#8 Confessions alimentaires

297baa923ef5f08963457bd7309a49aaJ’ai un passé plutôt chargé en Troubles du Comportement Alimentaire (TCA). Aujourd’hui ça va mieux, les choses se sont énormément apaisées. Mais la nourriture reste toujours un peu mon « doudou » face aux émotions négatives, ma soupape de décompression. Il y a aussi le sport, mais cette deuxième option est moins facile à mettre en place. Disons que ça demande un peu plus de motivation !

J’ai désormais atteint un certain équilibre dans ma vie. Il est fragile, je le sais. Il le sera sans doute toujours. Tout ça pour en venir au fait que, ce week-end, j’ai « rechuté ». Une blessure au mollet m’empêche de faire du sport. La déception face à ces mois d’essais qui s’enchainent sans résultat. La frustration de ce nouveau « régime » sans lactose.
Lucien et moi avons passé le week-end collés l’un à l’autre, fuyant la pluie pour faire des achats, mater des DVD et manger des bonnes choses (pleines de lactose). Je ne le regrette pas, c’était un bon week-end.

Ce matin c’est le retour à la vie « normale » et j’ai le moral à zéro. Ma maman m’appelle et me raconte qu’elle se casse la tête pour préparer un repas sans lactose pour ma venue le week-end prochain. Du coup je culpabilise à mort (c’est idiot). J’ai mal au ventre (en plus du mollet). Je n’ai pas de spotting, mais je sais que la semaine des règles n’est pas « à risques » à ce niveau.

J’aimerais juste un petit coup de boost, de motivation. Quelque chose pour ne pas me laisser complètement aller. Un peu d’espoir pour m’aider à garder un mode de vie sain et être dans une forme optimale pour accueillir bientôt un petit être dans mon ventre.

 

Publicités

2 réflexions sur “#8 Confessions alimentaires

  1. Bonjour Lucienne. Je découvre ton blog et suis moi aussi victime de tca depuis plus de 20 ans. J’ai rechuté à plusieurs reprises lors de mon parcours Pma… Entre pertes de contrôle, colère envers DN, degouts de moi même et j’en passe je n’ai pas toujours pu résisté. Qu’il est dur à porter le bagage complémentaire de la culpabilité…
    Les tca sont des mécanismes de défense et tu fais comme tu peux avec ce que tu as.
    Je t’embrasse et continue à rattraper mon retard 😘

    J'aime

  2. Bonjour Lucienne

    Je suis qu’au tout début du parcours PMA mais pas au début de mon parcours de TCA. Je me considérais comme guérie mais le diagnostic d’infertilité a été bien plus fort que tout le reste par moment et je suis retombée. Et s’en suit la culpabilité de pas y arriver comme les autres, de ne pas avoir résisté. On sous estime quand même l’impact psy de ces parcours difficiles je trouve.

    Je continue ma lecture, belle journée à toi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s