#13 L’attente VS le couple

038529-img_4586Avec Lucien, nous sommes un jeune couple : dans un mois, nous fêterons nos deux ans. En réalité on se connait depuis bien avant, mais notre « vrai couple à nous deux » (tout un concept) à débuter en avril 2014. Et comme dès le début nous ne nous sommes pas protégés, ça fait donc deux ans que nous faisons l’amour « en prenant des risques ». Alors au début on faisait un peu attention, genre la technique (super fiable) du retrait les jours autour de l’ovulation par exemple. Puis un peu moins. Pour finalement ne plus se protéger du tout dans l’optique de fonder une famille début 2015. Et toujours aucun résultat.

C’est moi qui ai « lancé les hostilités » en consultant un énième gynéco en août, pour mes spottings. Et c’est cette gynéco elle qui a mis le doigt sur truc auquel je n’avais pas pensé : peut-être que le problème ne vient pas de moi (à mes yeux mes spottings étant l’unique problème problable). Et en effet, la qualité du sperme de Lucien est loin d’être au top. Bien évidemment il s’est décomposé quand il a eu les résultats. Et surtout, avant cela, il a attendu 3 mois de trouver le courage d’aller éjaculer dans une petite fiole du laboratoire. Cette attente m’a presque rendu dingue. 

Depuis, il a eu un traitement censé nettement améliorer les choses (10 jours de DOXYCYCLINE) et il doit refaire un spermogramme, pour voir comment tout ça a évolué. Et … rien. Lucien attend. Parce qu’il redoute le verdict. Alors bien sûr, je le comprends. Moi aussi, si j’avais à passer un examen dans ce genre, je flipperai. Mais pour moi, ne pas savoir est encore pire que tout ! Et là, en attendant que lui se décide, le temps passe … et rien ne se passe ! Quand je lui en parle, je lui mets la pression. Et quand je ne lui en parle pas, il me reproche de ne pas le pousser.

Alors forcément, au bout d’un moment, ça « clashe ». Au bout d’un moment, je n’arrive plus à faire la fille qui prend tout ça à la cool, la fille qui dit « t’inquiète, j’ai 29 ans, on a encore le temps ». Je dis les choses sans aucun filtre, parce que c’est la seule façon qu’elles ont de sortir après tout ce temps à  les garder pour moi. Et ça blesse Lucien, fatalement, de se prendre en pleine tronche que j’ai l’impression qu’il s’en fout, qu’il n’y a que moi qui me démène et qu’on dirait qu’il n’est pas concerné.

De tous les blogs que je lis depuis quelques mois, je ne suis pas encore tombée sur un article qui évoque le couple et la PMA (mais si vous avez des liens sur le sujet à me refiler, je suis preneuse). Alors je ne suis pas encore dans un vrai parcours PMA, mais ça semble bien être le chemin vers lequel Lucien et moi nous dirigeons … J’ai rendez-vous mi-avril chez un nouveau gynécologue, chef de service d’un centre de PMA parisien, pour une « 1ère Consultation – Infertilité AMP » …

Publicités

14 réflexions sur “#13 L’attente VS le couple

  1. Tout n’est pas toujours rose avec Psychoti… La PMA nous fragilise, oui. Et quand je dis PMA, je l’entends au sens large, pré-examens et prise de rdv compris. Parce qu’il ne réagit pas comme je m’y attends et inversement, parce que quand on est tous les deux à fleur de peau la communication est difficile… Pourquoi je n’en parle pas plus sur le blog ? Je ne sais pas… Peut-être que même s’il ne me lit pas, j’aurai l’impression de le trahir. Mais je l’évoque quand même parfois ! https://psychotaenpma.wordpress.com/2016/02/15/mars-venus/
    Bon courage pour la prise de rdv du spermo, j’ai une amie dont le Chéri a plus que traîné des pieds et qui a fait preuve d’une patiente infinie. Et il a finit par se décider… Des bisous

    Aimé par 1 personne

    • Je me souviens avoir lu ton article. C’était il y a quelques mois déjà je crois et je m’étais dit quelque chose du genre « nous ça ne nous arrivera pas ». Alors effectivement ce n’est pas exactement les mêmes modes de fonctionnement, les mêmes réactions. Mais finalement je me retrouve parfaitement dans ta phrase « ce n’est pas seulement les épreuves qui sont dures à traverser, mais aussi les réactions de l’autre ». 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est difficile de parler pour les deux car je vois bien que nous ne ressentons pas les choses de la même façon…
    Après c’est sûr que ça modifie forcément la donne dans le couple, surtout que comme nous, le début de votre histoire rime avec le début des essais (tu peux aller voir les dates sur mon blog dans la partie « parcours en dates »)…
    Courage, j’espère que ton chéri arrivera à dépasser ses appréhensions.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Oulaaaaa c’est loin d’être la joie avec Chaton. J’ai pleuré toute seule pendant un an en me rendant dingue de ne pas être enceinte. J’avais l’impression que c’était mon projet et que je le menais seule. Au bout d’un an ma gyneco me donne enfin le droit de passer un spermogramme. Il y va sans problème et ne regarde même pas les résultats tellement il ne pensait pas que le « problème » puisse venir de lui. C’est en décortiquant ses résultats que j’ai dit « mais putain mais c’est la merde. Ton sperme est grave pourrave » (98% d’atypiques, 15% de mobilité en comptant les lents). Et c’est à ce moment là uniquement, un an après le début des essais qu’il s’est senti concerné (il a arrêté du jour au lendemain de fumer des petards – grosse merde d’addiction qu’il avait depuis plus de 10 ans). Il s’est senti très très coupable et ce n’est pas évident. Ce n’est pas évident car quand je suis énervée et que je ne vois pas le bout j’ai envie de le laisser avec ses spermatoizoides pourris (je ne le ferai pas 🙂 Tout ça pour te dire que l’infertilité c’est chaud, mais quand elle vient du mec, c’est encore plus chaud car elle est socialement pas acceptée et que ca laisse les mecs dans un mutisme incroyable. Donc oui, la PMA ça a des conséquences sur le couple mais il faut rester soudés

    Aimé par 1 personne

    • Bah voilà, tes premières lignes c’est exactement l’état dans lequel je me sentais ! Pour l’instant le suspense est encore entier, on ne sait pas réellement si ce sont ses spermato le vrai souci. Mais c’est vrai que l’égo viril du mâle doit en prendre un coup …

      Aimé par 1 personne

  4. Je ne peux guère imaginer la douleur et la résonance que tout cela peut avoir sur votre couple. Effectivement, vous êtes tous les deux dans des positions difficiles, des tensions et des ressentis qui peuvent s’opposer évidemment … Je vous souhaite tous mon courage et j’espère que vous allez trouvez un certain équilibre malgré la situation

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton message. Même si on a parfois naturellement tendance à se mettre en boule chacun dans son coin pour ruminer tout seul, on garde en tête qu’il est toujours préférable de communiquer. 🙂

      J'aime

  5. […] De mon côté j’ai fait tout les examens que j’avais à faire. Ma gynéco perchée m’a même écrit, après avoir reçu les résultats de mon IRM : « C’est une bonne nouvelle, pas d’endométriose. Bon courage pour Diac’. » J’ai trouvé ça chou. Si un jour j’accouche, je lui enverrai un faire-part. Quand à Lucien, il a tellement repoussé le moment de prendre rendez-vous pour son échographie qu’il n’a pas pu obtenir une date avant juin. Ça ne vous rappelle rien ?  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s