#9 Mode larmes ON

runbabyrunJ’ai les nerfs à fleur de peau. Aujourd’hui j’ai pleuré pour la première fois à 8 heures 16, ce qui laisse présager une bonne journée de chialade.

Avant je régulais tout grâce au sport : le stress, l’angoisse, l’anxiété, mes écarts alimentaires, une déception … TOUT ! Un footing de 30 minutes et je trouvais le recul nécessaire pour prendre le dessus sur toutes les situations. Seulement ma blessure au mollet semble plus grave que prévu et risque de m’immobiliser plusieurs semaines. Aujourd’hui ça fait 7 jours et je suis déjà sens dessus dessous : je déprime, je pleure à la moindre occasion et je mange pour me consoler (ce qui n’arrange rien puisque je déprime de me sentir grossir, donc je pleure, donc je mange pour me consoler).

Ce matin, Lucien me demande (dans la voiture et en allant au boulot à 8 heures 15) comment je ferai « si par bonheur on arrive à faire un enfant » (l’art de la formule) et que j’étais privée de sport pendant plusieurs mois. Moi, l’air ahurie devant tant d’incompréhension : « Mais ça n’a rien à voir !!! Ne pas faire de sport parce qu’on porte la vie c’est différent, c’est pour la bonne cause ! Je suis prête à faire la baleine échouée pendant 9 mois s’il le faut, à prendre 10 kilos et à me retrouver toute flasque ensuite. J’en meurs d’envie même ! Mais là, je suis coincée pour « rien » et en plus je dois encaisser chaque mois la déception de ne pas être enceinte. » Voilà. Il est 8 heures 16 et je pleure.

 

Publicités

5 réflexions sur “#9 Mode larmes ON

  1. Courage … Je ne peux que vous souhaiter à tous les deux qu’un jour, votre vie sera éclairée par l’arrivée d’un petit bout. Même si c’est dur, éreintant, déprimant, continue à te battre comme tu le fais, c’est génial !

    J'aime

  2. Je viens de lire ton blog et j’ai pleuré.
    Ma journée a été pourrie. Aujourd’hui j’ai commencé à saigner, donc c’était une sale journée et du coup de te lire ben je sais pas mais ça m’a foutu un coup.

    Et moi j’ai envie de gifler les mères de 2 enfants qui me disent « ne va pas lire plein de choses sur ça hein, tu vas te bloquer ».

    Aujourd’hui j’ai profondément envie d’emmerder le monde entier. (c’est faux, c’est le cas tous les jours) Et puis cette semaine un truc m’est venu à l’esprit. Un truc auquel j’avais pas pensé, quoi qu’il arrive je n’aurai pas d’enfant avant mes 31 ans. Moi qui trouvais que 30 ans c’était « vieux ». Elle est bien bonne cette blague.

    Courage à toi Lucienne !

    J'aime

    • Oh bah mince alors, je ne pensais pas tenir un blog déprimant ! ^^ Bon j’espère que je pourrai un jour écrire un « happy end » et ainsi redonner un peu d’espoir (et de sourire) à toutes celles qui galèrent !

      On a le droit de temps en temps d’emmerder le monde entier. Parce que merde quoi, c’est l’injustice totale ce truc avec Dame Nature.

      Moi aussi c’est cuit pour être mère avant la trentaine (sauf miracle dans les 15 jours qui viennent). Mais bon, 30 ou 31 ans c’est pas mal non plus hein ? 🙂

      Courage à toi aussi !

      J'aime

  3. Pleurer ce n’est certes pas agréable, et souvent ça fout le cafard, mais c’est une autre façon de se défouler et d’exprimer les sentiments qu’on retient !
    C’est une alternative au sport…. Courage !!
    Je suis convaincue qu’une happy end arrivera !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s