#32 La fièvre acheteuse

fievreacheteuseDepuis le début de l’année 2016, Lucien et moi avons une poisse de dingue. Dans le désordre : infertilité commune, cancer dans la famille, allergies et rhumes divers et variés, blessures sportives et une lapine qui ne guérit pas d’un foutu ulcère cornéen. On cumule à fond. A côté de ça il y a évidemment quelques trucs qui vont bien, mais quand même, ça fait un peu beaucoup pour moi.

Je décompresse habituellement en courant dans la forêt, en mangeant des bonnes choses grasses et/ou sucrées et en faisant du shopping.

Sachant que je pars en vacances en Corse en juin, j’essaye d’éviter de trop décompresser en mangeant. ^^ Entre le boulot, les rendez-vous médicaux ou vétérinaires et ma jument (un des rares « trucs » qui va très bien en ce moment), je n’ai pas beaucoup de temps pour courir. Donc … Lire la suite »

#31 « Il n’y a aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens. » Winston Churchill

22348129-dessin-la-main-de-bande-dessin-e-heureux-vies-heureuses-de-la-famille-Banque-d'imagesIl y a plusieurs années, je clamais haut et fort que je n’aurai jamais d’enfant « à moi ». Parce que le monde actuel était trop dur et qu’il y avait déjà sur la planète des milliers d’enfants qui avaient besoin d’une famille.

J’ai toujours voulu adopter. Dans ma tête, ça avait plus de sens que procréer. Vouloir son bébé avec son propre matériel génétique, c’était égoïste. Bizarrement, je suis toujours tombée sur des hommes qui n’étaient pas contre l’idée, mais pour qui il était important d’avoir aussi un enfant « à eux ». Lucien n’a pas fait exception ! Bien qu’avant moi, l’idée de l’adoption ne lui ait jamais effleuré l’esprit, nous avons plus ou moins conclu tacitement ce deal : notre famille se composera (au moins) d’un bébé à nous et d’un enfant adopté.Lire la suite »

#30 Le tourbillon des examens

43270982_pSuite aux résultats de Lucien, la journée d’hier a été émotionnellement compliquée. J’étais complètement à côté de la plaque et prête à pleurer à la moindre occasion. La perspective du parcours qui nous attend pour faire un bébé me fait flipper. J’ai peur de tout ce que mon corps va devoir encaisser et de la façon dont je vais vivre les choses …
Heureusement, ce matin j’avais repris un peu du poil de la bête ! Je retrouve Lucien et direction le cabinet de « notre » gynéco.

Quand elle a eu nos résultats sous le nez, ma gynéco n’a pas cherché à enjoliver les choses : elle a directement demandé si nous désirions qu’elle nous conseille un centre spécialisé. Je lui ai donc dit que j’avais repéré le Centre de Fertilité  des Diaconesses et elle m’a confirmé qu’ils étaient très bien. Rendez-vous est donc pris là-bas fin mai, pour une « 1ère consultation – infertilité AMP ». Nous n’avons de toutes façons pas d’autres choix. Parce qu’à nous deux, Lucien et moi sommes plus efficaces que n’importe quel contraceptif !Lire la suite »

#29 Résultats (vraiment pas cool) de spermogramme

27284937.7c92ed8d.560Altération de tous les paramètres spermatiques d’où un très faible rendement au test de sélection en gradient discontinu compatible avec une technique de fécondation assistée par microinjection.
Oligoasthénotératozoospermie extrême.

Le ciel vient de nous tomber sur la tête. Quoique. Lucien aurait pu être directement stérile. Donc c’est presque pas si pire ! Mais quand même.

Quand je lis cette conclusion, j’entends : « Ne passez pas par la case IAC et allez directement en FIV. » Je me trompe ?Lire la suite »

#28 Résultats (pas cool) d’hystérosalpingographie

Cette nuit, j’ai fait un rêve « ché-per ». Je suis devant un distributeur de serviettes hygiéniques après mon hystéro (ouai je sais, ça commence bien). Je mets une pièce dedans, le truc me sort une serviette et me rend beaucoup de monnaie. Des dizaines et des dizaines d’euros … mais aussi des francs ! Là, je me trouve encerclée par une bande de racailles attirée par l’argent. Je ramasse tranquillement les euros pour moi, et ensuite je prends tous les francs et je leur donne avant de partir en vitesse (la gue-din). Ils s’aperçoivent de l’arnaque et commence à me poursuivre. Je me réfugie chez mes parents et leur hurle d’appeler la police et de fermer toutes les issues. De l’intérieur, on entend la police arriver et disperser les méchants. Moi je continue frénétiquement à vérifier que tout est bien fermé et sans présence d’intrus dans la maison. Et d’un coup, quelqu’un dans la maison (peut-être moi, mais je n’en suis plus sûre) prend un couteau et tue Lana (ouai, la nana de Smallville était elle aussi chez mes parents, va savoir pourquoi). Là, je me dit : « Merde, le problème vient de l’intérieur en fait. » Et je me réveille.

freud_reve

Je vous passe les détails de mon hystéro. Je ne suis pas morte de douleurs (c’est assez intense mais plutôt fugace) et j’ai un peu halluciné de constater que les praticiens rencontrés semblaient avoir oublié le côté humain de leurs métiers … Mais passons plutôt directement à la conclusion de mon examen.Lire la suite »

#26 Je lis : « Le guide des couples infertiles » de Audrey Leblanc & Audrey Malfione

guide_couple_infertileJe sais : je lis beaucoup (l’avantage des heures de transports en commun). Et en ce moment je suis plutôt focus sur le même sujet (ah bon ?).

Après l’infertilité du point de vue de la psychanalyse, ici le sujet est traité de façon carrément plus décalée mais tout aussi sérieusement. Dédramatisant, réaliste et sans tabou, on se retrouvent forcement dans ce bouquin qui m’a déjà fait sourire plus d’une fois ! Les illustrations sont pleines d’humour ; dommage que je ne puisse pas en profiter au mieux avec la version numérique sur Kindle !

En bref : un livre à mettre entre les mains de toutes celles et ceux qui entrent en PMA ! 🙂