#289 La FIV 3 est-elle officiellement lancée ?

Notre énième consultation avec Madame-Hope a enfin eu lieu ! Ce rendez-vous que nous avions fixé mi-juillet, quand nous nous sommes fait (littéralement) recaler de la FIV à cause d’un taux de décondensation de l’ADN spermatique particulièrement pourri. Mille ans compléments alimentaires plus tard, nous revoilà dans le bureau de Madame-Hope. Pas hyper sereins au vu des résultats du récent spermogramme (à base de « oligoasthénoteratonecrozoospermie » et de « type d’AMP à discuter ») et de mon AMH en baisse.

Interlude ambiance : cinq jours plus tôt, je tapais la crise d’angoisse du siècle au mariage du filleul de Lucien. D’où j’ai lâchement fui pour sombrer dans une nuit de 17 heures (oui oui) à base de Lexomil et Donormyl … Dans un autre style, la veille du rendez-vous nous harcelions encore le laboratoire qui traînait pour nous remettre LE résultat de l’examen indispensable (plus de trois semaines pour un put*** de spermogramme), à base d’email bien énervé. La zen attitude à son paroxysme.

stress

Lire la suite »

Publicités

#288 Il paraît que c’est la rentrée Pmesque …

Rien qu’à lire le nombre dans le titre de cet article, je sais que j’ai déjà énormément écrit à propos de la PMA. Trois FIV, quatre transferts et cent fois plus de prises de tête, d’espoirs et de coups de cafard. Le tout raconté au jour le jour depuis janvier 2016.

À quelques semaines d’entamer ma quatrième FIV avec Madame-Hope (quatrième … tu parles d’une magicienne), je me demande si j’ai encore envie. D’écrire, je veux dire. Parce que je suis sûre que j’ai envie d’un bébé, tout comme je suis sûre que je n’ai aucune envie de reprendre toute l’organisation qu’implique une stimulation / une ponction / un transfert. Mais ai-je toujours envie de « parler » d’injections, de taux d’œstradiol, de follicules ou encore du stress de l’attente du nombre d’ovocytes fécondés ? Sans doute pas autant qu’avant.

Les festivités commencent doucement cette semaine, avec le spermogramme de Lucien. Viendra ensuite le fameux J3 avec sa grosse prise de sang et son échographie. Puis LE rendez-vous début octobre pour, si tout va bien, débuter la stim avant la fin du mois.Lire la suite »

#287 L’été sans PMA …

Depuis que Lucien et moi nous sommes faits « recaler » de la FIV, on a mis en place les grands moyens : compléments alimentaires à gogo, 5 fruits et légumes quotidiens, éjaculations toutes les 48 heures, deux cafés maximum par jour et trois verres d’alcool par semaine. Bref : c’est pas franchement la fête tous les jours chez nous, mais on s’y tient plutôt bien. Et puis surtout on sait pourquoi on fait tout ça.

giphy1
Par contre parfois ça donne un peu ça. ^^

Lire la suite »

#286 Fertility consulting ou comment claquer 579€ (non remboursés) à la pharmacie …

Nos examens divers et variés n’ont pas donné grand-chose. Il y a bien quelques petits trucs (les taux de certaines vitamines un peu bas, l’homocystéine pour moi et Lucien qui présente la mutation MTHFR), mais rien de dramatique ni qui ne permette de définir clairement pourquoi tout a foiré jusqu’à présent. Néanmoins pour mettre toutes les chances de notre côté, nous allons suivre les prescriptions de la biologiste. Je vous partage ici nos deux ordonnances. Qui sait, peut-être qu’un jour ça pourrait aider quelqu’un ?

Mon ordonnance. J’avale donc tout ceci en plus de ma DHEA, mon Q10, mon truc pour la thyroïde et mon antidépresseur. Youhou.

Lire la suite »

#285 Ma quatrième hystéroscopie diagnostique (celle de trop) …

Après l’hystéroscopie de la révélation, Madame-Hope avait évoqué la possibilité de résoudre mon problème d’adénomyose du col de l’utérus de façon chirurgicale. Docteur Cœlioscopie s’est penché sur mon cas et a décidé qu’avant de trancher (au sens propre comme au sens figuré), il fallait qu’il aille voir par lui-même. Motivée à l’idée de me débarrasser de mes spottings à gogo, j’ai donc accepté une putain de quatrième hystéroscopie diagnostique, pour qu’il puisse voir de ses propres yeux à quoi ressemble ces horreurs cryptes adénomyosiques.

Mon rendez-vous initial était prévu début juillet. Mais c’est évidemment tombé au moment d’une grosse merdouille sur ma ligne de RER. C’est finalement Madame-Hope elle-même qui m’a calé d’office dans l’agenda de Docteur Cœlioscopie lors du dernier rendez-vous.

giphy
Canicule parisienne. 37 degrés. Le bonheur pour une petite hystéroscopie diagnostique !

Lire la suite »

#284 Fertility consulting et FAQ !

Le lendemain du rendez-vous « rouleau compresseur » nous voici dans le bureau de la biologiste du siècle. Officiellement il s’agit maintenant d’un « médecin biologiste de la reproduction – conseil en fertilité féminine et masculine – orientation en assistance médicale à la procréation et échec d’AMP ». Tout un programme !

Comme nous l’avions rencontrée en novembre 2016, elle a déjà un petit dossier à nos noms. Elle sort des papiers de couleurs provenant de la Clinique de la Muette à propos de nos FIV et embryons, actualise ses notes, regarde nos examens plus récents. Bonne nouvelle pour commencer : nos embryons étaient de bonne qualité. Ça nous fait une belle jambe.Lire la suite »

#283 Le rendez-vous « rouleau compresseur » !

Vendredi soir, je consulte mon téléphone : trois appels en absence de Madame-Hope. Panique à bord ! Je suis toujours sur la liste d’attente et je viens peut-être de rater ma chance d’obtenir un rendez-vous avant fin juillet ! Lucien a lui aussi manqué un appel du même numéro. Je tente de joindre le secrétariat : il est fermé. Je commence à écrire un mail à la hâte quand je reçois ceci :

Bonjour Madame,
Nous avons tenté de vous joindre plusieurs fois.
Je souhaite vous informer qu’un rendez-vous vient de se libérer le lundi 16 juillet à 12 heures 30. Pourriez-vous m’indiquer rapidement par retour de ce mail si ce rendez-vous vous intéresse.
Bien cordialement,
Le secrétariat

giphy3

Dimanche soir Lucien et moi réalisons comme deux couillons que le test de fragmentation de l’ADN n’a pas pu être effectué pour cause de « prélèvement insuffisant ». Il aurait fallu reprendre un rendez-vous il y a plus de deux semaines, au moment de la réception des résultats !

Résumons : nous avons rendez-vous le lendemain pour préparer la prochaine FIV et il nous manque un examen crucial ! « Heureusement » (énormes guillemets hein) le spermogramme de Lucien est déjà tellement pourri que ça ne changera sans doute pas le plan initial, à savoir une quatrième FIV ICSI pour septembre ou octobre. Ah ah ah. C’était sans compter que RIEN ne se passe jamais comme prévu en PMA.

Voici donc le récap’ de ce rendez-vous en mode « rouleau compresseur ». Je me dis que, en plus de me vider la tête en mettant les choses à plat, ça pourrait peut-être aider certaines personnes qui galèrent passent par là.


Lire la suite »