous, on subit tout. On connait notre planning par coeur. Je connais pas ta vie de couple, mais n ´attends pas qu ils prennent rendez vous … Dis lui de le faire. Ca passera mieux & ca evitera les boulettes.

    Pour l annonce …. Jai vecu la meme chose. Hors mariage mais quand meme.
    D’ailleurs, jai recu un texto pour m annoncer qu elle avait « pondu » et que l’accouchement etait compliqué & douleureux … Qu est ce que j’en ai a foutre ?!
    Alors je peux te dire juste que ouais cest chiant … Mais garde la niaque ! Parce que toi aussi, quand tes soucis ca ira mieux tu leurs annonceras une bonne nouvelle !!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Dur ces annonces, j’ai carrément pleurer en regardant le dernier bridges Jones au cinéma ! Je devais être là seule nouille à pleurer mais pas de rire.
    Pour les hommes je confirme comme toutes les autres, monsieur loup aussi à l’air bcp trop détaché et complètement à côté de la plaque… courage

    J'aime

  9. Moi je dois souvent rappeler à mon chéri de me demander comment s’est passé le rdv du matin par exemple ! 😂
    Et je regarde aussi mes amies tomber enceintes les unes après les autres…
    J’espère que tu parviendras à vite voir plus clair dans ta relation avec Lucien.
    Plein de bisous.

    Aimé par 1 personne

  10. dur dur… tu sais, les hommes n’ont pas la même perception du temps qui passe que nous, alors, ils se projettent différemment. Contrairement à mon compagnon, je me projette beaucoup, j’ai toujours besoin de tout d’anticiper et de concevoir des plans B à Z si le A ne marche pas. Lui, il se fait plus confiance. Pour nos 3 IAC et la 1ère FIV, il était un peu spectateur. Depuis la 2ème FIV, il s’implique beaucoup plus, aussi parce que j’ai pris le temps de lui expliquer certaines choses et que je « délègue » plus. Par exemple : je lui demande de prendre les rendez-vous à ma place quand je suis trop charrette au boulot. On a aussi réorganisé nos dossiers ensemble : il maîtrise les sous dossiers, il va chercher les médocs à la pharmacie, etc. Et maintenant, on arrive à une phase où je n’ai plus besoin de déléguer car il est aussi dans la prise d’initiative.
    Je crois vraiment, que l’important est d’en discuter. Bon courage Lucienne, les choses vont s’arranger. grosses bises.

    Aimé par 2 personnes

  11. J’espère que ça va aller Lucienne… La Pma chamboule un couple! C’est une certitude. Nos hommes font comme ils peuvent mais il y a des choses qu’ils ne peuvent malheureusement pas comprendre même s’ils font tout pour. Nous vivons des choses dans notre corps compliqués et seule une femme peut l’imaginer.
    Je pense qu’un homme se révèle au moment où il a son petit bout dans ses bras. La maternité est plus inée chez nous…
    Je peux comprendre tes inquiétudes. Que tu es peut de l’après, comment tu vas vivre la parentalité avec lui.Prends un peu de recul, pour toi, pour vous, parlez, vivez des moments à deux pour retrouver ce qui est essentiel dans votre couple… Cocoonez vous!tu verras après😉 c’est peut-être qu’un passage à vide..
    Je t’embrasse et courage😘

    J'aime

  12. Les filles ont tout dit, je pense aussi qu’il est important de vous dire les choses posément, et de faire chacun des concessions l’un envers l’autre pour vous retrouver ensemble sur ce qui a de l’importance pour vous ? Sur les rdvs, également je crois que c’est pour la plupart des couples pareil ! Mais ça ne veut pas dire qu’ils ne s’y intéressent pas (ça aussi je l’ai vécu et compris … J’ai trèès longtemps pensé que s’il ne s’investissait pas matériellement/n’y pensais pas, c’était par désintérêt mais non, ils sont en fait bcp plus perdus et mal a l’aise et surtout ils nous font confiance pour gérer les plannings et les rdvs lol! Même pour les loisirs, les amis à inviter, les we, mon chéri est incapable de se projeter dans le temps et de prévoir quoique ce soit et ce repose sur moi … Je me souviens qu’enceinte, bien que persuadée au fond du moi qu’il lèverait le pied une fois le bébé là, je lui avais dit qu’il serait bien qu’au moins une fois par semaine, il rentre suffisamment tôt pour donner le bain et partager un moment « privilégié » avec sa fille, il m’avait regardé d’un air ! 😅 (genre « ça va pas la tête ? ») et aujourd’hui il l’a récupère quasi tous les vendredis, la garde le samedi si je vais à la gym, gère les rdvs médicaux genre ORL, ostéo… en pleine journée car il peut se permettre de se libérer plus facilement que moi (salariée), naturellement sans que j’aie à lui demander …
    A toi de voir et sentir surtout comment tu vois les choses à moyen/long terme avec Lucien … Bises ma belle 💕

    Aimé par 1 personne

  13. Je découvre votre blog et je me retrouve totalement dans vos paroles, l’angoisse, l’attente, le désespoir, l’espoir ! Chéri aussi s’est peu impliqué dans le parcours pma et je me suis énormément posé de questions à son sujet… Pour lui je me prenais trop la tête, je devais me laisser aller… J’avais la responsabilité de tous les rv, les piqûres, les analyses. Je commençais à parler adoption et je me retrouvais face à un mur. Hors de question pour lui, pas avant d’avoir tout essayé. Je me sentais fatiguée à ce moment là, physiquement et moralement. J’ai aussi eu la place de la dernière copine pour qui ça ne fonctionne pas… Et à plus de 30 ans… Je me souviens de mes Larmes quand la dernière des dernières des copines, celle qui déclarait ne pas vouloir d’enfant, a annoncé être enceinte… Elle avait changé d’avis et ça a pris au bout de 4 mois (longtemps selon elle) Je suis tombée au fond du trou, j’étais ravie pour elle mais qu’est-ce que j’ai pu lui en vouloir… Après une coelioscopie subie pour mon endometriose et 3 ans de tentatives nous avons eu la chance que ça fonctionne. Et chéri est tout aussi impliqué que moi ! Couches, bibi, médecin, bains et balades. Je me rend compte de notre chance et le chemin à été si long ! Je ne dirai pas que je sais que ça va marcher, car on ne sait pas mais mes pensées vous accompagnent ! Courage à vous !

    J'aime

  14. Je découvre votre blog et je me retrouve totalement dans vos paroles, l’angoisse, l’attente, le désespoir, l’espoir ! Chéri aussi s’est peu impliqué dans le parcours pma et je me suis énormément posé de questions à son sujet… Pour lui je me prenais trop la tête, je devais me laisser aller… J’avais la responsabilité de tous les rv, les piqûres, les analyses. Je commençais à parler adoption et je me retrouvais face à un mur. Hors de question pour lui, pas avant d’avoir tout essayé. Je me sentais fatiguée à ce moment là, physiquement et moralement. J’ai aussi eu la place de la dernière copine pour qui ça ne fonctionne pas… Et à plus de 30 ans… Je me souviens de mes Larmes quand la dernière des dernières des copines, celle qui déclarait ne pas vouloir d’enfant, a annoncé être enceinte… Elle avait changé d’avis et ça a pris au bout de 4 mois (longtemps selon elle) Je suis tombée au fond du trou, j’étais ravie pour elle mais qu’est-ce que j’ai pu lui en vouloir… Après une coelioscopie subie pour mon endometriose et 3 ans de tentatives nous avons eu la chance que ça fonctionne. Et chéri est tout aussi impliqué que moi ! Couches, bibi, médecin, bains et balades. Je me rend compte de notre chance et le chemin à été si long ! Je ne dirai pas que je sais que ça va marcher, car on ne sait pas mais mes pensées vous accompagnent ! Courage à vous !

    J'aime

  15. Hello Lucienne, je compatis tellement ! J’apprends les grossesses de mes amies les unes après les autres et c’est vraiment difficile à encaisser à chaque fois. Heureusement que l’amour que je leur porte est plus fort que ma tristesse de ne pas (encore) être maman 😊 J’essaie chaque jour de me dire que j’ai de la chance finalement. Parce que oui, on galère, mais on est tellement plus heureux que d’autres. On s’aime !
    Alors je comprends ton énervement envers Lucien qui a l’air plus détaché face à tout ça – Mr M est pareil – mais je pense qu’il faut tenir bon et ne pas leur en vouloir. Je ne suis pas sure qu’il soit question d’âge ou de maturité. On vit les choses différemment, eux par procuration à travers notre dedans de nous. D’ailleurs les blogs de PMboys sont rares, c’est pas pour rien ! (Clin d’œil à Mr Papapa)
    Courage pour la suite, essaies de rester zen surtout (as-tu essayé le yoga ? perso ça me fait un bien fou et Mr M est ravi de ne plus subir mon énervement 😆)

    J'aime

  16. Salut les filles! Je suis toute nouvelle sur les blogs de Worpress et vous lire met un grand baume sur mon coeur! Je regarde aussi, comme vous, mes amies et collègues tomber enceintes après quelques mois à peine et j’ai bien de la difficulté à gérer le tout. Mon mari et moi étant en essai bébé un depuis à pene plus d’un an et venons d’entamer un suivi en fertilité… Pour m’aider à mettre des mots sur la tempête d’émotions que cela génèere, j’ai aussi commencé un blog.. 😦 bon courage…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s